.RPG Yaoi classé NC-17 : 10 lignes min par post.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jikan Akai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jikan Akai
.Hôte.
.Hôte.
avatar

Nombre de messages : 13
Localisation : Entre le fouet et les menottes.
Date d'inscription : 14/04/2009

MessageSujet: Jikan Akai   Mar 14 Avr - 11:13

IDENTITY

Nom : Jikan
Prénom : Akai
Surnom : Aka
Âge : 22 ans
Date de Naissance : 01 novembre 1987
Nationalité : Japonaise
Niveau Social : Squatteur
Statut Social : Célibataire
Métier : Hôte


INSIDE OF YOU

Uke, Seme ou Ambi ? Akai est dominateur, et n’aime absolument pas être le soumis. Mais il y a des circonstances où il n’a guère le choix, cependant, il fera en sorte de dominer et pas qu’un peu.
Son plus grand rêve ? Être assez riche pour faire le tour du monde en moto, (ou un long voyage).
Sa plus grande peur ? Crever dans la rue comme un misérable ? Il n’a pas de peur particulière, quoique, Akai craint le contact avec les gens, ne supportant pas vraiment qu’on le touche, et lorsqu’il le tolère c’est que vous avez de la chance et que vous comptez beaucoup pour lui… Et sinon vous avez de forte chance de vous retrouver à terre avec le bras cassé dans les cinq minutes qui suivent.

Relations Familiales : Un frère et un père qu’il ne connaît pas.

He loves : Akai pourrait passer toute sa vie à bricoler des motos, des voitures, des scooters, des mobylettes, tout ce qui touche à la mécanique c’est son plus grand ‘kiff’. Il adore également jouer avec le feu (avec des bolas ou des bâtons du diable) et l’art. Le rouquin aime la solitude, la nuit et qu’on lui foute la paix. Akai est aussi gourmand, même trop, il ferait n’importe quoi pour des gâteaux sucrés ou des bonbons, bref, il irait jusqu’à voler. Akai aime beaucoup le calme, prendre son temps et écouter.
He hates : Akai pourrait être qualifié d'emmerdeur. En effet, ce n'est pas un garçon parfait loin de là et il a quelques défauts comme tout le monde, suffit de voir comment il tabasse les gens ! Donc il a des goûts parfois particuliers comme par exemple emmerder son monde. Akai fait toujours tout pour mettre son grain où il ne faut pas, et à mettre des bâtons dans les roues des gens dangereux (la mafia) qu’il déteste.

• Signe(s) Particulier(s) ?

Psychologie : S’il y a bien une chose à dire sur Akai, c’est qu’il tient plus que tout à sa liberté. Il ne laissera jamais quiconque lui donner des ordres ou lui dire ce qu’il devrait faire ni comment il doit vivre sa vie. A cause de ça, on pourrait facilement penser qu’il est associable, voir violent et qu’il n’aime pas les autres. C’est juste que pour lui, se lier avec une personne c’est perdre un peu de sa liberté et il refuse d’avoir des comptes à rendre à quelqu’un. Mais il arrive que lorsqu’une personne comprend qu’il ne faut jamais chercher à diriger ou à protéger le jeune homme, qu’il ne faut pas non plus chercher à l’étouffer en restant toujours collé à lui, il arrive alors qu’il se lie d’amitié avec la personne et qu’alors il devienne agréable, drôle ou attachant. Akai sera alors toujours sincère et franc et il dévoile également un côté sensible qu’on ne lui soupçonnait pas et, à son goût, il aurait tendance à trop montrer ses émotions. Néanmoins, étant trop attaché à sa liberté il a rarement eu l’occasion de vivre une situation de couple et parfois sa solitude lui pèse. Lorsque quelqu’un ne lui plait pas, il ne mâchera pas ses mots et lui enverra des remarques acerbes, avec une répartie étonnante.

Physique : La première chose que l'on remarque est une chevelure flamboyante entre le rouge et le noir, encadrant des traits fort et la cicatrice sur son front. Une bouche parfaitement dessinée et sensuelle que tout cela pourrait parfaitement rendre jaloux n'importe quelles filles devant une telle beauté. Mais se serait cependant une faute de croire qu'il est pour autant fragile et excessivement sensible. Car du haut de ses 1 mètre 86, tout son corps est battit fortement, comme s'il avait passé des heures à travailler ses muscles nerveux et fins... Mais la nature ou les dieux semblent l'aimer et veiller sur lui. Son physique et son charisme qu'il ne perçoit pas lui-même, l'empêchent de passer inaperçu où qu'il soit.
Cette même nature l'a aussi doté d'une allure lui permettant de porter avec la même élégance naturelle les costumes des plus décontractés aux plus formels, mais il préfère sans doute le cuir.

TELL ME YOUR STORY

Il était une fois, oui car toutes les belles histoires commencent ainsi, mais pas pour notre Akai qui est né le 01 novembre 1987, au Japon tout ne se passa pas aussi bien. Lorsqu'il ouvrit les yeux, il était dans les bras de son père. Chose irrationnelle puisque c'est à la mère qu'on donne l'enfant en priorité, mais voilà, sa mère était décédée d'une hémorragie pendant l'accouchement, et lui, baptisé Akai depuis quelques minutes à peine, avait été sauvé de justesse.

Son père, quant à lui, n'était pas très riche, et complètement détruit par la disparition de sa femme, comment allait-il faire avec deux enfants en bas âge ? Il décida donc d'en placer un chez les grands-parents, et l'autre dans la famille éloignée, vivant en Europe. Par chance, Akai resta au Japon, chez ses grands-parents. Jamais plus, après cette séparation, il ne revit son père, et de toute façon, ayant seulement quelques mois, être orphelin ne lui faisait rien. Il grandit normalement, ses grands-parents étaient attentifs, affectueux, s'occupaient de lui, de sa scolarité (d'ailleurs il a toujours été très intelligent et débrouillard en ce qui concernait l'école). Jamais il n'a cherché à avoir des nouvelles de son père et de son frère. Jusqu'au jour où il découvrit une photo de son frère et lui. Sur la photo, il était âgé de quelques mois, et son frère semblait avoir quatre ans. Son père n'apparaissait pas sur la photo, il ne s'en soucia pas et chercha à avoir des nouvelles de son frère. Ses grands-parents lui interdirent de le rechercher, inventant de multiples excuses. En fait ils avaient juste peur que Aka cherche à reprendre contact avec lui et le rejoigne en Europe. Ils tenaient tellement à cet enfant qu'ils avaient élevés comme le leur et ils ne voulaient pas le laisser partir.

Lorsque Akai rentra au lycée, il changea du tout au tout, comme quoi l'avoir couvé n'avait pas pu empêcher les choses de se produire. Il ressemblait plus à un démon qu'à autre chose, son visage d'ange ne reflétait que l'enfer, et non plus l'amour. Vu qu'il avait gagné en maturité, il commençait à se poser des questions sur la vie, le passé, ses parents et son frère. Il avait toujours cette boule dans le ventre, ce stress continu, et chaque fois qu'il avait l'occasion de s'informer sur sa famille, il reculait.

On ne peut pas rester jeune éternellement, et ses grands-parents, âgés de quatre-vingts ans tous les deux, n'avaient plus une santé de fer... Et c'est au cours d'une année dans son premier pensionnat qu'il apprit leurs décès. Cela le marqua, autant que si c'était ses parents, car malgré tout, il les aimait plus que tout, comme un père et une mère. Cet évènement, assez marquant en lui, ne l'aida pas à s'ouvrir aux autres, d'ailleurs il ne pu que s'enfermer un peu plus sur lui-même. Il fut envoyé dans un orphelinat par l'assistante sociale, mais il n’y resta pas longtemps.

Akai avait rencontré de nombreuses personnes et s’était lié d’amitié avec le chef d’une bande de caïd qui s’amusait à faire la loi dans les quartiers. Il abandonna le lycée pour rejoindre le groupe avec qu’il apprit la mécanique, à jouer avec des bolas, et le soir, il lui arrivait de pénétrer dans les musées pour regarder les tableaux.

Il ne lui avait pas fallu longtemps pour comprendre que ce qui existait entre lui et le chef de la bande était bien plus profond que de la simple amitié entre rejetons, même si aucun des deux n’était jamais "passé à l’action." Mais, un soir tout se déclencha, alors âgé de 19 ans, après une beuverie, le chef de la bande embrassa violemment Akai, et le rouquin répondit aussi farouchement. Il eut leur première fois ensemble, au fond, à ce moment même, il ne savait pas s’il était amoureux, mais il y avait quelques choses de profond, de la confiance, peut-être ?

Mais la malchance tourna, le chef fut arrêté quelques semaines plus tard pour avoir tué un homme avant de lui voler son argent. Le groupe se dissolu, et Akai se retrouva seul, une solitude qu’il su aimer avec le temps, et ne peut plus s’en passer à présent.

Il a maintenant 22 ans et depuis ses 19 ans, il traînait dans les rues, squattant, gagnant sa vie en volant, ou avec des spectacles de bolas ou des bâtons du diable, Aka aimait jouer avec le feu. Puis, il vit une annonce pour devenir un hôte, car la faim vous fait faire n’importe quoi.

REALITY

Nom/Pseudo : Fidlansi
Âge : 23 ans
Où avez-vous trouvé ce forum ? Du personnage Sosil Sari
Quel est votre avis dessus, avez-vous des suggestions ? Joli forum !
Code règlement : Code Bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://personality.forumactif.com/forum.htm
Hiraku Takada
[A] ~ Hôte N°1 ~ Weak but Agressive Boy.
[A] ~ Hôte N°1 ~ Weak but Agressive Boy.
avatar

Nombre de messages : 154
Age : 24
Localisation : Mmmh... dans ton lit, peut-être ?
Date d'inscription : 26/12/2008

MessageSujet: Re: Jikan Akai   Mar 14 Avr - 14:45


    Heyy ^w^
    Un hôte seme ? Ca change, c'est chouette. ♥️

    Fiche validée !

    Have fun. What a Face

_________________

« Just descend with me together to the deepest layer of hell. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hypnotic-poison.forumactif.com
 
Jikan Akai
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Akai Getsu
» Présentation Akai
» Défense de la ville [Meyla Jikan, Vaiarii Dazak] QUETE
» Hi~~ Je suis Akai!
» Le Lys et le Coquelicot [PV Jikan]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Before you went. :: *{ Registre d'Hypnotic Poison. :: Fiches Validées :: Employés-
Sauter vers: