.RPG Yaoi classé NC-17 : 10 lignes min par post.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cordes de chanvre [ Yukihiro ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Waltz Clavecin
| Client de l'Hypnotic Poison |
| Client de l'Hypnotic Poison |
avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 01/04/2009

MessageSujet: Cordes de chanvre [ Yukihiro ]   Mar 7 Avr - 9:12

« ... Ah, je comprend maintenant pourquoi il est apellé Allegro... »

Waltz pencha légèrement la tête sur le côté. Armé d'une feuille de papier, il venait de franchir le seuil de l'établissement. Une foule de jeunes garçons était tout de suite venue l'accueillir à bras ouverts. Il les avait remercié avec un grand sourire, avant de visiter un peu l'établissement, ayant pris une petite brochure en passant. Il avait fixé un rendez vous par téléphone, ne sachant pas trop si il allait se retrouver dans ce lieu une fois arrivé. Et c'était fait, il était un peu perdu. Waltz venait donc de se faire une petite auto-reflexion caustique en passant devant l'Allegro qui semblait être un restaurant et dont il venait de lire la carte. Il ajouta même en regardant sa petite sacoche qui lui servait de porte-monnaie

« L'argent doit disparaitre en moins de temps qu'il faut pour le dire ! »

Waltz se félicita d'avoir assez bien réussi sa loterie pour ne pas être tombé sur l'Allegro. Il avait demandé au téléphone avec le standard télephonique qu'on lui dise la liste des noms disponibles, il en avait choisi un au hasard, il avait demandé à ce qu'on lui fasse une liste des lieux à la disposition des jeunes gens peuplant le bâtiment... Et en avait pris un au hasard, se fiant uniquement à la sonorité du nom. Il avait été tiraillé entre Allegro, Angel et Poison. Cependant, même si le doux nom du premier lui rapellait ses chères cordes, il avait opté pour l'Angel, bien plus pacifique à son goût. Et c'est ainsi en ignorant totalement de quoi il était question qu'il était arrivé. Quoi, il ignorait même la teneur de l'établissement, vu qu'il l'avait sélectionné au hasard dans l'annuaire et qu'il avait décidé qu'il serait son nouveau point de divertissement. Quoique, ce hasard là... Waltz laissa un soupir amusé s'échapper de sa gorge avant de se remettre en marche, son sac en bandoulière rythmant sa marche avec la précision d'un métronome.

Après avoir demandé où était le Dark Angel à quelques charmants garçons, candide sourire au visage, et récolté des indications doublées d'un petit air interloqué, Waltz se dirigea d'un pas chaloupé vers le couloir qu'on lui avait montré. Le garçon n'avait pas été très exigeant sur la tenue qu'il avait demandée à ce cher euh... Comment s'apellait-il deja? Ah, oui, Yukihito, heureusement qu'il avait marqué son nom sur sa main, où il aurait confondu avec le nom d'une de ses connaissances. Et il ne s'était pas rendu compte qu'il avait fait une faute dans sa note elle-même... Bref, il avait demandé à ce qu'il soit habillé de blanc, sans préciser le style qu'il voulait particulièrement. Waltz n'était pas homme a fonctionner par fantasme pur comme la plupart des gens qui fréquentaient l'endroit, il semblait presque ignorer encore la portée de l'établissement... Il lui avait même paru étrange qu'on lui demande quelle tenue il voulait pour le nom qu'on lui avait proposé ! Il s'était cependant prêté au jeu, avait demandé une tenue blanche et s'était pour sa part vêtu de noir.


« Ca doit être là. »

Bravo Waltz, tu mériterais une récompense pour avoir réussi à deviner cela, surtout lorsque le nom du Dark Angel était marqué sur la porte. Il fallait certainement avoir fait bac + 4 pour comprendre... Waltz ne semblait pas remarquer qu'il avait l'air fort naïf, à parler tout seul pour dire pareilles évidences. Le garçon appuya sur la poignée et regarda aux alentours avec un sourire d'enfant.... Pour se retrouver dans un endroit qui n'avait rien d'angélique. Des chaînes. Des menottes. Des cravaches en tous genre. Des choses dont on ne préférait pas connaître l'utilité. Du moins, lorsqu'on n'était pas un pervers fini. Waltz resta pantois, se demandant si les anges utilisaient ces choses et cherchant dans quelle mythologie ils pouvaient avoir pareil attirail. Le violoniste ecarquilla les yeux en remarquant une corde tressée qu'il prit en main et détailla, oubliant tout ce qu'il y avait dans la pièce sombre

«Oh, on dirait un tressage égyptien.»

La corde était à moitié nouée et les férus de bondage auraient tout de suite compris à quoi elle servait, cependant Waltz n'était pas de ce bord là et était plus intéressé par la corde en elle-même que par ce à quoi elle pouvait servir. Waltz sembla attristé et délaissa sa trouvaille en murmurant

« C'est une fausse, ce n'est même pas en fibre de papyrus... Peut-être du chanvre... »

Waltz s'assit à coté d'une étagère supportant de la cire et des paquets d'aiguilles et se mit à siffloter, oubliant totalement ce qu'il était censé faire ici. Peut-être de l'acupuncture... Ou des bougies parfumées, comme celles qu'on met près des baignoires pour se relaxer un peu. Il les aimait bien, les bougies parfumées. Surtout à la lavande et au citron, par contre il avait du mal avec les autres senteurs fruitées. Ca devait dépendre de la marque de la bougie, par contre...

Alors que son esprit partait complètement ailleurs, il entendit un bruit de pas. Il se souvint soudainement de l'autre nom qu'il avait choisi pour il ne savait quelle raison. Le nom de la personne... Il leva la tête, le regard intrigué, et apella d'une voix curieuse, avec le sourire enjoué de l'enfant qui trouve un compagnon de jeu

« Yuki...hito? Enfin si c'est bien ça. »

[Desolé c'est pas terrible niveau style X_X comme c'est mon premier post avec Waltz j'ai un peu de mal encore ç_ç Je m'ameliorerai]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cordes de chanvre [ Yukihiro ]   Mer 8 Avr - 13:26

* Mais bon sang pourquoi il a fallut que ce soit moi ? *

Cela faisait maintenant plusieurs heures que cette phrase tournait en boucle dans la tête de Yukihiro. En faite depuis qu'on lui avait énoncer les exigences de son prochain client. Il n'avait jamais vraiment été surpris par les demandes de ses riches bourgeois avides d'assouvir leurs fantasmes inavouables mais cette fois...

Tout avait pourtant bien commencé. Le jeune homme était un violoniste prometteur qui venait pour la première fois. Âgé d'une vingtaine d'année, cet étudiant ne devait pas être déplaisant à regarder, à moins d'une mauvaise surprise, il serait visiblement plus agréable que ces vieux pervers dont Yuki commençait à se lasser. Jusque là, l'hôte était plutôt satisfait. En plus les nouveaux avaient toujours le don d'attiser sa curiosité. Un mélange entre le mystère et l'appréhension face à l'inconnu. C'était une sensation grisante donc Yu ne parvenait à se lasser. Non en faite ce qui avait gâcher le reste de sa journée c'était ce qui avait suivit cette rapide présentation.

Visiblement son nouveau partenaire avait un certain penchant pour les jeux extrêmes. En effet ce dernier lui avait donné comme point de rendez vous le Dark Angel, le club sado-masochiste privé de l'Hypnotic. Cela n'avait rien de choquant en soit, il avait du s'y rendre de nombreuses fois afin d'assouvir les besoins étranges de ses hommes écœurants. Ce qui l'avait surpris c'était qu'il le demande au premier rendez vous. Ce genre de vices n'apparaissaient en général qu'après un certain temps, histoire de ne pas paraitre trop malsain. Mais ce garçon l'avait directement demandé. Il devait soit être plein d'assurance, soit être un vraiment sadique. Cette deuxième hypothèse n'avait rien de très rassurant pour celui qui allait bientôt lui servir de jouet. Et comble de l'ironie, il devait si rendre vêtu entièrement de blanc. Voulait il le faire ressembler à un ange pour mieux pouvoir lui arraché les ailes?

Yukihiro avait eu beaucoup de mal à se décider sur la tenue à porter. Il avait de nombreux vêtements blancs, cadeaux de plus ou moins bon gout de ses chers clients, soucieux de le parer à leur guise. Costumes, tenue traditionnel, et même une robe de mariée, mais cette tenue là il préférait l'oublier... Finalement après plusieurs tentatives il avait opté pour un style simple mais tout de même classe. C'est donc dans un pantalon et une chemise immaculés juste un peu trop grande et aux manches relevées un peu en dessous des coudes que Yu franchit les portes du Dark Angel.

Étant évidemment connu du personnel ces derniers le saluèrent rapidement sans vraiment s'approcher, après tout il n'était pas un client, pas la peine de se forcer. Le garçon dénotait vraiment dans le décor. Tous étaient vêtu de couleurs très sombres, s'accordant à merveille avec l'ambiance. On pouvait en tendant un peu l'oreille entendre le cliquetis des menottes et des chaines ou le claquement plus tenu des fouets et autres instruments du même genre. Ces sons avaient le don étrange de le faire frissonner, bien évidemment cette réaction incontrôlé était rapidement rejeter par l'hôte qui se refusait à laissé cette partie de lui faire surface. Bien que vêtu de blanc, Yuki était loin d'être un pur et innocent angelot.


« Yuki...hito? Enfin si c'est bien ça. »

Lentement, le garçon s'était approché de son client pour finir devant lui. Un instant, ce dernier sembla ailleurs avant de le remarquer enfin. Il avait écorché son nom et cela fit sourire son jouet. D'un geste élégant, Yuki s'inclina légèrement, saluant le nouveau venu comme il se devait. Les présentations étaient toujours un instant délicat. Ne sachant pas vraiment le rôle dans lequel le client voulait l'enfermer, Yu ne savait jamais très bien comme se présenter. Tendre, dur, soucis, rebelle, timide, impulsif... Tout était possible et un seul mot permettait de changer un caractère. Ce jeu, l'hôte le maitrisait à la perfection, c'était son travail après tout. Il se para donc de sa voix mélodieuse et se décida enfin à se faire entendre.

YukihiRo... Mais je vous en prit, appelez moi comme bon vous semblera. Après tout, je suis à vous à présent...
Revenir en haut Aller en bas
Waltz Clavecin
| Client de l'Hypnotic Poison |
| Client de l'Hypnotic Poison |
avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 01/04/2009

MessageSujet: Re: Cordes de chanvre [ Yukihiro ]   Mer 8 Avr - 16:36

Waltz adressa un petit sourire au seul véritable ange qu'il pouvait voir dans cette pièce, entre toutes les menottes et les baguettes de cire que l'on nommait en général bougies. Ce fatras de métal ciselé et de bougies éteintes pouvait bien faire penser à une cathédrale aux ornementations ternies et inquiétantes, ponctuée de cierges froids et morts. Et au milieu, qu'y avait-il? Pas un prêtre non, mais cette fois-ci c'était un ange. Par la porte se maintenait toujours un faisceau de lumière qui dechiquetait l'obscurité. Et par ce meme entrebaillement se faisaient entendre des rires bien plus mélodieux que les ricanements étouffés de la salle presque enfumée d'insanité. De ce monde extérieur venait donc celui dont il avait écorché le nom après avoir lu sur sa main ses informations erronées. Son interlocuteur avait finalement fermé la porte et ce monde avait retrouvé noirceur et désespoir. Pas pour Waltz, visiblement, étant donné qu'il souriait à pleines dents à son cher interlocuteur. Cependant, son expression n'avait rien de commun avec les adeptes du marquis de Sade, dont ils n'avaient certainement jamais lu les écrits, présents dans la pièce. C'était un sourire bon enfant, presque impoli dans son caractère direct. Le garçon le corrigea, ce qui le fit frémir, et il regarda le dos de sa main en disant d'une petite voix presque penaude

« Vraiment? Pardon, j'étais certain que c'était ce qu'on m'avait dit... »

Il n'aimait pas écorcher le nom d'autres, même si il trouvait adorable que les japonais butent sur le sien, l'apellant au final Warutsu Kurabushin. Il avait l'air presque des leurs, quand l'on disait son nom de famille de cette manière. Cependant, il avait vu plus d'une personne s'emporter sur une mauvaise prononciation, notamment l'un de ses professeurs de solfège Dvořáková qui se tuait à répéter à ses élèves qu'on ne prononcait pas cela à la française ou a l'anglaise. Il souriait toujours, relevant le regard sur Yukihiro, nom qu'il trouvait adorable, un peu enfantin, rond et sautillant.

« Moi, c'est Waltz ! » s'écria-t-il en guise de présentation, fort peu formel. Il sembla déranger un peu son environnement alors se fit un peu plus petit. Il détailla alors celui qu'il avait demandé. Tous les hommes de l'établissement étaient beau, la plupart des gens devait se sentir un peu difforme à coté. Waltz n'avait pas de grands complexes d'infériorité, trouvant néanmoins le paysage de l'endroit bien plaisant. Les hommes était jolis en tous cas, les femmes ils ne savait pas, il n'en avait pas vu ( sans blague ). Waltz laissa son regard escalader les joues clairs de l'ange et se heurter à ses cheveux blancs. Tiens donc, il était d'autant plus assorti à ses vêtements. Et Waltz ayant une chevelure s'apparentant au noir s'alliant à ses propres hardes, tout allait pour le mieux pour le meilleur des monde, la vaillante croche se marierait à la calme blanche et ils auraient beaucoup d'enfant dans une portée a 3/4. Le fait était que le garçon était fort agréable aux yeux, avec ses grands yeux calmes légèrement bridés comme un digne japonais et son petit air posé. Il connaissait son métier. Waltz plissa légèrement plus les yeux, avant de reprendre la parole, retrecissant son sourire à un mince filet entre ses lèvres étirées

« Ty jsi krásná Yukihiro. Tu serais à moi? C'est trop d'honneur, je ne suis qu'un vulgaire corbeau. Ah au fait, tutoie moi, tu dois avoir le même âge que moi ...»

Son japonais était assez hésitant et il avait du lutter contre son réflexe de placer des mots en langue étrangère un peu partout. Il ne connaissait que le Français de manière parfaite. Le Tchèque et le Japonais venaient ensuite de manière assez incomplète, surtout au niveau du Japonais. Ensuite venaient d'autres langues dont il ne connaissait que des mots par ci par là ou des expressions, à force d'avoir cotoyé tant de gens de nationalités différentes dans sa classe et s'être tant intêressé aux dialectes et aux nationalités. De quelques mots il faisait le galant homme et de quelques phrases il balayait l'image du grippe-sou pervers. De plus, son visage était dénué de tout plissement suspect pouvant dissimuler une arrière pensée graveleuse. Il posa sa tête sur ses mains un instant, avant de se relever, enthousiaste.

«Ah, eh bien si tu es à moi... »

Waltz se déplia donc, se jetant sur ses pieds. La tenue du jeune homme était assez extravagante malgré la couleur unique et sombre qu'il s'était de lui même imposé. Il portait un bérêt posé de travers sur la tête, une tunique de femme et un slim assorti, d'élégantes richelieux et un gilet ouvert sur le devant tous de couleur corbeau. Il s'empara des mains de la blanche colombe et avec un entrain perceptible et communicatif, le tira vers les cordes qu'il avait repérées tout a l'heure. Là, au lieu de faire comme tout bon vieux pervers que pouvait contituer la gent amatrice de ce lieu et d'attacher tout de suite son cher esclave pour lui infliger mille tortures, il lui demanda, plein d'une candeur exaltée

« Tu crois que ces cordes sont faites en chanvre, ou que c'est du synthétique? »

Il se posa tout de suite une question existencielle et posa un quart de seconde après sa première question, plusieurs interrogations sur un ton très rapide comme si il voulait caser le plus de demandes en un temps record ou comme si chaque seconde lui coutait un rein.

« Tiens au fait pourquoi ca s'apelle le Dark Angel et aussi pourquoi il y a des packs de vosk partout et puis shit comment on dit ca ah oui enfin des pouta, des... Des menottes, voila, c'est la police ici? Et puis aussi, c'est bizarre qu'est ce que font ces gens dans le noir, on ne voit pas grand chose, ici ! C'est ptet pour ca que ça s'apelle Dark, en fait.. Mais Angel... Y aurait-il un lien avec .. oh j'en sais rien, dis moi ! Ah c'est peut-etre un truc médical ici, vu qu'il y a des aiguilles zhēn jiǔ

Waltz s'arrêta enfin de monologuer, peut-être en se disant qu'il faudrait le laisser répondre... Ou juste respirer sous ce torrent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cordes de chanvre [ Yukihiro ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cordes de chanvre [ Yukihiro ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gratte quelques cordes {- Feat Ulysse}
» D'absinthe et de chanvre [Aarnis]
» Tyrolienne et courte echelle
» Corde de bois à vendre!
» Wrestlemania XXVI - 28 mars 2010 (Résultats)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: It's time to stop the game. :: *{ Over & Over.-
Sauter vers: