.RPG Yaoi classé NC-17 : 10 lignes min par post.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cris du ventre [Pv Jade]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Cris du ventre [Pv Jade]   Jeu 7 Mai - 22:19

Aujourd’hui était une très belle journée ! Pour l’une des rares fois notre jeune asiatique pu faire la grasse matinée et ce jusqu’à huit heure ! Quel bonheur que de se faire réveiller par son téléphone portable sur mode vibration qui se trouve dans la poche arrière de son pantalon après une bonne cuite. La nuit avait été bien fournit et disons le... très agréable. Au téléphone ? Rien de plus que son manager qui lui hurlait dessus en lui répétant qu’il avait un CM à huit heures et demi.
Toute la journée, il du trainer sa carcasse endolorit et flasque sur les lieux de tournages, se faire maquiller et jouer la comédie devant une caméra. La belle vie quoi ! Au moins, il se soulageait d’apprendre qu’il allait avoir sa soirée pour lui tout seul.

Une fois le soleil tombé, l’acteur quitta son dernier lieu de tournage en saluant le staff puis ne se gêna pas pour embarquer dans sa magnifique voiture noire. Tout ce qu’il y a de plus classique pour un homme aussi friqué que lui. Bref ! Déjà, il savait où il allait, il savait ce qu’il voulait mais surtout il savait où il serait très bien accueillit et là où il pourrait enfin se détendre ; l’Hypnotic Poison, aussi communément nommé l’HP. Bien que ce soit l’heur du souper, l’homme ne chercha même pas à mettre les pieds dans le restaurant, préférant largement passer du temps avec l’un de ses hôtes favori que de perdre son temps devant une assiette.

Comment l’expliquer ? Ah oui ! Monsieur fut tendre et doux comme à son habitude, il fut au dessus sans gêne et sans crainte et ce sans agir en vrai salaud. Rare était les moments où il ne cherchait qu’une partie de fesses, généralement, il prenait son temps, discutait et cherchait bien entendu à séduire un tant soit peut son hôte. Si vous êtes gentils envers quelqu’un se dernier le sera aussi envers vous, rien de bien compliquer. Quoi qu’il en soit, ce ne fut que très tard dans la soirée qu’il décida de sortir de ce lit de sexe. Bien sur, l’acteur prit soin de se revêtir avant de sortir et aussi de déposer un petit et délicat baiser sur la joue du jeune homme avec qui il venait de passer un très bon moment.

Ce ne fut qu’au troisième pas qu’il s’arrêta. Une voix intérieure lui criait un message ; « J’AI FAIM BORDEL !!! ». Voilà ce qui arrive après une grosse journée et un exercice intense sans avoir penser à manger un morceau. Mais quelle heure était-il déjà ? Aucune importance, son ventre le faisait souffrir et dans le pire des cas il irait fouiller dans les frigidaires.
Ce fut dans cette optique que l’homme se dirigea à l’Allegro, un excellent restaurant cinq étoiles. Quand il n’avait pas le temps de manger c’était là qu’il allait avant de rencontrer son hôte ou bien il mangeait en compagnie de ce dernier... c’était selon ses humeurs.

~ Merde... Quel con...

Une fois arriver au restaurant il pu remarquer un fait impressionnant ; il n’y avait personnes, pas un chat à pas un gosse qui nettoyait le plancher. Bon dieu quelle heure était-il ? Trois heures du matin ? Aucune idée...
Sa main se posa doucement sur le derrière de sa tête en regardant l’endroit comme un vrai idiot arriver en retard a un mariage et ce demandant ce qu’il faisait là. Deux options se présentait à lui : de l’une il pouvait retourner chez lui et commander, de l’autre il irait vraiment fouiller dans le frigidaire... ou encore...

~ Uhm... Excusez moi ?

Voilà, il venait de s’adressait a un tordeur de vadrouille pour la deuxième fois. Sans imaginer un seul instant qu’il faisait autre chose que nettoyer le plancher.

~ C’est fermer ? Y’a pas un moyen ?

Pas à pas il diminua la distance entre lui et son interlocuteur pour être sur qu’il l’ait bien entendu. Ne sait-on jamais si ce dernier avait de minuscule écouteur de Ipod dans ses oreilles, mieux valait être visible, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cris du ventre [Pv Jade]   Jeu 7 Mai - 23:39

Il sort du lit en baillant comme un gamin, un petit gamin qui boude. Ses longs cheveux lui barraient le visage, il portait un large pantalon XXL pour homme , lui tombant très bas sur ses hanches d'ivoires et aux os saillant. Le jeune homme se leva , s'alluma une clope tout en mettant tout de suite de la musique , le silence avait trop duré, affreux. Il se mit à bouger les fesses d'un mouvement mécanique tout en se versant un verre de jus d'orange. Il le but , puis releva ses cheveux d'un geste négligé, son énergie retombant au niveau zéro. Ses pupilles étaient dilatées par l'herbe qu'il avait fumé le soir avant d'aller dealer. Aujourd'hui il ne pourrait pas vendre, son service durait jusqu'à 4 heures du matin, il commençait donc en début de soirée. L'adolescent leva les bras avec négligence pour sentir ses aisselles et ... Pouahh , ce qu'il puait. L'alcool , la rue , et la drogue. Une douche . Il la prit brûlante , pour se réveiller. Sa peau devint rouge , un spectacle assez ridicule quand on voyait la pâleur de sa peau sur ses yeux en amande. Il ne passa devant le miroir que rapidement, une boule dans la gorge. Puis, il s'habilla en civil, c'est à dire avec un pantalon large noire qu'il portait avec des petites tennis puis un débardeur large qui baillait blanc surmonté d'un autre de la même coupe mais en gris.

Première dose de la journée. Il n'avait pas envie de consommer plus d'héroïne , le marché n'était pas très bon , et c'était le passé pour lui, il comblait avec la cocaïne , qu'il appréciait plus à la méthode et aussi à la sensation quand elle passait. Moins efficace pourtant . Quand il se releva son visage s'était paré d'un petit sourire apaisé alors que son corps était pris de spasmes discrets. Il se tuait , il se tuerai. Il alla jouer de l'harmonica dans un parc quelconque, ses cheveux encore humides, il était discret , la fumée de la weed le traversant et dansant avec ses poumons en une valse dangereuse. Il exaltait. La journée passa lentement, il amena sa coke avec lui , son état se faisait mélancolique , pourtant chaque instant qu'il vivait en ce moment, seul , lui plaisait. Il avait été souvent seul même entouré de gens, aujourd'hui pourtant il comprenait la vraie signification de la solitude , celle où personne ne partage avec toi réellement.

« Bordel Jade ! Tu es en retard petit con ! »

Un rire clair et rêveur s'échappa d'entre le rose pâle des lèvres de Setsuna. Il sautilla puis bondit sur son chef , un grand sourire aux lèvres. Ses cheveux secs formaient une auréole magnifique autour de son visage fin pourtant marqué. Il était beau. Et ... chiant. Il venait de fumer, l'herbe lui montait à la tête, la joie le taraudait donc . Pendant toute la soirée il mit de nouveau l'ambiance dans les cuisines. Puis en milieu de soirée il se calma, il avait envie d'un rail. Son humeur devint cynique , pourtant il gardait ce sourire d'enfant turbulent qui attendrissait son chef. Il ne fit aucune bourde et fut trouvé charmant. Un client lui proposa un vieux plan foireux et il se moqua de lui avec subtilité. Il n'aimait pas qu'on le prenne pour une pute. Même si il respectait énormément ces dernières et derniers.

« Et tatatata... et toudoudou. Je frotte cette merdeeeee.... »

Il était trois heures du matin. Il venait de prendre une ligne comme il était seul dans les cuisines. Il aimait avoir cet endroit pour lui seul. Un havre de paix. Ses yeux étaient cernés accentuant sa jeunesse aux traits de contradiction. Féminins, matures, enfantins, masculins. Il avait remonté son pantalon, retroussé jusqu'aux mollets, ses pieds étaient nus. Sa chemise était fermée que de un bouton. Et il dansait, les écouteurs sur les oreilles, les yeux fermés, il dansait. Il chantait ses actions tout en dansant comme un enfant , bougeant ses fesses avec caricature parfois ou se déhanchant franchement d'autres. Puis il se retourna en un virevolté gracieux pour ouvrir les yeux sur un jeune homme certes séduisant mais complètement imprévus .

« Aaaaah !!! Putain ! »

Un cri de surprise et de frayeur. Ce petit con eut une réaction prévisible, il se servit de son ballet comme d'une épée. L'inconnu se retrouva donc avec un ballet à franges trempées de lave javel et de saletés sur son costume et sur sa figure. Quand enfin Set' se rendit compte que l'ennemi était humain, il cria à nouveau puis se recula. Les cheveux dans les yeux , il repoussa en vain les mèches argent puis en voyant l'homme en face de lui , étouffa un rire en rougissant légèrement :

« Vous vous verriez ... Vous êtes encore plus beau en souillon ! »

Insolent. J'avais prévenu, on savait que ce n'était pas méchant mais il provoquait sans s'en rendre compte. En plus il venait de faire un compliment impulsif tourné de manière spéciale, certes. Le serveur reprit son sérieux, son visage reprenant des traits calmes. Cela n'était pas dur, la drogue agissait. Il reprit donc la parole , détaillant avec respect le personnage en face de lui , son ballet en main :

« Je m'excuse. Vous m'avez fait peur, c'est justifié, quand je balais , je suis pas dans le truc. Je suppose que voud voulez manger, je suis désolé mais c'est fermé à cette heure-ci. Cependant , je peux vous laisser entrer et vous faire un repas, gratuit bye un amateur. Je suis sympa, je sais . Mais j'ai envie de cuisiner et vous êtes la parfaite excuse. »

Léger rougissement, puis tortillement en entendant la musique. Il ne voulait pas de silence. Set' ne se rendait pas compte de son allure débraillée et son air effronté. Il ne se rendait pas compte de son adolescence mêlée à l'aura sombre de ce qu'il cachait. Il ne remarquait le léger tremblement de son corps mince. Il n'avait pas l'allure parfaite de L'HP, pourtant il était classe dans son monde. Il observait la personne, ses yeux d'acier découvrant sa beauté.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cris du ventre [Pv Jade]   Ven 8 Mai - 6:19

Quand il avait vu l’adolescent danser et virevolter en bougeant des fesses il avait préférer se taire et ne faire comme si tout cela lui paraissait parfaitement normal et sains d’esprit... même si ce n’était pas le cas. Quoi qu’il en fut... il ne pu cacher en premier sa surprise et sa frustration qui vint par la suite. De l’eau sale... très sale... Sur son visage soigné et ses vêtements de marques. Choquer il c’était momentanément figer jusqu’au moment où son interlocuteur jugea bon de retirer cette chose affreuse de son visage. Sur le coup, ses main s’étaient lever au niveau de ses épaules puis très lentement descendit sur le long de son corps.
Son beau costume trois pièces... sa belle chemise blanche... son visage ainsi que sa chevelure si parfaitement soigner... Mais quelle belle fin de soirée ! Pire que le début ! L’homme jeta sur son interlocuteur un regard glacial un peu comme s’il voulait qu’il meure sur le champ. Il resta comme le marbre face aux paroles plutôt déplacer du garçon mais doucement son visage changea de teinte et revint au calme malgré un regard toujours aussi hargneux. L’étrange compliment y était sans doute pour quelque chose.

~ Tss...

Puis vint alors la proposition intéressante de l’énergumène. Lui faire un petit repas gratuit par un amateur... Si sa se trouve il allait y mettre un poison quelconque ou encore y échapper par erreur un pot d’épice !
Avec un certain dédain, l’acteur retira sa veste noire et la tint dans sa main gauche tandis que l’autre passa un coup dans ses courts cheveux noir afin de les ramener vers l’arrière. Lui, il avait certainement la classe ! Sa chemise blanche à moitié ouverte laissait voir une peau en santé et dépourvu de pilosité et ce sans parler d’une parfaite musculature digne d’un cliché américain !

~ Qu’est-ce que vous savez faire à part attaquer les gens avec vôtre espèce de balais ?

Jouer la comédie à cette heure et se montré gentil et poli... non merci ! Surtout pas avec la lourde journée qui lui pesait sur les épaules. De la patience il en avait mais beaucoup moins que d’habitude et donc il était facilement irritable et ce malgré sa voix calme mais insolente.

~ Laisse faire... Fait moi simplement un truc simple et si j’aime je vous paye, ça vous va ?

Son estomac venait tout juste de lui rappeler la raison de sa venu avant d’avoir été sauvagement attaqué –surprit- par un balais. Ce n’était vraiment pas bon de se priver de repas... combien de fois avait-il entendu les sermons de son manager concernant son alimentation dérégler ? Combien de fois lui avait-on réprimandé se genre de chose ? Au moins une fois de plus que ne le faisait déjà son estomac qui réclamait avec hargne de la nourriture.

Discrètement, son regard détailler plus minutieusement son interlocuteur. Il semblait jeune mais pourtant sa chevelure n’avait aucunement rapport avec la finesse de la peau de ce dernier. De plus, ces yeux étaient grisâtre comme l’acier chose encore très inhabituel si l’on se fit aux origines asiatique du garçon... se décolorait-il les cheveux ? Portait-il des verres de contactes ? Bref... Ce gosse sortait carrément du lot et étrangement ce n’était pas laid à regarder. Pas dans les cordes de l’acteur mais quand même il ne pouvait nier que son interlocuteur avait un charme bien à lui malgré ce qui venait de se produire.

~ Au fait, vous ne sauriez pas l’heur ?

Quoi ? Un type aussi friqué que lui n’avait même pas de montre ? Ni même de cellulaire sur lui ? En fait, ses habitudes font qu’il n’amène jamais sa montre avec lui à l’HP et comble du malheur la batterie de son cellulaire est décéder il y a de cela quelque heurs...

~ J’suis pas presser, c’est juste pour savoir... Oh et est-ce que vous auriez de quoi pour que je puisse me sécher un peu ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cris du ventre [Pv Jade]   Ven 8 Mai - 15:51

La première réplique fut cinglante, il s'y attendait , bien évidemment. Cependant, il avait la flemme de répondre à l'énervement et à l'agressivité d'un inconnu qui débarquait dans son restaurant, enfin dans le restaurant, à trois heures du matin. Surtout que cet homme n'avait aucun motif de s'énerver, il venait de prendre son pied avec une des magnifiques créatures de cette maison d'hôtes luxueuse. Ce n'est pas de l'eau sale qui formait un drame. Apparemment si. La drogue influait de manière vicieuse sur ses actions, ainsi un sourire amusé à la provocation évidente. Il s'amusait à bouger son balais comme un enfant pendant un sermon, et se décida à répondre tout en s'inclinant légèrement, de manière moqueuse, ses longs cheveux ivoire reprenant leur couleur blonde à l'obscurité :

« Mes talents se méritent cher monsieur. Je sais faire beaucoup , vous n'imaginez pas... »

Il lança un petit sourire hilare et fronça les sourcils aux paroles de cet homme. Il n'avait pas envie de répondre tout de suite, il se concentrait sur la musique, assez forte encore pour ne pas laisser un silence total dans la salle du restaurant. Il observait cet intrus de manière curieuse, ses yeux opalins brillaient d'un petit trait enfantin. Ce mec était beau bordel. Il l'étaient tous ici ? C'était il faut croire un trait de caractère immuable de l'Hypnotic Poison. Les clients , les hôtes , les employés , même le chef, étaient magnifiques, si agréables à regarder. Il devait être l'exception à cette chaîne brillante d'hommes. Classe, même avec sa chemise blanche mouillée, ses cheveux décoiffés, il était classe et beau, comme ces acteurs de cinéma et de télévision. Maniaque aussi si on jugeait pas le soin agacé qu'il mettait pour se redonné un semblant d'apparence soignée. Cela amusait et fascinait le jeune serveur, qui était , il faut le dire, l'exact contraire par soucis de dissimulation. Il ne se rendait pas compte que c'était de cette manière qu'il se démarquait, quel idiot. Son visage redevint sérieux, il n'aimait pas la proposition de l'homme, et il y répondit donc de manière calme, l'adulte revenait enfin, rêveur et un peu distant , malgré la douceur de ses traits :

« Je ne suis pas d'accord. Vous ne paierez pas , l'heure de payer à ce restaurant est passée de deux heures. Ouais , je ne suis pas d'accord. Mon envie de cuisiner de sera pas payée. Hors de question. »

Ses yeux avaient cet éclat un brin acide. Son ton avait été relativement calme, un peu effronté comme toujours, pourtant il se métamorphosait. L'heure de hyper activité venait de terminer, son heure de solitude où il faisait ce que bon lui semblait. Il répondit à la demande de l'acteur en sortant de sa poche son mp3. Là , il se retourna , les mèches barrant son visage et donna l'information :

« Il est 3 heures 10 , monsieur. Et je vais vous aider pour vous sécher. Encore désolé. »

Setsuna avait un rire intérieur en observant la situation de cet homme. Il mit la musique un peu plus fort et chantonna doucement, tout en se dirigeant vers les cuisines, son monde. Il ne regarda pas si l'inconnu le suivait , il l'espérait, sinon , tant pis pour ce dernier. Là , il remis ses chaussettes , coupées basses, déroula son pantalon à la coupe large au niveau des jambes et moulante au fessier. Il laissa sa chemise blanche légèrement trop grande débraillée, il s'était soigné, un peu , pour l'inconnu. Là il remit ses cheveux normalement, dégageant son visage , puis sortit des pâtes d'un placard, de la crème fraîche du frigo , des lardons , des épices , un yaourt , et d'autres petits ingrédients , son secret. Là il se retourna, un sourire posé aux lèvres , et indiqua la chaise à l'homme , tandis qu'il se penchait pour prendre une casserole dans les étagères du bas :

« Vous mangerez occidentale, je préfère cette cuisine. J'espère que vous aimerez. Je m'excuse mais je vais fumer, que cela vous dérange ou non. Ça m'embête mais j'aime fumer en cuisinant, c'est assez grisant. Et je vais tout de suite vous chercher des affaires de rechanges, c'est à dire les miennes, vous les porter pendant que j'allume le four et pose les vôtres dessus. »

Là il tira une cigarette d'un paquet posé sur la table où était assis l'acteur, l'alluma avec l'allume gaz, et disparut dans les vestiaires. Il revint donc avec ses deux débardeurs , l'un blanc et l'autre gris, à la coupe négligée, ainsi que son pantalon large noir , avec une ceinture pour régler. Les affaires allaient lui aller, c'était une évidence car Set' les prenait toujours trop grande pour son corps menu. Avec un sourire , il les posa sur la table, fit volte face , alluma la chaîne hi fi présente aux cuisines ( objet qu'il avait ramené il y a deux mois de ça ) , laissant une musique d'acid jazz emplir les lieux. Il se mit à cuisiner tout en déclarant, d'une voix douce par la joie de cuisiner et de vivre une nuit de plus :

« Je ne vous regarde pas vous dénuder. Pas d'inquiétude. Sinon, vous faîtes quoi dans la vie , à part baiser et séduire les clients de l'HP ? »

Son ton était sans insulte ou agression, juste une simple remarque curieuse , une interrogation intéressée. Il fumait , faisant une pause et observant la cuisson des pâtes , patient.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cris du ventre [Pv Jade]   Ven 8 Mai - 17:52

Ces talents se méritent et il sait faire beaucoup... sérieusement avec un esprit bien mal tourné cette phrase pouvait paraitre très confuse. Surtout que dans la langue japonaise il est de grande priorité de savoir lire entre les lignes afin de comprendre la politesse ou encore l’insolence indirecte d’une personne... Tellement plus compliquer que l’anglais ! Soit ! Il préféra de nouveau ignorer ce genre de comportement en portant son attention sur ses lunettes chose qu’il aurait du faire depuis le tout début. Donc, ce dernier les retira et passa rapidement le verre sur un morceau de chemise sèche puis les rangea dans la poche avant. Comme ce n’était que pour la frime et pour la lecture, l’acteur n’avait pas besoin de les garder constamment sur son nez.

Quelle ne fut pas sa surprise lorsque son interlocuteur refusa de se faire payer ! Il était idiot ou quoi ? De l’argent bon dieu ! Pas des bonbons mais bien du papier avec de la valeur et il n’en voulait pas ? Comment était-ce possible ? En fait, cela lui était déjà arriver auparavant mais il n’avait jamais été capable de vraiment comprendre supposant que c’était une histoire de fiertés personnelles ou un truc du genre. Non pas qu’il serait prêt à tout pour de l’argent mais plutôt qu’il pensait qu’une personne dans le genre de ce type devait bien sur avoir besoin d’argent afin d’arrondir ses fins de mois, non ?

~ Je vois... dit-il plus pour lui-même que pour l’employé.

L’acteur eu se genre de petit mouvement de tête approbateur qu’on les gens distraits et pensif lorsqu’ils ne suivent pas vraiment le raisonnement de leurs interlocuteur.
Trois heures dix !? Si tard que ça ? Lui qui croyait qu’il n’était qu’une heure... C’est décider, tout juste après son repas il devait se précipiter dans un hôtel. Le manque de sommeil était un réel fardeau pour le visage d’un acteur tel que lui. Imaginez que du jour au lendemain le personnage de son drama se ramassait avec d’énorme cernes ? C’est certain que le maquillage pouvait arranger tout ça mais quand même...
Typiquement asiatique, il fit un petit mouvement de la tête puis suivit le jeune homme étrange. Maintenant qu’il y pensait... ce dernier n’avait pas l’air de savoir qui il était... Était-ce pas professionnalisme ou tout simplement parce qu’il n’en savait absolument rien ? D’un coté comme de l’autre il ne savait pas s’il devait s’en réjouir où trouver cela offensant pour sa personne.

En observation et particulièrement épuiser il préféra éviter les paroles inutiles. Ses yeux en amande suivirent le mouvement de son interlocuteur après que ce dernier ne se soit retourné. Une chaise. Oui bien sur, au moins là il avait fait preuve d’une certaine délicatesse en ne le laissant pas rester debout comme un poireau. Calmement, l’homme posa sa veste sur la table tout juste à coté puis pris place sur la chaise sans se préoccuper du jeune homme.

Manger occidental ? Aucun problème ! Durant une bonne partie de sa vie ses repas avait été occidentaux et puis, il préférait largement ce genre de repas que ceux préparer à la japonaise. Seulement, Shun n’était pas spécialement enthousiaste à l’idée que ce dernier allait fumer tout en cuisinant... en fait, l’idée le dégoutait mais visiblement il n’avait pas le choix s’il voulait manger.

~ J’ai pas le choix visiblement...

Un soupir glissa d’entre ses fines lèvres tandis qu’il s’installa confortablement sur la chaise en posa son coude sur la table comme point d’appui. Non seulement il allait devoir supporter le fait que son cuisinier allait fumer mais en plus il allait devoir porter les vêtements de se dernier afin de sécher les siens. Rester coucher ce matin aurait été une bien meilleure idée quoi qu’il n’aurait pas pu être ici ce soir... Quoi qu’il en soit, Shun savait qu’il devait être reconnaissant malgré tout envers ce gosse... ce dernier lui faisait bel et bien de la cuisine gratuitement, non ? Ça l’agaçait de le reconnaitre et c’était d’ailleurs la raison de son air légèrement bougonneur.

~ Merci.

Très discret mais pourtant bien réel. Ce petit mot bien simple était sorti lorsque son interlocuteur avait déposé les vêtements sur la table à ses coter. Sans grande surprise il vit se dernier aller ouvrir une radio. Cuisiner avec de la musique rendait le tout agréable et puis ça imposait une certaine ambiance qu’il se devait de reconnaître.
Doucement, l’homme passa ses doigts sur les vêtements pour en connaitre le tissu puis se leva pour mieux se changer. Bouton après boutons, l’acteur retira sa chemise et la posa sur la table. Ses mouvements s’arrêtèrent net quand il entendit la question du cuisinier... La question en elle-même n’était pas impoli mais de la manière dont elle avait été formulé le piquait au vif. Non il n’en avait pas honte mais il ne s’y attendait pas à ce qu’une telle question soit poser de cette manière ! Étant habituer à l’extrême discrétions des asiatiques conventionnels.

~ Vous ne regardez pas la télévision ? Trop paum...

Poursuivre sa phrase pouvait être une erreur même si cela lui démangeait la langue d’être tout aussi cinglant. Il se souvenait d’une chose que son père lui avait souvent dit « N’insulte pas celui qui te fait la cuisine, sinon tu risque d’avoir un repas avec quelque chose qui normalement ne devrait pas s’y trouver. » C’est pas faux...

~ Des Drama, des films, des commerciaux...

Pour être plus précis.

~ Acteur.

La fatigue, tout était la faute de la faim et de la fatigue, voilà pourquoi il n’arrivait pas très bien à se maitriser comme à son habitude. Maintenant qu’il avait fait taire son petit volcan intérieur, l’homme prit le débardeur blanc et l’enfila avec soin. Contrairement à ce qu’il avait imaginé, ce n’était pas si serrer, même que c’était plutôt confortable malgré tout. Sans gêne, Shun ne se priva pas d’enlever son porte feuille et le mettre sur la table pour ensuite enlever son pantalon noir ajuster et le joindre à son argent. Est-ce que sur terre il existe vraiment quelque chose de mieux qu’un beau mec en débardeur et sous-vêtement moulant noir ? Surtout avec l’apparence soigné et travailler de l’acteur... quoi demander de mieux ?... Bref ! Il ne perdit pas vraiment son temps puis enfila le pantalon qu’on lui prêtait.

~ C’est drôle... vos vêtements me font...

Remarque stupide de l’homme affamé gratifier d'un petit sourire amuser.

~ Vous porter trop large... euh...

Voilà ! Maintenant il réalisait qu’il ne connaissait pas le nom de la personne à qui il s’adressait.

~ Vôtre nom ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cris du ventre [Pv Jade]   Ven 8 Mai - 23:40

Un sourire glissa sur les lèvres du jeune serveur , enfin dans ce moment précis ; de l'apprenti cuisinier à la remarque de l'inconnu. Oui, il n'avait pas le choix effectivement. D'habitude il était poli, il allumait sa cigarette , tirait deux ou trois lattes , et prenait un air soucieux en demandant si la fumée dérangeait ou ne dérangeait pas. Il paraissait vraiment inquiet de savoir si il avait une faute ou non. Et puis, avec son visage fin et délicat, malgré son immonde cicatrice , il était à croquer. Il ne répondit donc pas , se contentant de pousser un léger soupir amusé. Il laissa les pâtes cuire , coinça sa clope entre ses lèvres menues, et se baissa à nouveau pour sortir une poile. Là, il se grilla quelques cheveux et bougonna de frustration de manière enfantine. La crème fraîche fut versée , le feu doux déclenché, il ne fallait pas brûler le liquide sinon la saveur se perdait. Le mélange qu'il fit des épices fut maniaque et soigneux. Il était perfectionniste. Concentré , il bougeait légèrement ses hanches en suivant le rythme de la chanson. L'ambiance qu'il régnait dans les cuisines de l'HP la nuit quand il était en service était toujours celle-là. Agréable, avec une certaine chaleur, pourtant la solitude planait en arrière fond tout comme la débauche suave. C'était Setsuna. Une sorte de fantôme passionné. Là il partageait cela avec cet inconnu car il avait commis une erreur en le prenant pour une cible à nettoyer.

Il avait apprécié le remerciement de cet homme. Ses longs cheveux encadraient son visage aux légères cernes qui s'apaisait grâce à la drogue, douce amante aux baisers silencieux. Il répondit d'une voix douce , très bas , comme l'inconnu :

« C'est un plaisir. »

Il déplia la sachet contenant des lardons de qualité. Effectivement, le restaurant de l'Allegro était réputé pour ses cinq étoiles. Chaque produit était des plus fins. Il les laissait à l'air libre avant de les faire cuire dans une autre casserole où il ajouterait juste un peu d'eau. Ainsi les lardons seront secs et s'harmoniseraient à la crème fraîche sans gras superflus. La réponse à sa question fut en premier peu agréable. Le jeune homme fronça les sourcils et fit claquer ses dents de manière moqueuse. Non il ne regardait pas la télévision. Effectivement. Un acteur ! Oh mon dieu ... Non , il plaisantait , cela le rendait plutôt joyeux. Cependant son calme apparent et sa soudaine maturité qui couvait derrière ses traits restaient bien en place. Il répondit de manière insolente , son ton un peu acide car il pensait à ses vraies activités :

« Oh , vous êtes acteur. Si un jour je vous revois sur une affiche je penserai à cette nuit. Amusant , je vous aurai vu sous un jour différent que vos fans. J'aime bien. »

Puis il rajouta en se tournant légèrement, pouvant ainsi admirer l'acteur connu paraît-il en débardeur et boxer , sexy , très sexy , et même à croquer :

« Et je n'ai pas les chaînes chez moi . Juste la télévision . Je suis paumé , trop paumé . Vous avez raison. »

Il se façonna un sourire provocant et se retourna , l'homme avait enfilé son pantalon. Là les remarques qu'il fit provoquèrent le léger rire du jeune serveur qui répondit tout en observant sa clope presque finie ( l'odeur du tabac était masquée par celle des épices , senteurs légèrement envoûtantes ) :

« Je porte trop large oui. Je ne supporte pas d'être serré , qu'on me voit . Hé hé , je suis trop jeune pour qu'on s'excite pour moi. Jade Haruno , monsieur. Et vous , quel est votre nom si célèbre que j'ai le malheur d'ignorer ?»

Il rit légèrement, de bonne humeur , émanant la douceur calme et paradoxalement la légère euphorie nocturne. Il avait plaisanté , laissant la légèrement et l'insolence masquer ses réelles pensées. Sa main vint se poser sa cicatrice à l'illusion du tatouage. Il se détourna , égoutta les pâtes qui avaient une cuisson parfaite, et mis en route les lardons de manière habituée. La crème fraîche dégageait une saveur agréable. Setsuna prit les affaires de l'acteur et alluma la four , les posa devant grâce à une chaise. Puis il soupira légèrement, fatigué , et ayant envie d'une autre ligne. Il compensa en allumant une clope et marmonna de manière taquine un 'désolé'. Puis il traversa la cuisine en dansant légèrement, dans son élément. Il tira une assiette , la remplie de pâtes généreusement, devinant que la faim après le sexe était toujours conséquante, il ne se gêna pas pour le dire d'ailleurs , de manière mutine :

« Je suis généreux , car la faim après le sexe n'est pas un petit creu. Je m'excuse si je choque par ma franchise monsieur . La fatigue je crois. »

Il se pencha légèrement puis versa avec légèreté les lardons dans la crème fraîche tandis qu'il continuait d'une voix calme, qui n'agressait pas,et vide :

« Jouer la comédie , je peux comprendre l'engouement qui anime ce métier. Après tout , ne portons tous pas un masque , ne sommes nous pas des acteurs qui montent sur une scène quotidienne ? Vous , par contre , vous bercer ce monde en les inspirant. »

Jade venait de finir son plat. Il le présenta d'une façon simple et savoureuse et le plaça en face de l'acteur , un léger sourire gêné et un peu de rouge aux joues à cause de ses paroles précédentes. Il était parti dans ses pensées, qu'il formulait à un débit rêveur et à voix haute. Cela le rendait adorable , mélange de l'adulte et de l'adolescent. Il posa l'assiette et s'alluma une autre cigarette tout en murmurant doucement :

« Bon appétit monsieur. Et mes excuses pour la cigarette. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cris du ventre [Pv Jade]   Sam 9 Mai - 7:05

Tandis qu’il se changeait, l’homme laissa son odorat lui donner une impression de ce qu’il allait manger. Très heureusement pour lui l’odeur de la nourriture se voulait plus forte que celle de la cigarette peut-être était-il trop habitué à ce que son entourage ait une clope au bec ? Quoi qu’il en soit Shun commença à moins redouter le repas qu’il allait manger, bien sur au départ il ne s’attendait pas à grand-chose... surtout venant d’un concierge ! Mais là quelques chose lui disait que ça n’allait pas être si mauvais, disons que l’odeur y était pour beaucoup.
Évitant d’être trop impoli il réussit tant mal que bien à reprendre le flambeau en changeant sa phrase pour simplement répondre au lieu de choquer. D’ailleurs, bien qu’il n’ait pas la tête à regarder le jeune homme il se doutait déjà qu’il avait compris ce qu’il avait eu l’intention de dire au départ...

Un jour différent de ses fans, c’est pas faux ! Seulement que voulez vous ? Un homme à toujours besoins de tendresse et il la cherche là où il peut la trouver, tout simplement. Sans se montrer agacer ni frustré il poussa un léger rire. Finalement, se frustré pour un rien ce n’était pas son genre même s’il avait horreur que l’on se moque de lui...

~ Un homme cherche la tendresse là où il sait la trouver, c’est tout.

Maintenant qu’il avait enfilé le pantalon, il prit la ceinture et ajusta le tout et ce tout en étant attentif aux paroles du garçon qui lui donna sans gêne son nom. Un nom dont Shun le rangea dans sa mémoire, on ne sait jamais...

~ Kirihara Shun...

Shun étant bien sur son prénom, il ne se priva pas de se présenter à la japonaise ! Il aimait bien trop son pays pour en faire autrement et il espérait que son interlocuteur soit assez futé pour le comprendre.

~ Vous pouvez m’appeler Shun.

Toujours avec un certain calme, l’homme reprit place sur la chaise et se tourna vers la table en écartant son porte feuille de manière subtile. Étrangement, la bonne humeur de Jade ne pouvait que ce transmettre sur l’acteur. Après tout, pourquoi tout prendre au pied de la lettre ? Surtout rendu à une heure si tardive... Il ne devait pas lui en vouloir car il ne devait pas être le seul à être épuiser.

Le petit désoler de son interlocuteur lui arracha un petit sourire résolu. Décidément il n’avait pas le choix et puis maintenant avec l’odeur délicieuse il ne s’en souciait pas vraiment. Puis par la suite tout en servant une grosse portion de pâte le jeune homme le gratifia d’une nouvelle phrase indiscrète mais qui pour une fois eux des excuses en bout de ligne. Finalement, Shun poussa un léger rire en lui faisant un petit signe de la main lui signifiant que ça ne le dérangeait pas.

~ C’est rien. Ajouta-t-il.

Son regard en amande était posé sur son interlocuteur remarquant une certaine technique dans les mouvements de ce dernier. Finalement, peut-être se trompait-il totalement sur ce gosse ? Sa personne tout entière semblait être dans un autre monde, il devait sans doute faire partie des rêveur de ce monde ! Qui sait !? Kirihara ne se perdit pas plus dans ses penser, en fait, il en fut tirer par les paroles de Jade.

~Vous avez raison, chaque occasion à son masque.

Sur le coup, il vit clairement une écolière changeant de comportement vis-à-vis l’école, la maison et les sorties puis il songea au rôle qu’il devait jouer dans un tout nouveau drama... Un professeur de science cynique et exigeant. Au moins, Jade comprenait l’intérêt de son travail. De nouveau il fut ramener sur terre par son interlocuteur, décidément, il était fort épuiser.

~ Merci... et c’est pas grave pour la cigarette... mais euh... je mange avec mes mains ?

Un nouveau rire se glissa d’entre ses lèvres. Cet oubli était plutôt marrant sur le coup puisqu’après tout les ustensiles n’étaient-ils pas les choses que l’on place en premier sur la table ? Attendant patiemment, l’odeur vint lui chatouiller les narines et provoquer un nouveau tonnerre dans son ventre. Le sexe ouvrait l’appétit... il avait bien raison mais sa faim ne se résumait pas qu’à cette seule raison.

~ Sa l’air meilleur que ce à quoi je m’attendais.

En effet, le jeune homme détaillait l’assiette, cherchant d’abord à s’imaginer son goût et sa texture afin de mieux l’apprécier. Dans le fond... un truc plus simple aurait fait l’affaire mais bon ! Il ne voulait pas réprimander les efforts de son cuisinier temporaire.

~ À dire vrai, je pensais que j’allais manger des ramens instantanés ! Ahahah !

Une légère pause puis il reprit.

~ Juste comme ça... vous n’êtes pas un simple concierge, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cris du ventre [Pv Jade]   Sam 9 Mai - 15:04

Jade levait légèrement la tête , la cigarette dans une main , l'autre jouant avec une surface dure près de lui. Il réfléchissait aux paroles de l'acteur de manière concentrée. Oui , finalement , il comprenait ces clients , mais il ne savait pas si il devait éprouver de la pitié ou bien de la compassion, ou encore de l'indifférence, du respect. C'était plutôt ardue de définir l'attitude à adopter face à ces hommes. Surtout qu'ils étaient pratiquement toujours jeunes, magnifiques, et à la richesse envoûtante pour certains. Ils ne devaient pas avoir de mal à trouver ce qu'ils cherchaient en dehors d'une maison close. Le jeune homme baissa légèrement la tête , et soupira doucement , tout en portant la cigarette à ses lèvres. Il aimait la sensation vicieuse de la fumée dans son corps. Elle lui rappelait que celui-ci n'était qu'une épave , que ses tremblements s'accentuaient plus le temps passait , que ses malaises se faisaient fréquent, que sa tête tournait parfois sur son lieu de travail. Son passé, quoiqu'il faisait pour l'oublier, se marquait par une encre noire sur son visage, la souillure qu'il avait reçu bien qu'il l'acceptait bien celle-ci. La drogue l'influençait dans ses pensées. Il fit un énorme effort pour revenir sur le lieu présent en compagnie de cet inconnu avec qui il discutait. Il répondit donc, sa voix un peu hésitante et son regard au loin :

« Est-ce vraiment de la... tendresse ? C'est un moyen facile de trouver chaussure à son pied. Mais la tendresse ne s'acquiert pas par un jeu de séduction à la simple durée d'un soir. A moins d'être fasciné et hanté par votre prostitué. »

Son regard opalin vint se planter dans celui de Shun , il l'analysait , ses pupilles légèrement dilatés vides de toute émotion. Il ne comprenait pas , mais il essayait pourtant. Comment un homme de cette beauté et paraissant plutôt cultivé était en quête de tendresse alors qu'il était admiré. Lui qui était dans l'ombre, oui il avait plutôt du mal à trouver une explication. Il se reprit , secoua un peu la tête , monta un tout petit peu la musique , et répondit avec un sourire :

« Alors je vous appelle Shun, ô acteur vénéré. »

Un paradoxe. Il passait de l'adulte à l'adolescent de manière totalement imprévisible. Il approuva les propos de Shun quant aux masque , un sourire un peu énigmatique scotché au lèvres tandis qu'il lavait les casseroles. Il s'attelait à la tâche ne remarquant pas son léger , même conséquent oubli. C'est pourquoi quand il entendit la question de l'acteur , il sursauta et se retourna le rouge aux joues , les cheveux dans les yeux tel un .... je ne trouve pas d'image assez amusante pour le définir. Il répondit avec insolence tout en mêlant sa gêne avec :

« Oui , ce restaurant innove dans la cuisine triviale ! ... Hum ... Je suis désolé tout de même , attendez . » Il prit des baguettes , puis une fourchette et un couteau au cas où l'homme préférerait manger à l'occidentale , et les posa près de l'assiette en s'inclinant de manière exagéré , un sourire mutin aux lèvres : « Voilà pour monsieur. »

Setsuna continua de laver ses casserole et sa poile , rangea les sachets vides , nettoya un peu et se ralluma une autre cigarette , il les fumait à la chaîne quand il était fatigué. Pourtant on ne le remarquait pas tout de suite que sa journée , sa soirée avaient été longues. Il était plutôt bon acteur lui aussi . Seulement son corps menu avait du mal , mais il avait encore cette énergie typique à son insolence enfantine. Il laissa échapper un léger rire en entendant la dernière question du jeune homme, et y répondit de manière calme , plutôt sérieuse pourtant :

« Oh non , vous avez le flair , je ne suis pas un concierge. Je sers dans ce restaurant et m'occupe très souvent du service de nuit, pour nettoyer et finir de ranger tout , j'en profite pour avoir les cuisines comme mon domaine vous savez. Vous êtes la parfaite excuse pour que je cuisine ce soir. J'vous dis merci. »

Jade changea de musique et mit un CD de musique celtique , une chanteuse à la voix qui le transportait. L'ambiance devint ainsi calme et un peu rêveuse , décrivant ainsi l'état dans lequel se trouvait le serveur. Celui-ci s'assit à la table de Shun, se pencha légèrement en retroussant à nouveau son pantalon , et observant le dégât de ses cheveux grillés d'un air enfantin énonça doucement :

« J'aime changer la musique souvent. Celle-ci convient mieux pour cette période de la nuit. Vous aimez la nuit monsieur Shun ? Oui, j'ai compris que vous avez énoncé votre nom à la japonaise. »

Il le savait bien sûr car dans sa famille , on se présentait de façon traditionnelle. Depuis qu'il avait quitté ce nid perfide , il avait arrêté cette façon et utilisait exclusivement celle occidentale. C'était une des autres petites choses qui lui permettaient d'oublier. Il avait posé cette question sur la nuit en relevant son regard sur le jeune homme en face de lui , un petit sourire au coin des lèvres. Cela lui faisait étrange de partager sa nuit dans les cuisines avec quelqu'un.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cris du ventre [Pv Jade]   Dim 10 Mai - 5:14

Honnêtement, Shun ne s’attendait à rien d’un garçon comme lui. Dès le départ il avait pensé qu’il ne l’apprécierait pas à cause de sa bévue mais finalement son interlocuteur avait quelque chose d’étrangement attirant. Ce qu’il disait était parfois réfléchis, d’autre fois insultants mais cependant il n’y avait là aucun mensonge ni hypocrisie et monsieur l’acteur appréciait ce trait particulier que peu d’asiatique possède. Sa réponse face à la sienne concernant la tendresse fut semble t’il songé. C’était bien vrai, le mot « tendresse » n’était pas le plus approprié mais décrivait bien l’idée général de la chose. Sur ce, l’homme ne lui répondit que par un petit sourire et un regard en coin qui étrangement croisa celui de son interlocuteur. Quel étrange regard... Il revint sur sa supposition sur les verres de contactes mais décida de chasser le tout de sa tête tandis que Jade montait le son de la radio.

~ Acteur vénéré, ça me va !

En fait, ça ne le préoccupait pas vraiment tant et aussi longtemps qu’il ne l’injuriait pas ou qu’il ne lui donne des surnoms bizarres... Comme « Shu » ou encore « Shuki »... tellement de surnom possible... Bref ! Passons. Jade était bien d’accord pour ce qui résumer des masques de chacun. Au moins là ils avaient un bon terrain d’entente ! Quand vint ensuite sa remarque sur les ustensiles il vit le jeune homme sursauté tout comme s’il l’avait interrompu en pleine rêverie. Puis peu de temps après il eu droit a une paire de baguette, une fourchette et un couteau... étrange... de la nourriture occidental se mangeait avec des instruments occidental... dans tout les cas, il le remercia d’un bref signe de tête et fut légèrement surpris de la politesse dont faisait preuve le garçon en s’inclinant exagérément. Il se moquait de lui, non ?

~ Pas la peine de baiser le plancher c’est juste un oubli.

S’empara de la fourchette il haussa un peu les épaules comme pour appuyer ses dires puis planta la fourche dans les pâtes et ce tout en posant sa remarque sur l’emploi du gosse. Pas un concierge effectivement mais bien un serveur aimant piger dans la cuisine. Ses paroles arrachèrent un petit sourire amuser de sa part tandis qu’il s’apprêtait à prendre sa toute première bouchée. N’étant pas quelqu’un d’exigeant ni de difficile concernant la nourriture, Shun apprécia grandement le goût luxueux de ces pâtes. La première fut la suite d’un long silence de sa part puisqu’il ne faut pas parler la bouche pleine ! Il ralenti doucement en prenant conscience de la musique avait changé de ton. Un son plutôt particulier, lui qui était habitué à la musique populaire qui passait à la radio. Allant de surprise en surprise, Jade prit place en face de lui. S’il aimait la nuit ? Plutôt étrange comme question mais en fait Shun savait pertinemment quoi y répondre... Souvent il y avait pensé.

~ À vrai dire, j’adore la nuit.

Pourquoi donc ? En fait, il y avait plusieurs raisons à ça. C’est lorsque le soleil part se coucher que les bars ouvrent, c’est lorsque la lune se lève que le vin devient un merveilleux aphrodisiaque et que le sexe est à son apogée.
On voyait très bien sur le visage de l’acteur qu’il ne mentait pas et qu’en fait, il était plus du genre à faire la fête que d’agir conventionnellement comme la plupart des gens fortuné.

~ J’imagine que vous aussi... Je me trompe ?

Deux nouvelles bouchées, pas question de laisser les pâtes se refroidir. Son ventre en réclamait d’avantage et Shun ne faisais que lui obéir.

~Au fait, c’est super bon.

Se faire encourager et ce même par un inconnu peut toujours être agréable. La seule chose qui commençait vraiment à le déranger était cette satanée cigarette... Une c’était Ok, deux aussi... mais autant ! Il voulait faire partir l’alarme d’incendie ou quoi ?

~ Ça serait bien d’ouvrir une fenêtre, question de ne pas faire déclencher l’alarme d’incendie.

Kirihara lui fit un clin d’œil moqueur afin de lui faire savoir que ça ne le dérangeait pas qu’il fume mais qu’au moins que la cuisine ne soit pas remplir de fumé à couper au couteau. De plus, l’odeur de la cigarette n’était pas vraiment agréable mélanger avec la nourriture. Une partie du goût se prenait avec l’odorat. On ne mange pas ce qui sent mauvais, non ? Le principe était le même.

~ Pour en revenir à...

Il ramena à nouveau quelques pâtes à son bouche, mâcha bien rapidement puis poursuivit.

~ La nuit. Je dirais que c’est le meilleur temps pour tout faire.

Comment dire ? C’est un temps de calme où l’on peut se concentrer sans se faire déranger par les autres, un temps de solitude lorsqu’on la recherche mais aussi un temps où l’on peut faire tout le contraire et sortir en boîte.

~ Habituellement, on a toujours la paix, personne n’ose téléphoner dépasser minuit, je me trompe ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cris du ventre [Pv Jade]   Lun 11 Mai - 0:49

Les réponses de l'acteur maintenaient éveillé le jeune homme, dont une qui piqua au vif l'insolence bien farouche de Setsuna. Ses sourcils se froncèrent tandis qu'il laissa la musique emplir le silence et que les mots parcouraient leur petit bout de chemin dans l'esprit las du serveur. Il fumait en appréciant la fumée de manière mécanique , s'efforçant de taire , de réprimer les tremblements qui menaçaient de trahir sa fragilité. Il se concentrait sur cette manifestation physique tout comme il put l'oublier en relevant cette réponse particulièrement déplaisante de l'homme. Il ne répondrait pas tout de suite, il se vengerait. Les réactions de Jade pouvaient parfois se faire brusques. Surtout quand il était fatigué, son tempérament lunatique se manifestait beaucoup plus directement et fréquemment. Mais passons. Le musicien secret , car c'était une de ses facettes, observa longuement l'homme en face de lui, laissant la musique parler à sa place. Cela n'était finalement pas étonnant que cette personne soit actrice. Son maintien était droit , il savait se tenir et respirait le sérieux , la droiture dans son quotidien. Pourtant derrière cela Jade décelait un lien avec la fête. Il aurait bien tiré les cartes pour cet homme, découvrir un inconnu à travers un art que peu cautionnent pour son côté sorcier peut être ? Il sentait les effets de la drogue se dissiper peu à peu , lucide , cela était étrange comme terme dans son esprit. Il ne savait que penser. C'est pour ça qu'il brisa l'observation absente et sérieuse de l'acteur en répondant , intéressé , maniant son retour à la réalité avec un sourire léger et doux :

« Si je puis me permettre , pourquoi l'appréciez vous ? Pour l'anonymat qu'elle permets dans l'euphorie de ses fêtes ? Pour sa débauche qui se réveille ? »

Le jeune serveur ne répondit pas tout de suite à la question sur la nuit , question évidente. Il laissait de Shun filer avec la musique. Un petit rictus venait de remplacer le sourire. La musique celtique le transportait , il se leva , cigarette en main , et accéda à demi-mot d'un air provocant à la demande de la vedette :

« Ces cuisines en ont vu pire , croyez moi. Par contre , le sol ne connaît pas mes baisers. C'est étrange n'est ce pas ? »

Ce n'était pas de la susceptibilité finalement. Il n'aimait juste pas qu'on ironise sur les excuses qu'il portait. Un manque de respect flagrant pour lui. Il avait avalé le compliment sur sa cuisine de manière discrète , par un rougissement qu'il avait dissimulé en se tournant pour ouvrir la fenêtre. Il le fit donc, laissant l'air s'infiltrer dans la grande salle . Les baies étaient lumineuses le jour , et béantes la nuit. Ouvertes à demi comme il venait de le faire elles laissaient la musique s'échapper timidement. Jade se retourna , tira sur son morceau de mort , et dansa légèrement en fermant les yeux tandis qu'il répliquait à l'acteur :

« Vous aimez donc la nuit pour son calme et aussi sa festivité. Je vous comprends tout à fait Shun. On peut tout y faire , mais cela n'est pas forcément plaisant ? Elle est la aussi la maîtresse des dealer , des prostitués , des meurtres. J'aime la nuit pour ça , sa diversité , le mystère qui entoure toujours les rencontres qu'on y fait, les facettes qui se dévoilent. La musique change complètement de dimension la nuit , elle l'habille. »

Setsuna aimait divaguer, partir dans ses pensées. Il avait parlé tout en fermant les yeux , la cigarette en main, tremblant légèrement par la fraîcheur et la fatigue, et en bougeant légèrement sur la musique. Il fronça les sourcils , déplaçant ainsi une mèche de l'arrête fine de son nez. Il sortit une bouteille de saké de l'endroit où les alcools étaient rangés. Il le fit chauffer à la bonne température, et le versa dans le service nécessaire , en bois ciselé. Il amena deux verres , les posa sur la table , se versa un verre généreux , et tout en tirant à nouveau sur la cigarette proposa de manière nonchalante :

« Servez- vous. Si vous avez envie bien sûr d'un remontant. J'apprécie quand les vices et les sons se mélangent. »

Il trempa d'abord ses lèvres fines sur le bord du verre pour apprécier la saveur douce qu'avait le saké chaud. Puis il en but une grosse gorgée , finissant ainsi le verre. Il se servit à nouveau et s'attabla véritablement. Il continua la conversation d'un ton agréable , un air mutin traversant ses yeux :

« Vous devez être la cible de la presse , non ? Beau, jeune, connu . Vous aimez votre vie à la lumière ? L'HP doit être le lieu l'idéal pour échapper également à votre célébrité non ? »

Il avait maintenant l'air curieux qu'ont parfois les enfants. Quelques mèches barrant ses yeux , il ne les chassaient pas , son attention portée sur l'acteur. Il savourait en même temps la chaleur qui coulait de manière intense dans son corps grâce au saké. Sa main libre jouait avec le bouton de sa chemise tandis qu'il attendait une réponse, concentré.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cris du ventre [Pv Jade]   Mar 12 Mai - 3:56

La débauche qui se réveille, pas mal comme phrase ! En fait, Shun avait toujours été poussé vers les évènements et aimait prendre littéralement son pied ! Autant sur une piste de danse bondé d’inconnu que dans un lit chaud arroser d’alcool accompagner d’un ou d’une inconnue. Parfois bien sur ses obligations et ses voyages ne le lui permettaient pas mais rien ne pouvait l’empêcher d’avoir un tant soit peu de plaisir malgré tout en prenant une soirée très relaxe devant un bon film. Pour toute réponse, il lui fit l’un de ses mystérieux sourire comme lui seul savait le faire. Le genre de sourire qui en disait long tout comme s’il venait d’être prit sur le fait et qu’il en était ravi.

~ Un peu de tout je dirais.

Vraiment, la nourriture qui se trouvait devant lui n’allait pas faire long feu ! Le tout était délicieux et l’estomac de Shun était si vide que tout concordait merveilleusement bien. Tout fut plus que splendide lorsqu’il pu sentir le léger courant d’air que produisait la fenêtre nouvellement ouverte de son compagnon de nuit. Visiblement, ce dernier n’avait pas semblé aimer la négligence de l’acteur concernant les excuses qu’il avait trouvé exagérer. Peu importe, il était bien décider à prendre cette nuit à la légère puisque de toute manière elle était pratiquement à sa fin. Puis enfin, il eu vent des réflexions de Jade concernant la nuit. Peu importe sous quel angle on le regardait, il était étrange ! Les dealers, les prostituer, les meurtres... sans aucun doute, mais comment pouvait-il apprécier ce genre de chose ? Limite pour les prostituer mais pour le reste il ne pouvait pas le comprendre et préférait quasiment être dans l’ignorance.

~ C’est pour ça qu’il faut savoir où il ne faut pas trainer.

S’il n’avait pas eu en cet instant des pâtes pleins la bouche il aurait gratifié le tout d’une petite grimace amusé et d’un rire limite moqueur. La liberté. Shun croyait en ça... il croyait que tout le monde pouvait avoir sa manière de voir les choses même si cela ne signifiait pas qu’il serait en accord avec cette manière. Quoi qu’il en soit, il tourna brièvement son regard vers le garçon pour constater avec grand joie que ce dernier préparait du sake ! Merveilleuse idée ! Quoi qu’un peu étrange, s’attendant plutôt a un vin rouge pour accompagner les pâtes occidental qu’une boisson oriental. Il n’allait tout de même pas se plaindre pour une si petite chose.
En remerciement, Shun inclina légèrement la tête puis tendit sa main vers la bouteille après que Jade se soit servit puis déversa à son tour l’alcool dans son verre. De chœur avec son interlocuteur, l’homme mena le verre à ses lèvres puis l’imita dans tout les sens du terme. À la suite il se resservit mais cette fois il préféra prendre une nouvelle bouchée.

Les vices et la musique, oui, rien de mieux qu’une bonne partie de jambes en l’air avec une musique de fond pour pimenter le tout, c’est sur.

~ Des rapaces vous voulez dire ? Ahahah !

La presse, il les adorait et les détestaient en même temps ! Comme quoi la limite entre l’amour et la haine était légère.

~ Je ne peux rien vous cacher visiblement.

Bien sur, il ne lui en voulait pas puisqu’il savait que lire en lui était une chose facile lorsqu’il l’autorisait. En cette soirée Shun était bien ouvert et ce malgré un début de rencontre peu orthodoxe et plutôt frustrante. Mais de dit-on pas que le pardon est divin ? Pas de prise de tête, juste du plaisir !
Sa main, fine mais masculine, s’approcha et reprit le verre de sake qui était le sien puis le vida à nouveau et ce avec la même méthode que la fois précédente, à croire qu’il s’amusait bien puis par la suite, il reprit encore des nouilles questions de donner un équilibre. Finalement, le mélange des deux n’étaient pas si mauvais qu’il ne l’aurait cru, le goût se mariait plutôt bien même.

~ Les vautours ne ratent jamais une occasion, c’est pas pour rien que j’aime l’HP.

Il marqua une bref pause puis continua.

~ Vous êtes tenu au silence.

Sa voix se voulu sinistre et son regard dangereusement ténébreux comme s’il était sur le point de violer son interlocuteur –ce qui n’était pas dans ses intensions. Son jeu d’acteur ne dura pas bien longtemps puisqu’il ne pu s’empêcher de rire de la situation.

~ Et puis, dans le pire des cas... ça me ferra un peu de publicité !

Un autre haussement d’épaule puis l’homme s’empressa de terminer son assiette avec appétit et d’ensuite jeter un œil en direction de ses vêtements. Pas en feu, géniale ! Aimant bien la discutions, Shun se servit un nouveau verre de sake bien décider à rester encore un tout petit peu.

~ J’imagine que l’HP paye bien ses employer, non ?

Sinon pourquoi garderaient-ils le secret ? Après tout l’établissement était une mine d’or et une bombe à retardement ! Si tout les clients de l’HP était exposer à la lumière l’économie s’écroulerais et l’établissement aussi mais dans un autre sens, le journaliste s’emparant de l’affaire aurait droit a une merveilleuse augmentation et aussi a une mort douloureuse ! Bref... Les clients se devaient d’être à l’abri dans ce genre d’endroit.

À chaque regard que Shun lançait à son interlocuteur il ne pouvait s’empêcher de regarder cet étrange tatouage. Quel endroit peu discret ! C’est bon pour attirer l’attention mais sinon ce n’était pas très esthétique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cris du ventre [Pv Jade]   Lun 25 Mai - 22:09

[ Je suis reparti pour poster. Instant d'absence, je reviens. Excuse moi de mon retard.Voilà ma réponse, j'aime mes sous entendus. ==' ]


Jade fit un signe de tête appréciateur en entendant la réponse de l'acteur. Aimer la nuit pour tout , quelle bonne mentalité si l'on pouvait dire. Lui ne pouvait hélas pas adopter cette vision des choses. Il l'aimait , malgré la souffrance et la décadence qui y régnait dans les lieux où il allait très souvent pour vendre ce qu'on lui fournissait. Les prostituées des rues étaient souvent bien plus formidable que les prostitués de l'Hypnotic Poison. Elles trouvaient le moyen de lui sourire quand il allait leur vendre sa marchandise. Son regard avait appris à se glacer, à être entouré d'une couche d'indifférence , de dureté , épargnant la douleur qui risquait à tout même de le noyer si il prenait conscience qu'il vendait la mort sous la forme de plaisirs éphémères, quelques fois cauchemars. C'est pourquoi il ricana en tenant sa tête entre ses mains , les yeux en contemplation de son verre , à la réplique sur les lieux où aller que Shun avait dit d'un ton détaché. C'est normal. Là , le jeune serveur se mordilla les lèvres pour ensuite les humecter de manière provocante , tout en relevant la tête . C'est d'un ton vidé de tout sentiment qu'il répliqua , alors qu'il se resservait de manière un un peu farouche du saké :

« Ce n'est pas une question de savoir , Shun. Bien souvent hélas, c'est une destruction dont nous sommes captif. Oui , si seulement il y avait un choix. »

Setsuna se détendit sur sa chaise en s'affalant , le verre à la main, les jambes écartées. Il eut un léger sourire amusé car il se souvenait tout à coup d'une scène du passé. Le sourire se figea quand il se rendit compte de la portée de sa pensée. Le passé , l'oubli qu'il se devait d'étendre sur son esprit. Il fit claquer ses dents, finit cul sec son verre pour s'en servir un à nouveau. Il aimait la chaleur douce de cet alcool. L'alcool même était discret, seul son effet se mouvait lentement dans son corps. L'Hypnotic Poison n'avait dans ses cuisines que des produits de la qualité la plus supérieure qui soit. La saké était un des meilleurs et plus chers. Set' ne se gênait pas pour prendre parfois une bouteille afin de la boire seul avec sa musique et sa drogue, aussi risible que puisse paraître cette idée. Il se revoyait entouré d'amis de son âge et la plupart du temps plus vieux car il dissimulait en lui une maturité peu commune malgré les apparences. Il se revoyait , dans un bar , un soir de concert, ivre , dans cette même position. Il avait alors les cheveux plus courts, un style beaucoup plus extravagant. Et alors que ses amis riaient il les observait , un fin sourire aux lèvres , une petite amie derrière lui embrassant son cou tandis qu'il tirait sur sa cigarette. Une cigarette !

Tout en prenant une énième cigarette dans son paquet rouge et blanc , le jeune homme eut un léger rire aux paroles de Shun , il oublia ainsi la réminiscence qui venait de l'accabler en répliquant d'une voix douce et amusée :

« C'est étrange qu'ils ne vous aient pas trouvé ici. Ou alors ne se doutent-ils pas de votre homosexualité , bisexualité ? Il faut avoir un fort caractère pour ne pas se laisser dévorer par ces bêtes. » Il fit un léger clin d'oeil insolent , puis se leva clope au bec, mélange de provocation et d'innocence. Il cachait si bien son jeu. Il se retourna pour voir l'air effrayant de Shun , et entra dans son jeu comme un gamin absolument ravi . Ainsi , il recula légèrement, se penchant légèrement , et prit une expression absolument adorable , laissant l'acteur poser sa question : « Jamais je n'oserais divulguer que le grand Kihiraha Shun se laisse bercer par la douce voix et les mains des éphèbes de la maison. »

En se relevant vivement, Set' se ferma toute possibilité de voir à cause des mèches rebelles au blond argenté qui dissimulaient ses traits. Il eut un sourire enfantin, puis répondit tout en sortant une part de tarte qu'il s''était réservé :

« Il les paye bien. Pour certains il y a un réel intérêt à dénoncer ceux qui viennent prendre leur pied ici. Mais personne n'oserait réellement vu le patron qu'on a. Puis malgré le fric qu'on récolte, certains aiment s'adonner au marché noir qu'il y a ici. J'ai des collègues qui font la pute avec leur gueule d'ange. Tous ceux qui travaillent ici ont une beauté particulière. Il y a certes des exceptions, seulement la majorité sont des éphèbes dont on rêve de voler l'innocence une nuit. »

En parlant d'exceptions , il parlait de lui bien sûr. L'image que Jade avait de lui était absolument dépourvue de toute pensée positive. Il avait remarqué le regard que portait Shun à sa cicatrice qu'il croyait à coup sûr tatouage. Il avait vu sa perplexité. Il eut un sourire amer en frôlant doucement son ancienne blessure. Il plaisait , dieu seul sait comment. Il était trop fin, un corps trop androgyne , des cheveux trop surnaturels, un visage aux traits délicats et magnifiques objectivement. Seulement lui les voyaient difformes. Sa cicatrice n'était pas belle , elle fendait son visage durement. Il paraissait ainsi plus intriguant , un peu rebelle, mystérieux. Ce qu'il était par défaut.

Ses pensées devenaient sombres. Ainsi , le jeune serveur déposa la tarte et une cuillère devant Shun avec un sourire , et le regarda , accoudé à la table , debout , crachant sa fumée du côté opposé à son compagnon nocturne. Petite attention.

« Nous allons partager cette tarte , je n'ai pas mangé depuis trop longtemps. Digestif avec , et c'est sublîme. »

Avec naturel , Setsuna coupa un petit bout, l'enfourna maladroitement et servit un verre de saké accompagné d'un autre à l'intention de Shun. L'alcool l'enivrait peu à peu. Il dévisagea Shun de son regard opalin , et eut un petit sourire amusé tandis qu'il s'exclamait avec nonchalance après avoir détaillé la ligne masculine mais merveilleusement bien taillée du visage de l'acteur :

« Cette maison close choisit même ses clients. Tous magnifiques. »


Il monta la musique , le celtique lui donnait envie de se languir dans la danse , accentuant les effets encore discrets de l'alcool. Seules ses joues étaient légèrement rouges, signe de gêne très souvent chez lui. C'était le contraire en ce moment même. Il inspira , toujours affalé légèrement sur la table , les jambes écartées , la tête en arrière laissant sa fontaine platine frôler le bois. Il fumait en bougeant légèrement sur la musique. Il murmura d'un ton mutin , un sourire papillonnant sur ses lèvres - lui au moins ne connaissait pas de souillures - :

« La nuit , la musique , l'alcool.. Que pourrait-il manquer. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cris du ventre [Pv Jade]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cris du ventre [Pv Jade]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jade - The little flower is lost in this big world
» Bouillotte et mal au ventre...
» HAITI,LE VENTRE DES PAUVRES SOUS CONTROLE
» Jade McGrégor, une héritière mystérieuse
» Jade McGregor ♣ Une mystérieuse héritère...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: SHINJUKU NI-CHOME >> HYPNOTIC POISON :: *{ L'Allegro.-
Sauter vers: