.RPG Yaoi classé NC-17 : 10 lignes min par post.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Kenichi Takasaki

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Kenichi Takasaki   Sam 9 Mai - 1:00

IDENTITY
• Nom : Takasaki
• Prénom : Kenichi
• Surnom : K
• Âge : 19 ans
• Date de Naissance : Le 9 avril
• Nationalité : Japonaise
• Niveau Social : Il vit de l’argent qu’il gagne en travaillant comme hôte
• Statut Social : Célibataire
• Métier : Hôte


INSIDE OF YOU
Uke, Seme ou Ambi ? Il est en principe Ambi pour son métier mais faut avouer, qu’il a tendance juste à répondre aux envies de ses partenaires.
Son plus grand rêve ?
Kenichi n’est plus véritablement enclin à rêver de quoique ce soit après tout ce qui s’est passé, c’étant fait sa propre réalité de ce monde chaotique mais il souhaite cependant plus que tout, briser la solitude de son âme et se trouvait de véritables amis voir peut être quelqu’un qui l’aimera juste pour lui un jour. Ca fait un peu romantique mais pour lui c’est plus une nécessité, même si il y croit pas trop.
Sa plus grande peur ?
IL a une grande phobie qui s’explique assez bien vu son histoire et qui n’est rien d’autre que le sang. Oui, ce liquide rouge qui fut versé pour la première fois lorsqu’il était enfant et dont il fut recouvert, impuissant face à l’horreur de ce qui s’était produit devant ses yeux. Et aussi lorsqu’il fut de nouveau versé lorsqu’il fut plus grand. Cette couleur le rendait malade aussi. C’est à tel point qu’il n’ose plus regarder son reflet dans un miroir car étant un albinos, ses yeux avaient cette teinte qui met beaucoup de gens mal à l’aise d’ailleurs.
Relations Familiales :
• Il est fils unique, sa mère ayant fait une fausse couche. Sa mère se suicida lorsqu’il eut 8 ans et son père qui abusait de lui et ne lui montrer que de l’indifférence en générale et son coté violent , décéda lui aussi assassiné lorsqu’il eut 17 ans. Il a coupé tout les ponts avec le reste de sa famille qui de toute façon ne se manifestait jamais et dont il ne connaît que vaguement les noms.

He loves/he hates: 10 lignes minimum.

• Kenichi adore les câlins et toutes marques qui lui permettent de profiter de la chaleur humaine. Il aime la tendresse et la douceur pouvant parfois être comparé à un nounours même si il est plutôt distant avec les gens quand il ne se retrouve pas dans une chambre ou un coin discret avec lui pour des contactes plus intimes. Même si il est plutôt porté sur la douceur, la violence le laisse ni chaud ni froid en ayant l’habitude. Sinon c’est aussi un petit gourmand, et oui il s’attache au petit détail et plaisir de la vie et rien de tel que les aliments sucrés pour amadouer ce jeune garçon. Et soyons logique, celui-ci aime beaucoup moins les légumes, prenant en prétexte qu’il n’est pas un lapin. Il aime la nature et le calme. Une petite contradiction car il adore aussi s’amuser, y trouvant une sorte d’échappatoire, sortant facilement en discothèque ou jouant à toutes sortes de jeux, relevant aussi les défis enfin bref tous ce qui à ses yeux peut s’avérer amusant. Il a horreur du sang et tout ce qui est en rapport, la couleur, le mot, le liquide en soit. Il en vient même à détester ses yeux rouges, couleur du maudit comme on disait enfant et dont il en était persuadé à présent. Pourtant la seule chose qu’il tolère c’est bien le sien de sang car quand il se blesse cela lui fait ni chaud, ni froid. Bien au contraire, il pense qu’il l’a mérité. Il n’aime pas la pitié ou la compassion, les gens qui font croire qu’ils comprennent tout mais qu’ils ne savent rien. Il ne supporte pas non plus les suicidaires ou les idées de suicide pour la simple et bonne raison qu’il prend cela pour un signe de lâcheté ou d’abandon…

Signe(s) Particulier(s) ? Qu'ils soient physiques ou psychologiques !

Au niveau physique : C’est un jeune homme des plus normale, de taille moyenne, les cheveux foncés, assez beau garçon , ne porte ni piercing , ni tatouage. Seul anomalie ce sont ses yeux de couleurs rouges, car il est albinos, enfin souffre d’albinisme partiel car seul ses yeux sont touchés.

Au niveau psychologique : Il a plusieurs trouble psychologique causés par les chocs du suicide de sa mère et des mauvais traitements affligés par son père ainsi que les causes du décès de celui-ci et son ami. Il n’est pas dangereux tout cela se manifestant par un besoin d’attention et d’affection qu’il essaie de combler grâce à son métier. Mais ces troubles peuvent expliquer parfois les pétages de plombs ou les comportements voir bizarre ou extrême qui n’ont pas lieux d’être et qui sonne faux par rapport à sa personnalité.

TELL ME YOUR STORY

Ce jeune garçon est né une belle nuit de printemps, le 9 avril à 1H00 plus précisément, dans un hôpital miteux d’une petite ville campagnarde non loin de Tokyo et pourtant semblant à des kilomètres et hors de ce monde. C’était un village calme et sans aucune embrouille. Tellement calme que pour une enfance idéale, cela aurait pu être un endroit parfait mais pour Kenichi ce village représentait seulement, l’enfer d’un passé oublié.

Oublié pas si sûr. Il était né là bas quand même, là ou il avait ses origines, sa famille. Et oui il fut élevé par le chef de ce petit village, monsieur Takasaki qui était le plus gros politicien magouilleur de toute l’histoire de ce lieu. Les gens vivant en paix depuis des générations sans crime majeur ne se méfié donc pas des arnaqueurs et escrocs. Un petit paradis pour les personnes comme son père qui pouvait effectuer ses affaires sans soucis. Sa petite famille ne doutait pas de lui, le trouvant parfait, un homme digne de confiance et vivait heureux et tranquillement.

Ce bonheur ne dura pas longtemps pour le jeune Kenichi, il avait à peine 4 ans quand sa maman lui expliqua qu’il allait avoir bientôt une petite sœur. Une bonne nouvelle dirons nous, d’ailleurs elle fut très attendue. Sa naissance était prévue pour un jour de novembre mais elle ne vit jamais le soleil, Madame Takasaki ayant fait une fausse couche. Leur fils ne compris pas trop ce qui se passait mais en tout cas, il était conscient que cet évènement était la cause de tout son malheur.

Il fut délaissé complètement par ses parents, sa mère ne faisait que pleurer sans arrêt et son père hurlait très fort tous les soirs sur elle. Il se cachait dans les escaliers pour les regarder, triste ne comprenant pas pourquoi son père en avait ainsi après sa pauvre maman qui visiblement avait mal. Cette période là, était encore tout à fait acceptable pour Kenichi, il passait beaucoup de temps à l’école bien que solitaire, rejeté pour sa couleur de yeux particuliers, dans les tons rouges, faisant de lui un petit Albinos. On disait de lui qu’il était un enfant maudit d’avoir les yeux couleurs sang. 19 ans après, il fini par se convaincre que c’était vrai.

Il continua sa petite vie triste et seule, ne pouvant vraiment compter sur ses parents qui à part pour crier dessus ou faire des remarques ne s’intéressaient plus à lui, il allait quelques heures chez la voisine quand il rentrait de l’école, c’est elle qui s occupa de lui pendant 4 ans, essayant de lui apprendre les bonnes manières, de l’aider pour ses devoirs et aussi de lui apporter un peu de réconfort.

Mais les choses ne firent que empirer, loin de s’arranger, il était un peu plus grand maintenant ayant atteint l’âge de 8 ans. Il comprenait plus de chose et voyait la détresse de sa mère mais impuissant face à sa douleur et à la colère de son père qui remettait cette fausse couche sur le dos de celle-ci, le lui rappelant tout les jours, la traitant de meurtrière et autres. Ce fut un miracle qu’elle tenu 4 ans dans cet enfer et il était donc bien normale même si dramatique que la jeune femme décide de mettre fin à ses jours en face de son fils unique, un beau soir de mai. Elle l’avait prit dans ses bras, lui expliquant qu’il ne devait en aucun cas se sentir responsable de tout cela et de continuer à soutenir son père, que celle-ci allait s’envoler parmi les anges. Il vit les bras de sa maman rouge de sang, ne comprenant pas trop, il recula, il en avait sur lui aussi et sortit dehors en pleurant, essayant de trouver de l’aide mais il était trop tard, le temps d’arriver à se faire comprendre et d’appeler les urgences, surtout que l’hôpital de la région était en manque de ressource, celle-ci pu rejoindre le paradis comme elle avait promis à son fils.


Ce fut un terrible choc et le premier traumatisme de sa vie. Choqué et souffrant de la perte de sa mère dans ses circonstances, il refusa de parler et se renferma sur lui-même pendant plus ou moins 6 mois. Son père s’en fichant pas mal de son mutisme prenant cela pour des caprices, il ne cru pas bon de le faire consulter des spécialistes. Heureusement il a un mentale d’acier et celui-ci trouva le moyen de s’en remettre du moins en apparence car dans son cœur et son esprit une énorme blessure était loin d’être renfermé.

12 ans, un âge que l’on dit le début de l’adolescence, il se fit enfin et pour la première fois justement, un ami du nom de Akira. C’était un jeune garçon de quelques années plus vieux que lui disons qu’il en avait déjà 15 à cette époque. Ils s’étaient rencontrés dans la rue, notre jeune Kenichi se faisant racketter par les plus grands, celui-ci vint le secourir et s’en suit de longue discussion, bref, ils étaient devenus amis. Il était tout content d’avoir quelqu’un avec qui discuter et se confier à lui sans méfiance, aucune et pourtant Akira était loin d’être un enfant de cœur mais pour le moment tout se passait pour le mieux.

Jusqu’au jour ou son père découvrit que son fils était assez mignon, bien que très jeune, 12 ans ça en était illégale surtout que c’était en soit de l’inceste mais que voulez vous, cet homme était pourri jusqu’à la moelle et n’importe quel moyen aurait été bon pour assouvir ses envies non catholiques. Ce soir là Kenichi traversa le salon en pyjama, les cheveux mouillés sortant de sa douche, ne remarquant pas que depuis quelques jours son père l’observait et lui portait un intérêt plus ou moins étrange. Et fut le premier surpris et choqué en se sentant projeter contre un mur assez violemment, utilisant la force et la violence pour calmer la pression de son travail, qui était très stressant vu que la menace de se faire prendre n’était pas non plus à exclure. Il fut incapable de se défendre alors qu’il sentait les mains baladeuses sur son corps, ne comprenant pas trop, n’osant plus crier car il prenait des coups au moindre geste ou autre pour se débattre. Il ne pu donc que subir sanglotant en silence.

Ce genre de traitement fut régulier, profondément blessé psychologiquement, il tenu le coup grâce à son ami bien qu’il eut du mal à lui avouer ce genre de chose. Il finit pourtant par faire cette erreur .Deux ans plus tard alors qu’il était chez lui pour faire leurs devoirs et s’amuser, ils s’entendaient bien malgré leurs différences d’âge. Il fini par craquer et lui avoua, les sévices que lui faisaient endurer son père. Une fatale erreur car Akira bien qu’ayant été en surface bien sous tous les rapports, était tout sauf un ange et profita de la naïveté de Kenichi et de cette histoire pour lui aussi abuser de son camarade. Mais il ne fit pas que ça, il initia celui-ci à la boisson, à la drogue, aux vols et…aussi au meurtre…

Oui le meurtre, une chose grave mais pas volontaire, un accident? Vu ses problèmes et ses chocs psychologiques ne pourrait-on pas comprendre ses motifs ? Cela se passa un soir d’un été particulièrement chaud, Akira lui ayant montait la tête durant des jours et des jours disant que si il voulait mettre fin à cette torture, il devait en finir avec son père. Mais en y réfléchissant, il n’y avait pas que son paternel qui le faisait souffrir, son soit disant ami aussi, abusant autant de lui que cet homme, lui faisant autant de mal.

Il eut deux morts ce soir là et personne ne su qui était le coupable. Kenichi déclarait orphelin et âgé de 17 ans, décide de partir vivre en ville à Tokyo. Il n’était pas conscient que la vie était véritablement dure, surtout quand on n’avait pas de revenu et aucune compétence particulière dans un domaine. Il vivait dans les quartiers pauvres, dormants souvent dehors ou dans une maison en ruine, cherchant du travail. Et fut obligé de constater que les seuls boulots qui rapportaient, étaient les métiers non légaux. Il ne voulait plus tuer, le vol était risqué, il fini donc par se faire à l’idée que son corps était sa seul ressource de revenu. Son père et son ami n’ayant pas été inutile de ce coté là, ayant apprit et pouvant subir beaucoup de chose sans flancher et fini par se dire que de tout façon, il était fait pour ça et que cela devait sûrement être sa destiné.

REALITY
• Nom/Pseudo : K-chan
• Âge : 21 ans
• Où avez-vous trouvé ce forum ? sur un top site je crois ou un partenariat Oo sait plus xd
• Quel est votre avis dessus, avez-vous des suggestions ? il a l’air super
• Code règlement : Code Bon
Revenir en haut Aller en bas
Hiraku Takada
[A] ~ Hôte N°1 ~ Weak but Agressive Boy.
[A] ~ Hôte N°1 ~ Weak but Agressive Boy.
avatar

Nombre de messages : 154
Age : 25
Localisation : Mmmh... dans ton lit, peut-être ?
Date d'inscription : 26/12/2008

MessageSujet: Re: Kenichi Takasaki   Jeu 4 Juin - 19:20

    Enorme retard =___=

    Fiche validée ! Very Happy

_________________

« Just descend with me together to the deepest layer of hell. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hypnotic-poison.forumactif.com
 
Kenichi Takasaki
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ♥○•*|| Fight Book of James W.Shelley ||*•○♥
» [Anime/Manga/Spoil] Shijou Saikyou no Deshi Kenichi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: It's time to stop the game. :: *{ Over & Over.-
Sauter vers: