.RPG Yaoi classé NC-17 : 10 lignes min par post.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Histoire de changer ses habitudes | PV, warning.

Aller en bas 
AuteurMessage
Hiraku Takada
[A] ~ Hôte N°1 ~ Weak but Agressive Boy.
[A] ~ Hôte N°1 ~ Weak but Agressive Boy.
avatar

Nombre de messages : 154
Age : 25
Localisation : Mmmh... dans ton lit, peut-être ?
Date d'inscription : 26/12/2008

MessageSujet: Histoire de changer ses habitudes | PV, warning.   Mer 15 Avr - 0:10


PV Kazuo & Narcisse.
Warning, SM & Plan à 3.



      « Hiraku, tu as rendez-vous au Dark Angel ce soir. »


    Le regard de l’hôte s’assombrit et il arrêta ce qu’il était en train de faire, soit se servir un verre de whisky. Il porta ses prunelles bleues sur le type de la réception, qui venait de lui annoncer ça. Rendez-vous au Dark Angel ? Mince, ça l’emmerdait vraiment, ça. Il n’était pas particulièrement fan des séances SM auxquelles il avait droit avec les clients qui lui donnaient rendez-vous là-bas. Hiraku soupira longuement et rangea son verre, préférant boire directement à la bouteille, pour le coup.

      « Avec qui ? Grogna-t-il d’une voix rauque. Et à quelle heure ? »
      « Avec Kazuo Kaneyama et un autre hôte, Narcisse Volker, à 20h30. »


    Hiraku sembla surpris. Qu’est-ce que cet abruti de Kazuo avait derrière la tête ? Il connaissait le yakuza depuis maintenant un petit moment et le Kaneyama le prenait souvent pour animer ses soirées. L’hôte l’appréciait car Kazuo l’avait toujours traité avec respect et leurs ébats étaient toujours intéressants. Mais depuis quand le yakuza s’intéressait-il au SM ? Hira pensait que c’était plutôt le truc de son frère Yôchiro, ça… Et puis c’était quoi cette idée de faire venir un autre hôte ? Narcisse Volker… Hiraku fronça les sourcils, essayant de se rappeler de qui il s’agissait. Il finit par visualiser son visage dans son esprit. Ah, ouais, ils avaient déjà partagé un client tous les deux. Ils n’étaient pas les meilleurs potes du monde, mais Hiraku appréciait l’autre hôte. Il haussa les épaules.

      « Ok, j’irai. »


    Après tout, si Kazuo avait envie de changer un peu leurs habitudes, qui était-il pour dire non ? Et puis ça pouvait être intéressant. Il pensait pouvoir faire plus ou moins confiance au yakuza, ainsi il savait que l’autre ne le transformerait pas en esclave gémissant et pitoyable. Du moins il l’espérait… Hiraku but une autre gorgée de whisky et rangea sa bouteille. Bien, autant être présentable, alors. Un mince sourire aux lèvres parce qu’il était content de passer sa nuit avec Kaz’ et pas avec un porc de 45 ans, le jeune homme fila sous la douche, qu’il prit très chaude et longuement. Une fois propre et détendu, il se dirigea vers son armoire et hésita longuement. Il allait devoir s’habiller en conséquence, le Dark Angel ne laissait entrer les hôtes que s’ils portaient les vêtements adéquats, en général. Bien… Hiraku fit la moue et enfila un boxer noir, simple mais efficace, puis opta pour un pantalon en cuir, particulièrement moulant. Le latex et le reste, très peu pour lui, ce serait le cuir ou rien du tout. Il opta ensuite pour une chemise blanche et vaporeuse, un peu transparente, qui laissait deviner les muscles nerveux de son torse.

    Sa tenue était simple mais elle suffirait à convaincre les vigiles à l’entrée du Dark Angel. M’enfin à force, ils le connaissaient… L’hôte attrapa sa veste en cuir et glissa son paquet de cigarettes et son zippo dans la poche. Il regarda l’heure ; 20h. Bien, le temps d’y aller à pied tranquillement et de flâner devant l’entrée, il serait à l’heure. Il se mit en marche, prenant son temps et fumant quelques cigarettes sur le trajet. Enfin, le club SM fut en vue et Hiraku soupira. Il s’avança vers les colosses de l’entrée.

      « Jim, Ryôchi, bonsoir. »
      « Salut, Hiraku. Ca faisait un petit moment qu’on t’avait pas vu. »
      « Et j’m’en plaignais pas… Vous savez si Kazuo Kaneyama et Narcisse Volker, un autre hôte, sont déjà là ? »
      « Non, on ne les a pas vus. »
      « Ok, quand ils arriveront dites-leur que je les attend dans la chambre 7. »
      « Bien. »


    Hiraku les salua, jeta son mégot de cigarette par terre et entra dans le club. Le rez-de-chaussée était une vaste pièce où se trouvaient des tables basses et des fauteuils en cuir particulièrement confortables. Au fond se trouvait un bar où s’aventuraient des serveurs à moitié nus et au centre de la pièce se trouvait une immense scène sur laquelle se trouvaient matériels d’harnachement et cages dans lesquels enfermer les soumis récalcitrants… Hiraku frissonna, il n’aimait pas cet endroit. Sur son passage, les gens se retournèrent, on ne le connaissait que trop bien. Rapide, il monta à l’étage, là où se trouvaient les chambres et alla dans la septième, celle qu’il occupait tout le temps.

    Les chambres étaient vastes. Hiraku alluma la lumière et détailla l’endroit, même s’il le connaissait déjà. On y trouvait un très grand lit particulièrement confortables, mais aussi une large table en bois sur laquelle des chaînes et des menottes y étaient fixées. D’autres chaînes ainsi que des menottes pendaient du plafond et d’immenses armoires renfermaient tout un tas de… jouets pour le moins intéressant. A nouveau, Hiraku soupira et s’installa sur le lit, en attendant Narcisse ou Kazuo, le premier qui arriverait.

_________________

« Just descend with me together to the deepest layer of hell. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hypnotic-poison.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire de changer ses habitudes | PV, warning.   Mer 15 Avr - 20:53

Il avait reçu un appel de l'HP le convoquant pour 20h30 au Dark Angel. Narcisse n'en avait pas été étonné... c'était souvent que des clients l'invitaient dans ce genre d'endroit et il ne s'en plaignait pas aimant ses pratiques obscènes... C'est donc avec l'optique d'entrer dans le sombre bâtiment que Narcisse admirait les rares vêtements qu'il possédait. En effet l'entrée y était très sélective. Mais heureusement pour lui, ses goûts vestimentaires allait souvent très bien avec les idées farfelues des pratiquants. Cependant malgré la maigreur de sa garde robe, le blond n'arrivait pas à ce décider entre deux ensembles. Le premier était composé d'un débardeur en latex rouge accompagné d'un pantalon moulant blanc troué au petit peu partout et imitant les taches de sang sur ses jambes. Le second, c'était un T-shirt en maille de coton tissé large, complètement transparent, uniquement là pour faire joli en quelque sorte, assortie d'un short noir en cuir toujours aussi moulant et dont des bandes de cuir identiques au vêtement pendaient un peu partout comme si c'était anciennement un pantalon qui avait mal supporté un passage au Dark Angel. Finalement Narcisse opta pour le second ensemble qui lui sembla plus adéquat pour la soirée.

"Bien... voyons voir ce dont j'ai besoin encore...."

Il parlait seul oui bien sûr ça lui arrivait mais ne vous en faites pas , ce n'est pas dû à la prise de drogue... Bref Narcisse ne trouva rien à reprendre si ce n'est des sous vêtements de rechange au cas où celui là, on parle ici de son boxer, ne fasse pas la soirée! Car c'était déjà arrivé que son pauvre vêtement finisse dans un tel état qu'il due rentrer sans. Et un pantalon en cuire sans rien dessous... Ben ça rentre dans les fesses et c'est pas spécialement agréable! (*sbaf*)


"Bien je pense que j'ai tout!"

Allez en route mauvaise troupe! Le blond attacha ses longs cheveux en une queue de cheval qui le rendait terriblement sexy et mit en évidence son physique avantageux. Puis il pris la direction du fameux ange sombre... Sur la route il flâna comme à son habitude, ses chaussures New rock à talon compensé, en pure latex lui donnant une allure des plus efféminée. C'est aussi ce qui plaisait à ces clients... un homme qui ressemble à une femme et qui pourtant est un homme! Ça il l'avait bien compris et en profitait encore plus! Autrefois péripatéticien dans la rue, il était souvent confondu... puis à force les hommes qui n'aimaient pas les hommes, finissaient même par venir essayer avec lui! Et s'en retrouvaient bien souvent convertis à l'homo ou la bisexualité grâce à ses bons soins. Mais là encore c'est une autre histoire. Il arriva enfin devant l'entrée de cette maison du diable et se la joua à la Loréal "parce que vous le valez bien", pas de publicité s'il vous plait, petite habitude due a sa longue tignasse!

"Bonsoir, j'ai rendez vous avec un certain Kazuo Kaneyama et Hiraku Takada."

"Ah oui tout à fait, Hiraku vous attends dans la chambre 7"

"Merci bien"

Il rentre, et sans prendre le temps de contempler le décor, qu'il connaissait trop bien déjà, le garçon monta directement à l'étage avant de frapper à la porte de la fameuse chambre 7. Le premier hôte s'y trouvait donc déjà... ne manquait plus à l'appel que leur client.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire de changer ses habitudes | PV, warning.   Mer 15 Avr - 22:36

Si Yô savait, il aurait esquissé son irritant sourire. C’est avec cette obsession agaçante que Kazuo passait l’après-midi après avoir invité deux hôtes au Dark Angel. Il était rare qu’il y aille, ça devait même être la première fois. L’idée lui avait pourtant traversé l’esprit plusieurs fois déjà et c’était peut-être les gènes mais il se dépêchait de la chasser, comme on met dehors un chat errant un coup de « kss, kss » menaçants. Sa décision l’étonnait lui-même et cet étonnement devait être partagé par Hiraku qu’il avait l’habitude de demander et qu’il n’avait pu s’empêcher d’inviter. Quant au deuxième, il ne savait pas trop à qui il avait affaire, ayant négligé les autres ‘employés’ pour ne se préoccuper que de ce qu’il considérait comme la perle de l’HP, ce que peu de personnes mettraient en doute, tant la popularité du jeune homme s’agrandissait et semblait dépasser l’enceinte de la ville, ce qui n’était pour plaire au yakusa qui devait s’avouer jaloux.

Ayant choisi le jour idéal –pas de réunions et autres complications ennuyantes-, il se retrouva à dix neuf heures trente en bas de chez lui, une villa tout à fait banale pour un Kaneyama, bien que son importance soit minime devant celle de son ainé qui profitait de son influence pour s’offrir le meilleur, ce qui mettait Kazuo dans un état avancé de jalousie intense. Rien qu’en le voyant claquer la porte, on pouvait le deviner. Il enleva ses chaussures en cuir noir verni et jeta son manteau sur la première chaise qu’il vit avant de se diriger vers le frigo d’un pas sûr, le contraire ayant pu étonner n’importe qui. Qui serait assez méfiant et paranoïaque pour se croire en danger dans sa propre demeure ? Certainement pas Kazuo, celui-là même qui, à douze ans, s’exprima devant plusieurs amis de son père en ces termes : « De toute manière, je suis tellement fort qu’aucune balle ne peut mettre et ne parlons pas des bombes ! » Plaisantait-il vraiment ? Sur frigidaire noir, il avait collé une petite étiquette à l’intention de sa mémoire hésitante, au cas où… « Dark Angel. 20h30 » Il sourit en ouvrant la « portière » et prit sa canette de bière quotidienne. Rassurez-vous, ce jeune homme n’est pas alcoolique.

Ce qu’il fit pendant les trente minutes qui suivirent n’est pas de haute importance, sachant que son impatience digne de celle d’un pré-pubère allant à son premier rendez-vous l’empêchait d’accomplir quelque travail digne d’être inscrit ici. Bien qu’il adorerait entendre certains dire que chacun de ses gestes est important. Mais qu’il ne compte pas sur un simple auteur relatant des faits pour faire sa publicité. Il quitta le fauteuil sur lequel il s’était assis pour regarder les nouvelles à la T.V, comme un adulte responsable qui s’intéresserait à ce qui se passer à l’extérieur de sa ville fétiche. Comme si ses réunions politiques et autres ne lui suffisaient pas. Il éteignit le poste avec un soulagement évident, la présentatrice télé ne lui plaisant guère et se mit en tête de prendre une douche rapide et de choisir une tenue adéquate à la soirée à venir, ce qui allait être difficile vu son expérience en SM. Il aurait appelé Yô à la quête de conseils s’il n’était pas Kazuo. Mais puisqu’il était Kazuo, il n’allait pas du tout avoir besoin d’aucune aide ! Quand on est aussi doué et talentueux que lui, tout se passe bien. Et ceci est bien évidemment ironique.

En sortant de la douche, dans un long peignoir gris, il ne sut que choisir. Son auguste intelligence aurait-elle fléchi sous la pression ? Il eut un petit rire hésitant et s’arrêta tout de suite. C’était sérieux, s’il en arrivait au point de rire sans personne pour admirer le son de sa voix… Il fronça les sourcils et soupira. Depuis quand changer les choses l’effrayait-il ? Quelques secondes lui suffirent pour trouver une tenue avantageuse et qui allait parfaitement avec la situation. Un pantalon en latex, noir bien évidemment, bien qu’il n’ait pas vraiment l’habitude de ce tissu et une chemise tout aussi sombre, très moulante, épousant parfaitement les lignes fluides de ses muscles. Simple et efficace comme disait son père en parlant d’une affaire peu catholique, comme le répétait une de leur parentes, une sorte de religieuse enfermée dans une église –Kazuo ne savait pas trop ce que s’était- qui leur avait rendu une visite avant d’offrir sa vie à Dieu. Bref. A 20h15, il quitta son domicile, un sourire fin sur les lèvres. Pas question de penser à autre chose qu’au plaisir ce soir. Il préféra marcher, même si ça entrainait certainement un léger retard mais au bout de tant d’années, les hôtes de l’HP avaient dû s’y habituer. Il lui fallut tout de même quelque temps avant qu’il n’arrive devant les deux géants du club SM. Espérons qu’ils ne fassent pas allusion à son frère qui devait être un habitué.


«- Bonsoir, j’ai ‘réservé’ deux hôtes, Hiraku Takada et Narcisse Volker. Vous savez s’ils sont déjà là ?
- Vous êtes Kazuo Kaneyama ?
- Lui-même.
- Les deux hôtes vous attendent à la chambre 7.
- Bien. »

Aurait-il mieux fait de les remercier ? Kazuo n’en savait rien et cela l’indifférait totalement. Il entra, sans plus porter son attention sur d’autres personnes, ce qui n’était pas réciproque car nombre d’eux se retournèrent en le voyant. Par surprise plus que par admiration, certainement. Il était rare de voir le jeune frère de Yôchiro dans un tel endroit. Il fallait avouer qu’habituellement, il n’aimait pas ces lieux de débauche et il serait bien incapable d’expliquer avec précision ce qui le poussait à inviter deux hôtes, ce qui était tout aussi inhabituel, dans un tel endroit. Il s’arrêta devant la septième porte, inspira un bon coup, prépara son sourire habituel et pénétra dans la pièce.
Revenir en haut Aller en bas
Hiraku Takada
[A] ~ Hôte N°1 ~ Weak but Agressive Boy.
[A] ~ Hôte N°1 ~ Weak but Agressive Boy.
avatar

Nombre de messages : 154
Age : 25
Localisation : Mmmh... dans ton lit, peut-être ?
Date d'inscription : 26/12/2008

MessageSujet: Re: Histoire de changer ses habitudes | PV, warning.   Jeu 16 Avr - 21:13


    Hiraku avait fini par en avoir un peu marre de faire la potiche assis sur le lit. Aussi il s’était levé afin de s’étirer et avait décidé de rendre l’endroit un peu plus agréable. Il savait qu’il y avait de quoi faire dans les immenses armoires, ainsi, il se dirigea directement vers elles et en ouvrit une. Euh, ouais, nan, pas celle-là, en fait. Grimaçant, le jeune hôte la referma immédiatement. Il ouvrit la seconde porte et… ah, voilà. Un sourire aux lèvres, il s’empara des bougies rouges et blanches qu’il venait de trouver et s’amusa à en disposer un peu partout dans la pièce. Hiraku adorait les bougies. Ça pouvait paraître un peu puéril - mais n’oublions pas qu’Hira n’a que 19 ans - mais il aimait vraiment l’ambiance que ça pouvait créer. Une fois satisfait de sa disposition, le jeune hôte s’empara de son zippo et alluma toutes les bougies avant d’aller éteindre la lumière. Il afficha alors un sourire satisfait. La pièce était désormais tamisée et cela rajoutait un aspect quelque peu érotique à l’endroit. De quoi mettre Narcisse et Kazuo à l’aise, du moins il l’espérait.

    En parlant du yakuza, Hiraku se demandait bien ce qu’il pouvait avoir derrière la tête. Kazuo ne lui avait jamais donné rendez-vous au Dark Angel et il ne l’avait jamais entendu parler de quelconques penchants pour le SM. Hira avait entendu dire que c’était plus le truc de son frère aîné, ça… alors quoi, Kazuo voulait innover ? Le jeune hôte fit la moue. Bah, si ça lui faisait plaisir… de toute manière en tant que prostitué de l’Hypnotic Poison, il n’avait rien à dire. Il devait se plier aux exigences de ses clients - tant qu’elles restaient raisonnables - et se taire.

    Hiraku retira sa veste en cuir et la posa sur un fauteuil, histoire de se mettre à l’aise. Il sembla hésiter, puis s’empara de la télécommande qui commandait la chaîne hi fi de la chambre. Et oui, le Dark Angel était bien équipé, tout avait été fait pour satisfaire les clients. Aussi Hira n’était pas contre un peu de musique. Évidemment, il ne trouva comme CD que de l’électro goth, du trash metal et de l’indus. Ça ne le dérangeait pas, il aimait ça. Un sourire aux lèvres, il glissa un CD de Velvet Acid Christ dans l’appareil et appuya sur play. Il frissonna immédiatement, les sons présents dans les morceaux du groupe instaurant une ambiance inquiétante qu’il adorait. Enfin, la porte s’ouvrit et l’hôte se retourna pour faire face à Narcisse. Un léger sourire orna ses lèvres pleines tandis qu’il détaillait le jeune homme du regard. Pas mal. Oui, cette tenue lui allait plutôt bien, il devait l’avouer.

      « Salut, dit-il en inclinant légèrement la tête. Pas mal, ta tenue. »

    Franchise, sans aucune arrière pensées, comme toujours. Hiraku passa une main dans ses cheveux et alla s’asseoir au bout du lit, croisant ses longues jambes merveilleusement moulées dans son pantalon en cuir. Il esquissa un léger sourire.

      « J’me suis permis de rendre l’endroit moins sinistre, ça te va j’espère ? »

    Au même moment, la porte s’ouvrit une seconde fois, laissant entrer Kazuo dans la pièce. Le sourire d’Hiraku s’agrandit. Il appréciait vraiment le yakuza avec lequel il passait des nuits intéressantes. En plus, ils étaient capables de discuter durant des heures, et ça changeait des habituels clients qui entraient et ressortaient sans un merci. Il se leva et s’avança vers lui, de sa démarche souple et féline, puis alla coller son corps contre le sien, nouant ses bras autour de ses cous. Sans qu’il hésite une seule seconde, ses lèvres allèrent emprisonner le lobe de l’oreille de Kazuo, avant d’aller susurrer :

      « Bonsoir, Kazuo-san. ♥️ Ou peut-être devrais-je vous appeler Kazuo-sama, ce soir ? »

    Il rit légèrement, un rire cristallin et frais, qu’il ne se permettait de laisser échapper qu’avec les personnes qu’il appréciait réellement. Il se décolla, laissant l’homme respirer et se glissa dans son dos, pour lui retirer sa veste qu’il alla déposer sur le fauteuil, avec la sienne. Enfin, il se tourna vers lui, avec un sourire moqueur.

      « Le Dark Angel, hein ? Tu ne me l’avais encore jamais fait, ça. Envie de pimenter un peu nos ébats avec des menottes et Narcisse ? »


    [ C’est pas long, mais comme y a pas trop d’action… à vous de pimenter je pense. ♥️ ]

_________________

« Just descend with me together to the deepest layer of hell. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hypnotic-poison.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire de changer ses habitudes | PV, warning.   Dim 19 Avr - 16:00

Il pris une inspiration et actionna la poignée de la porte sans hésitation. Il entra. Là ce fut avec surprise qu'il découvrit la décoration peu commune de la chambre n°7! Déjà chose notable, elle était bien mieux équipé que les chambres de l'étages inférieur, car celle-ci possédait salle de bain/douche privée, un lit double pouvant contenir largement plus de deux personnes, un mini salon en cuire, une chaîne hi-fi et un certain nombre de placard bien garnie de jouets! C'est là que Narcisse aperçus le jeune homme déjà présent. C'était donc lui Hiraku. Oui maintenant il s'en souvenait... Pas que Narcisse à des problème de mémoire loin de là, mais il doit reconnaître que tant qu'il n'est pas dans le contexte, le nom des gens ne trouve pas de visage. Pourtant une fois en face il se souvient très bien qui est qui et qu'est-ce qu'ils ont déjà fais. Dans le cas présent ils se sont déjà rencontré plusieurs fois à l'Hypnotic Poison étant tout les deux hôte là bas. Il le complimenta sur sa tenue. Narcisse souris ravis de l'effet produit.

« Merci content que ça te plaise! Toi aussi tu es classe comme ça. »

Mais une question turlupinait l'esprit de notre blond visual kei... Qu'était-ce donc que cette décoration?! La pièce était remplis de bougies! Ambiance très douce pour une séance de torture sexuel. Ce ne fut pas pour déplaire à Narcisse qui trouva cela très érotique. Le garçon due voir l'expression d'hébétude de notre bond car il lui répondit a sa question muette:

« J’me suis permis de rendre l’endroit moins sinistre, ça te va j’espère ? »


« C'est très bien comme ça! Surprenant mais joliment fait! »

Et avec goût qui plus est. Mais ils n'eurent pas le temps d'échanger plus de dialogue que la porte s'ouvrit pour la troisième fois de la soirée sur le client: Kazuo Kaneyama. Voyant qu'il fut immédiatement pris en charge par Hiraku, Narcisse pu constater qu'il était le seul étranger ici. Et se disant qu'il valait mieux les laisser se retrouver quelques minutes, il partit faire l'inspection des placards. Le premier qu'il ouvrit contenait des couteaux, des bougies, des menottes... et quelques déguisements. Le second regorgeait de gode en tout genre, et de toutes tailles.. Pour certains, on se demandait même comment ils pouvaient entrer. Et pourtant... ils entraient! Un petit sourire satisfait au lèvre, le blond se retourna défit sa veste qu'il mis avec celles des deux autres et enfin se tourna vers eux dans une position des plus gracieuse.

« Bonsoir monsieur Kaneyama... J'aimerais savoir une petite chose avant de commencer notre petite soirée. »

Il marqua une pause que les deux hommes portent leurs attentions sur lui.

« Avez vous de l'expérience dans le sado masochisme où est-ce votre premier coup d'essai? »

Surprenant? Oui! Narcisse avait de l'expérience vue qu'il avait déjà plusieurs fois été la victime d'un maître sévère. Mais là n'était pas la question. Si lui savait à peu près comment s'y prendre, il voulait surtout savoir si son futur maître et son collègue savaient faire eux, afin de ne pas en demander trop s'ils débutaient ou au contraire exiger d'avantage si nécessaire. Bref, un hôte qui s'adapte en fonction du client... Narcisse se faisait petit a petit sa place dans la maison de cette manière. En étant à l'écoute de son client il répondait exactement à ses besoins et content l'homme revenait. Mieux connaître les gens pour leurs faire prendre plus de plaisir c'était ça le secret du succès grandissant de Narcisse!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoire de changer ses habitudes | PV, warning.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire de changer ses habitudes | PV, warning.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gérard Gourgues l'homme par qui le cours de l'histoire aurait pu changer
» Les personnalités qui ont marqué l'histoire.
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Envi de changer d'interface...?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: It's time to stop the game. :: *{ Over & Over.-
Sauter vers: