.RPG Yaoi classé NC-17 : 10 lignes min par post.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Erwin Innocent [terminé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Erwin Innocent [terminé]   Dim 12 Avr - 11:19

IDENTITY

* Nom :

Innocent

* Prénom :

Erwin

* Surnom :

Wiwi'

* Âge :

22 ans

* Date de Naissance :

25 Décembre

* Nationalité :

Anglaise

* Niveau Social : Votre personnage est-il plutôt du genre milliardaire où je-traîne-sans-demeure-le-soir ?

Erwin a hérité de l'incroyable fortune de son père, bien qu'il ne s'en vante guère et qu'il n'en fait guère usage non plus.

* Statut Social :

Erwin a toujours vécu en solitaire, il n'a jamais réellement eu de vie sociale. Son entourage se limite essentiellement à sa famille.

* Métier :

Employé de Hypnotic Poison



INSIDE OF YOU

* Uke, Seme ou Ambi ?

Erwin est plutôt Uke que Seme

* Son plus grand rêve ?

Le plus grand rêve de Erwin... est d'être un jour un peu plus beau à ses yeux. Il se trouve horriblement laid et trop chétif pour un jeune homme de son âge. Erwin aimerait pouvoir être plus parfait, avoir un corps séduisant et musclé, ne plus être aussi fébrile qu'il l'est. Mais il doute qu'un jour ce rêve puisse se réaliser, car Erwin ne croit nullement aux miracles... ni même à la chance. Il garde les pieds sur terre et ne s'envole pas vers d'autres mondes où la vie semble être plus harmonieuse. D'après lui, une utopie n'a pas sa place dans ce monde. Excepté l'Enfer, qui a été créé par les hommes, mais ce n'est là encore que l'opinion de Erwin.

* Sa plus grande peur ?

La plus grande peur de Erwin est d'un jour revoir son beau-père. Une peur qui ne le quitte jamais et le hante jusque dans ses nuits, à tel point qu'elle le rend malade et qu'il est contraint de prendre des calmants pour ne pas devenir fou, comme l'a été sa mère avant de se suicider. A la fois, il voue une haine profonde à cet être qu'il traite de monstre et, pourtant, il le craint plus que tout. C'est une peur qui devient un cauchemar réel, une hantise. Une peur qu'il ne contrôle pas et peu à peine supporter, car elle semble grandir de jour en jour.

* Relations Familiales :

Erwin n'a jamais connu ses parents biologiques. Il ignore s'il a réellement un frère ou une sœur et, si tel est le cas... Il doute d'un jour pouvoir le savoir. Quand bien même il le saurait, Erwin ne serait pas dans la capacité de les reconnaître. La seule personne qui avait de la valeur à ses yeux était son père adoptif. Sa mère le haïssait, son beau-père l'a violé... Et comme Erwin ne sort que très peu, il ne connaît pas grand monde, alors ses connaissances se limitent principalement à sa famille qu'il abhorre, mis-à-part son père adoptif, comme dit précédemment.

* He loves/he hates :

Depuis son enfance, Erwin Innocent est une personne réservée. Petit garçon, lorsqu'il fit son entrée en primaire, il n’osait aborder ses camarades de classe. De nature très timide, il rougissait furieusement pour peu et demeurait seul tant en classe qu’ailleurs. Ses camarades la persécutèrent, alors que le petit garçon qu'il était, à cette époque, était sans défense, frêle et fragile, ignorant comment se protéger. Toutes ces insanités et ces rires moqueurs qu'il devait à subir le hantèrent même jusqu'à ce qu'il entre au collège. Terrorisé par ces années d’éducation, il parlait si peu que certains pensaient de lui qu'il était muet. Il entra bientôt dans sa période de puberté, et son corps masculin qui se développait l’effrayait quelque peu. Ses parents eurent tôt fait de le rassurer, alors qu'il devenait un jeune homme et pouvait susciter le désir chez les femmes. Pourtant, en apparence physique, il avait l'impression de demeurer un petit garçon. Il n'aimait pas son corps, ce corps qui se développait à son insu. Malgré cela, il parvint tout de même à séduire quelqu'un. Et ce qui devait arriver arriva. Un jeune homme fragile, muet et sans défense, la proie parfaite… Par une nuit sombre, alors que ses études se terminaient, il fut sauvagement sauvagement violé… Ce viol est plus qu'un souvenir, il est une hantise, et c'est bien pour cela que Erwin hait depuis ce jour son beau-père. Totalement désemparé, il se renferma plus sur lui-même qu'il ne l’était déjà, profondément troublé. Il s'enfermait des heures durant dans sa chambre à pleurer inlassablement, tout en gardant le secret à jamais scellé en lui.

Il est suis un jeune homme réservé, renfermé, et timide, qui n'aime guère s'approcher des autres et préfère plutôt rester loin des personnes. Très versatile, il peut changer d’humeur en à peine quelques secondes. Il peut être violemment en colère et, en un laps de secondes, plonger dans une tristesse sans fond. Lorsqu’un souvenir resurgit dans son esprit, souvenir provoqué par un fait anodin, un objet ou une parole quelconque, il est pris de panique. Ayant la santé fragile, il peut facilement faire une crise d’angoisse et s’effondrer… Sa plus grande peur est de revivre son passé. Un passé dévastateur et destructeur… Et bien malgré le fait qu'il déteste voir des personnes se faire agresser sous ses yeux, il n'est pas dans la capacité de leur venir en aide et cela l'anéantit d’autant plus. Âme fragile, il cherche la solitude qu'il semble préférer à la compagnie, la tranquillité et le repos. Aussi, il ne parle que très peu. Les traits de son visage sont doux, presque enfantins même, et voilaient de cette expression de joie gênée. Tout cela est dû aus secrets de son passé qui ont fait ce qu'il est devenu…

Il semble pourtant avoir dompté , en quelque sorte, cette personnalité. Pour se faire, afin de ne rien dévoiler de sa personnalité, il préfère garder un visage froid, impassible ou bien neutre, malgré qu'il reflète parfois et très souvent même, à son insu, cette joie timide... Il ne parle que très peu, ou quasiment jamais en fait. Il préfère rester distant, ne pas s'immiscer dans une discussion ou bien rester à l'écart des personnes. En fait, il essaie totalement de s'effacer, se mettre en marge de la société et, pour le moment... Cela semble avoir fonctionné. Tant que sa vie n'est pas perturbée par l'entrée d'une nouvelle personne qui désire le connaître plus en profondeur, il se plait, du moins en apparence, à se contenter de ce petit quotidien devenu familier. Tant que sa vie est stable, tout va pour le mieux et il essaie d'être à l'aise le plus possible bien que, certains jours, cela lui est extrêmement difficile. Mais, au moins, il ne pleure plus sur son passé. C'est le plus important, non?


* Signe(s) Particulier(s) ?

Erwin Innocent, comme vous avez pu le deviner, j'imagine, est de sexe masculin et mesure 1,65 m, il n'est donc, par conséquent, guère très grand. Son poids corporel est de 55 Kg. Il a un teint laiteux, blanc à l’égal de celui d’un macchabée, sa peau demeure douce et lisse. Ses cheveux sont d'un blond généreux, presque or et en parfait contraste avec la couleur de sa peau. Lisses et soyeux, ils encadrent délicatement les contours gracieux de son minois. Ses yeux sont d’un bleu très profond, d’encre de Chine, et reflètent éternellement une très grande timidité juvénile. Il se voilent de mélancolie à l’évocation d’un passé terrible qui oppresse mon cœur et ses joues se teintent d'un léger rose lorsqu'il sent la gêne le dominer. Les traits de son visage sont exquis et fins, sus d’être doux et à la fois fermes. L’expression de son regard, ad vitam aeternam [éternellement] inquiète et comme fébrile, semble toujours rayonner et une mine de timidité mêlée à de la gêne ainsi qu'une pointe de honte semble irrévocablement ne jamais se défaire de mon visage. Il ne semble dévoiler que joie, gaieté, confusion, crainte et réserve, un visage encore jeune et qui semble avoir effacé à jamais les traits de la tristesse et de la mélancolie. Plusieurs expressions se font guerre sur son visage, l’une emplie d’amertume et de haine, l’autre ne dévoilant que bonheur et gaité. Il a un nez droit et fin, et des lèvres roses et pulpeuses, qui scellent à jamais les secrets de son enfance… Sa silhouette est mince et semble frêle de par la maigreur de ses membres. Cela est bien vrai... Il est malheureusement très fragile de santé et n'a pratiquement aucune force dans mes muscles. En fait, il croist bien être chétif. Ajoutez à cela qu'il est anémique... Il ne se vante jamais de son corps, il le dégoûte tellement. En fait, Erwin le hait... Il se juge également trop petit pour un garçon de son âge. En apparence, l'on pourrait lui accorder qu'il a18 ans et non 22 ans... Parfois, il se hait tant qu'il a un désire violent d'attenter à ses jours. Il est trop frêle et fragile, d'après lui et il donne l'impression que, si l'on le touche, un os va se briser... Il espère encore et toujours être plus parfait. Mais personne ne peut incarner la perfection même, ai-je tort? Alors parlons plutôt de son style vestimentaire bien à son goût, qui se différencie très légèrement des autres personnes. Il un goût prononcé pour le coton. Il porte une très grande importance aux vêtements et a pour habitude de se vêtir très élégamment. Peut-être est-ce là une façon de dissimuler ce corps hideux, non? Il porte une petite chemise d'un blanc immaculée, fine et légère, avec un col qui dévoile sa fine gorge et une partie de son torse. Il aime à porter un petit pantalon noir et moulant, un pantalon de satin fin et serré et qui épouse gracieusement les formes de son corps. Il aime beaucoup le noir, une "couleur" si l'on peut dire, en parfait contraste avec le blanc et pourtant, étrangement, il semble également s'accorder avec harmonie à cette couleur si pure. Il chausse de jolies petites chaussures de cuir noir. Erwin porte également un collier or au bout duquel pend une parle d'ambre. Il a une signification vraiment très particulière pour Erwin, ce pourquoi il ne s'en détache jamais. Les courbes de son corps sont généreuses et, aux premiers abords, il semble être un jeune homme frêle, fragile, et sans défense. A ce premier regard, vous ne pouvez pas vous tromper, à son grand regret. Il a, malgré cela, une démarche élégante et féline, qui semble attirer plus d’un regard… Les jours de profonde tristesse, il se vêtit entièrement de blanc, étrange, non? C'est afin de faire dissimuler ce sentiment qui semble peser très lourd sur son cœur malade et qui n’a de cesse de saigner.



REALITY

* Nom/Pseudo :

Jatheline (surnom)

* Âge :

18 ans

* Où avez-vous trouvé ce forum ?

Il y avait un partenariat sur l'un des forum que je fréquente, qui menait au forum Abysse et c'est par ce forum que j'ai connu Hypnoti Poison.

* Quel est votre avis dessus, avez-vous des suggestions ?

J'aime beaucoup le design! J'accorde une grande valeur aux designs de forums et si je n'apprécie pas un design bien que le contexte soit intéressant, je ne m'inscris pas sur le forum. Or, ici, les deux sont intéressants, tant design que contexte. J'aime beaucoup la bannière, elle est vraiment très jolie!

* Code règlement :

Code Bon.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Erwin Innocent [terminé]   Dim 12 Avr - 15:18

TELL ME YOUR STORY

Erwin Innocent est né un 25 Décembre, lors d'une nuit sombre et froide. Au-dehors, le vent sifflait et une couche blanche et poudreuse s'étalait avec douceur et délicatesse sur le paysage extérieur. Sa mère et son père venaient de s'installer, quelques heures plus tôt, au sein de la ville de Glasgow. C'est pourquoi, Abbygael, tel était le charmant nom de la mère de Erwin, n'eut pas la possibilité de voir une sage-femme. Le travail de l'accouchement était trop engagé pour lui permettre de se déplacer... Adam, son mari, appela donc un médecin qui ne se fit pas tarder, bien malgré la neige qui bloquait les routes. Dès que les yeux de Erwin s'ouvrirent, il découvrit pour la première fois la chambre de ses parents. A sa naissance, le médecin décréta que l'enfant était de santé fragile et qu'il n'y avait pas grand espoir qu'il survive. En larmes, la mère du bébé refusa d'abord de croire cela, bien qu'elle craignait pour la vie de son enfant, mais son mari parvint à la convaincre qu'il était vital de laisser le bébé entre les mains du médecin. Le médecin le maintenait en vie, avec la plus grande difficulté. Erwin resta quelques jours durant à l'hôpital, perdu entre la vie et la mort, alors que les médecins s'efforçaient de le garder en vie. Mais par miracle, l'enfant parvint à survivre. Les parents biologiques de Erwin, étant bien trop pauvres pour se permettre d'élever un enfant, l'abandonnèrent sur les marches d'une église.

Ce fut le premier des malheurs de Erwin, bien qu'il n'en eut pas réellement conscience.

Le matin, un prêtre découvrit l'enfant fatigué qui était affamé et gelé. Il le prit donc en charge et le soigna, le temps qu'une famille l'adopte. Et, un an plus tard, un couple qui ne parvenait pas à avoir d'enfant l'adopta. Il s'avérait que Erwin avait la santé quelque peu fragile, mais, étant élevé dans un milieu des plus aisés, il se portait bien, durant ces six premières années. Il avait les traits d'un visage doux, la peau blanche et une silhouette frêle et mince.

Sa mère et son père n’étaient, malheureusement, pas dans une entente que l’on pourrait qualifier de « bonne ». Cela faisait quelques mois, déjà, qu’ils criaient à tout va, se disputaient devant Erwin et, parfois, le père s’emportait dans des rages folles jusqu’à faire voler quelques affaires. Mais, trop petit pour comprendre de quoi il s’agissait, Erwin ne s’en souciait pas le moins du monde. Les disputes semblèrent se calmer, et une atmosphère familiale s’installa à nouveau au sein de la famille.

A l’âge de 3 ans, Erwin n’était encore qu’un petit garçon qui aimait ramper, courir, crier, rire, pleurer, tout ce que font les enfants de son âge. Il n’était pas tout à fait choyé par sa mère, mais pas non plus détesté. Au moins, l'on s'assurait qu'il ne manquait de rien. Il était de nature bien timide et réservée. La mère adoptive de Erwin ne le comblait que d'un amour apparent. Il en était bien conscient mais, pourtant, Erwin s'en fichait un peu de cela, tant que l'on s'occupait bien de lui. Sa mère n'affichait qu'un petit sourire qui demeurait éternellement accroché à ses lèvres. Un sourire sans joie ni amour. Il n'était pas la bienvenue au cœur de cette famille, il semblait être de trop. Et des questions se bousculaient dans sa tête, alors qu'il m'interrogeait au sujet de son adoption... Il ne comprit les raisons de son adoption que bien plus tard. Ce fut à l'âge de six ans qu'il le comprit...

Il dormait profondément. L'orage éclatait au-dehors, et des coups de tonnerre violents retentissaient. Des éclairs illuminaient furtivement la chambre alors que Erwin était plongé dans un sommeil bien lourd, pour ne pas entendre la pluie marteler fortement contre les fenêtres. L'air était lourd, et son corps était en sueur, son pyjama collait à sa peau. La porte de la chambre était légèrement ouverte et de la lumière filtrait à travers la fente. Ce ne furent ni les éclairs ni la foudre qui réveillèrent l'enfant endormi, mais des voix étouffées. Erwin ouvrit doucement les yeux et se les frotta, puis se leva avec lenteur, sa peluche serrée contre moi. Il s'avança à pas feutrés jusqu'à la porte de sa chambre et regarda par la fente. Il pouvait apercevoir sa mère, tranquillement assise dans un fauteuil, un verre de vin à la main, qui jetait des regards langoureux en direction de son mari. Ils discutaient au sujet de l'entreprise dans laquelle Jacob travaillait. Celui-ci se tenait debout, face à sa femme, et marchait d'un pas lent dans le salon, buvant une gorgée de vin rouge, de temps à autre. Ce fut Myrtie qui engagea la conversation, la voix douce, mielleuse et sensuelle.

- Crois-tu que Erwin ait eu vent de nos actions? Depuis quelques temps, je le trouve bien distant...

Jacob se tourna vers elle et la regarda longuement. Il éclata de rire, un rire fourbe et cruel, tandis qu'il secouait la tête, amusé.

- Non, il n'a que six, il est bien trop jeune pour comprendre ces fichues insanités que tu fais dans son dos...

Myrtie sourit mielleusement.

- Nous ne pouvions pas avoir d'enfants. La femme du vicomte de Chaumond vient enfin d'accoucher...

Myrtie sourit cruellement et se leva pour enlacer tendrement Jacob. Elle plongea ses yeux dans les siens, tandis qu'une étrange lueur y brillait à l'intérieur.

- Nous allons devenir riches. Nous allons marier Erwin à cette petite fille qui héritera de tout l'argent de ses parents et, une fois qu'ils seront mariés... Nous le tuerons pour hériter de tout l'argent, sa femme et lui.

Jacob ouvrit la bouche pour parler, mais Myrtie le fit taire par un long baiser langoureux. Erwin avait plaqué ses mains sur sa bouche, pour ne laisser échapper aucun hoquet de surprise. Il était retourné dans son lit, silencieusement, et s'étais réfugié sous les draps pour pleurer et tenter d'oublier...


A l’âge de 6 ans, donc, les parents de Erwin lui payèrent un précepteur. Mais son décéda suite à un accident de voitures... que les policiers jugèrent volontaire. Erwin était trop anéanti pour accepter la mort de son père. Il préférait se plonger dans ses devoirs, afin d'oublier, mais non jouer avec ses amis Des amis... Il n'en avait tout simplement pas. Lorsqu'il avait le malheur de sortir, il était le souffre-douleur des autres enfants, ce qui le poussa à se renfermer sur lui-même et il n’osait, de ce fait, s’approcher des autres. De nature timide et réservée, il subissait en silence toutes les moqueries des enfants. En cours, il préférait la solitude à la compagnie... Ses camarades le persécutèrent, alors que le petit garçon qu'il était, à cette époque, était sans défense, frêle et fragile, ignorant comment se protéger. Toutes ces insanités et ces rires moqueurs qu'il devait à subir le hantèrent jusqu’à ce qu'il entre au lycée. Mais même là, encore, son cauchemar le poursuivait et ,pendant ces longues années, ses camarades s'amusèrent à le séquestrer, le battre, lui jouer de mauvais tours. Il n’en demeura que plus interdit. Timide, il demeurait seul lorsque l'occasion s'en présentait et il se réfugiais dans les études.

A l'âge de 7 ans, la mère de Erwin lui avoua tout de ses projets de mariage avec la fille du compte Chaumond et les meurtres qu'elle prévoyait. Un projet qu'elle délaissait, réalisant tout ce par quoi elle était passé à côté, et cela grâce à la mort de son mari. Un an plus tard, elle rencontra un autre homme et ils se marièrent. C'était un homme d'affaires, mondialement connu et extrêmement riche, en plus d'être incroyablement séduisant. Il donnait l'impression d'être un aimant à femmes et avait déjà publié une dizaines de romans, en plus de l'entreprise dans laquelle il travaillait. Cette dernière fut délocalisait au Japon et la famille de Erwin déménagea donc pour changer complètement de pays, de vie... Le beau-père de Erwin était très très gentil avec Erwin. D'ailleurs, ce dernier croyait qu'il l'aimait beaucoup, qu'il l'appréciait. C'était bon à savoir au moins, ils n'allez pas se détester, n'est-ce pas?

Erwin entra dans sa période de puberté, et son corps masculin qui se développait l’effrayait quelque peu. Il devenait un jeune homme et pouvait susciter le désir chez les femmes. Et quand il devint entra à l'université après avoir été diplômé au lycée, son beau-père le félicita. Il crut lire une étrange lueur dans ses yeux alors que, dans le même temps, il annonçait que sa mère était malade. Erwin voulut aller la voir, mais Shawn, son beau-père, le retint par le poignet. Il tenta de fuir, de crier, mais Shawn le bâillonna et le plaqua contre la table de la cuisine, avant de baisser son pantalon et son boxer. Erwin ne mit pas bien longtemps à comprendre ce qui allait s'ensuivre, mais il ne se défendit pas, il n'en avait pas la force nécessaire et il le savait. A partir de ce jour, il n'adressa plus la parole à sa famille, ses prétendus amis qui n'étaient amis qu'avec lui car le beau-père de Erwin était célèbre. Il n'adressa plu la parole à personne. Heureusement pour lui, peut-être, sa mère survécut. Elle tomba enceinte mais fit bientôt une fausse couche, ce qui la marqua au plus profond d'elle-même et fut la cause de ses délires. Son mari était constamment à son chevet, ce qui évita à Erwin, par chance, d'autres violences. Finalement, sa mère se suicida se suicida.

Terrorisé par tout cela, Erwin parlait si peu que certains pensaient de lui qu'il était muet. Il s'enfermait des heures dans sa chambre à pleurer inlassablement, tout en gardant le secret à jamais scellé en lui. Sa seule famille qui lui restait, son beau-père, le résonna. Il voyait son beau-fils complètement anéanti et, prit de pitié pour la première fois, lui promit de ne plus le toucher. Il fit tout son possible afin de faire sourire Erwin, le présenta à ses amis, ses collègues, l'amenait à des fêtes et, peu à peu, Erwin fut également reconnut du moins, nationalement. Il se sentait timide, peu habitué à fréquenter ce genre d'endroits. Erwin avait l'impression de faire irruption dans un monde nouveau. Après ses études, ce fut grâce à son beau-père que Erwin trouva un travail dans un hôtel célèbre pour les personnes populaires et réputées. Malgré que Erwin haïsse son père pour ce qu'il lui avait fait subir, il lui fut reconnaissant de tout ce qu'il avait fait afin de l'aider à remonter la pente. Erwin quitta donc Osaka pour se rendre à Shinjuku.
Revenir en haut Aller en bas
Hiraku Takada
[A] ~ Hôte N°1 ~ Weak but Agressive Boy.
[A] ~ Hôte N°1 ~ Weak but Agressive Boy.
avatar

Nombre de messages : 154
Age : 25
Localisation : Mmmh... dans ton lit, peut-être ?
Date d'inscription : 26/12/2008

MessageSujet: Re: Erwin Innocent [terminé]   Dim 12 Avr - 21:07


    Bienvenue ! Very Happy

    Pour moi c'est parfait, c'est une très belle fiche <3.

    Je valide avec plaisir.

    Have fun What a Face

_________________

« Just descend with me together to the deepest layer of hell. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hypnotic-poison.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Erwin Innocent [terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Erwin Innocent [terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fiche du Commandant Erwin Smith (terminée)
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: It's time to stop the game. :: *{ Over & Over.-
Sauter vers: