.RPG Yaoi classé NC-17 : 10 lignes min par post.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mitsuko Ryuuku

Aller en bas 
AuteurMessage
Mitsuko Ryuuku

avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 11/05/2009

MessageSujet: Mitsuko Ryuuku   Lun 11 Mai - 19:50

IDENTITY


  • Nom : Ryuuku
  • Prénom : Mitsuko
  • Surnom : Son fils le nomme « pa-tsu », sinon, il n'a pas de surnom
  • Âge : 25 ans
  • Date de Naissance : 15 décembre
  • Nationalité : Il a un père japonais et une mère française. Il est lui-même nationalisé japonais.
  • Niveau Social : Il a l’argent de son père, dont il a hérité. Celui-ci était suffisamment riche pour que le jeune homme vive aisément durant plusieurs vies. Il gagne aussi aisément sa vie. C’est donc une personne excessivement riche.
  • Statut Social : Marié selon les choix de son père et a un fils.
  • Métier : Styliste


INSIDE OF YOU


  • Uke, Seme ou Ambi ? Ambivalent


  • Son plus grand rêve ?Devenir le styliste le plus connu, tout d’abord au Japon, puis en France, puis dans le monde.

  • Sa plus grande peur ?Ne plus rien ressentir. Le ressenti lui permet d’avoir l’imagination pour ses créations, s’il venait à ne plus rien ressentir, sa carrière serait fichue. Et aussi que son fils devienne un vaurien ou un bon à rien.


  • Relations Familiales : Le père de Mitsuko est décédé peu après son mariage, de maladie. Sa mère est en France, et Mitsuko ne garde le contact que pour que son fils connaisse sa grand-mère, mais il ne l’apprécie guère. Sa femme, du doux nom de Shinobu, avec qui il s’est marié à ses 20 ans. Bien qu’elle soit amoureuse de lui, il ne l’aime pas par amour. Mais il reste en bonnes relations avec elle, lui cédant ce qu’elle désire. Il y a enfin son fils, de 4 ans, qui parle un peu, bien qu’on le comprenne avec difficulté. Il est la personne que Mitsuko chérit le plus au monde.


  • He loves/he hates : La première chose que Mitsuko aime, c’est son fils, à qui il a donné le nom de Haru. Il a l’intention de lui donner la meilleure éducation possible. Il passe une bonne partie de son temps libre avec lui. Il y a ensuite la mode, et plus précisément, le mélange entre la mode et les vêtements traditionnels. En devenant styliste, il s’était juré de faire connaître ses créations, chose qu’il a accomplit. Il aime son travail, et peut rester sur une seule création pendant des nuits entières, sans voir le temps passer. Et il ne porte presque que ses créations, sauf lorsqu’il se rend en des lieux ou le costume est exigé. Il est aussi amateur de sport, après tout, l’apparence est chose si importante ! Il fait pas mal de tennis avec sa femme. Ce styliste était réputé pour profiter de ses mannequins lors des essayages, en caressant furtivement leurs torses, n’allant pas plus loin pour ne pas les gêner. Il aime les hommes, et beaucoup s’en sont rendu compte.
    Si on n’en vient à ce qu’il n’aime pas … Sa mère, pour des raisons qui lui sont propres. Et c’est certainement la raison pour laquelle les femmes, en général, le répugnent. C’est aussi ce qui l’a poussé à se tourner vers les hommes. Il déteste aussi qu’on le critique sans que l’on prenne en compte les efforts qu’il a pu faire. Pour exemple, quelqu’un lui fait une remarque sur sa tenue, assez extravagante il faut l’avouer, et cela suffit pour que Mitsuko entre dans une colère noire. Pourtant, il n’apprécie pas vraiment la violence, salissant l’image des gens.
    Mitsuko privilégie les discussions posées aux coups. Il n’est pas vraiment quelqu’un qui aime se prendre la tête avec les gens, se disant que tout est plus facile si on entretient des relations agréables.

  • Signe(s) Particulier(s) ? Il a hérité des cheveux blonds et des yeux verts de sa mère, chose qu’il déteste malgré la beauté qu’ils lui donnent.


TELL ME YOUR STORY

    Un enfant né dans une riche maison, cela pouvait presque passer pour banal. Son père était styliste, alors que sa mère ne travaillait pas. Et très rapidement, Mitsuko se mit à haïr cette femme, qui ne faisait qu’imposer ses volontés. Elle ne travaillait pas, mais imposait que les autres suent eau et sang pour avoir ce qu’elle désirait. Mitsuko n’appréciait pas vraiment que l’on se comporte ainsi. Son père lui avait apprit le respect d’autrui, et cette femme ne respectait pas les autres. Il se forgea donc un caractère différent de celui de cette mégère. Il devint rapidement un garçon doux, attentionné et qui s’intéressait à tout. Et surtout, il était travailleur. D’une intelligence vive, il refusait tous les compliments de sa mère, mais ne cessait de rougir lorsque son père lui en faisait. Depuis, Mitsuko ne cesse de rougir lorsqu’une personne qu’il apprécie lui fait un compliment.
    Mitsuko n’avait qu’un modèle : son père. Celui-ci d’ailleurs, fini par demander le divorce avec sa femme, et réclama la garde de son fils, qui avait déjà 7 ans. A l’école, ses amis de classe lui demandaient s’il allait bien, et tout ce qu’il répondait, c’était qu’il voulait rester avec son père. Cependant, celui-ci n’eut pas gain de cause. Travaillant beaucoup trop, il ne lui restait que peu de temps avec son fils, qui fut contraint de suivre sa mère en France. Son père dû payer une caution pour que les deux vivent suffisamment. La mère se trouva rapidement un autre homme qui la paya encore plus. Mitsuko eut un peu de mal, mais reconnu tout de même que cet homme était plutôt gentil. Il lui apprit son métier, celui de mannequin. Selon lui, le jeune garçon, âgé à ce moment là de 13ans, pouvait sans problème faire carrière. Mitsuko retrouva confiance en l’Homme, qu’il avait perdu en vivant avec sa mère. Il trouva aussi une bonne confiance en lui, et devint un peu plus ouvert aux autres. Cependant, il s’éloigna du métier de mannequin. Cela ne l’intéressait pas vraiment. Ce qu’il voulait, c’était de retourner au Japon, auprès de son père. Il pouvait savoir ce qu’il faisait, grâce à la presse, au people. Il n’y avait aucunement de nouvelles selon lesquelles il se serait remarié.
    Enfin, à ses 16 ans, un nouveau procès eut lieu pour sa garde. Il avait réclamé à son père de le faire, et cette fois ci, il pu donner son avis. Il exprima avec violence la haine qu’il avait contre sa mère, et réclama de vivre auprès de son père. Il argumenta parfaitement son point de vue. Il ne pouvait pas vivre avec une personne qu’il n’aimait pas, et qui n’avait de mère que le lien du sang. Elle ne lui donnait aucune affection, et ne savait même pas ce qu’il était devenu, elle était indifférente. Malgré les propos que sa mère pouvait tenir, Mitsuko prouva qu’il avait raison, en lui posant maintes et maintes de questions auxquelles elle ne pu répondre. Au final, il pu retourner vivre avec son père.
    Celui-ci était souvent absent, c’était vrai, mais Mitsuko s’en moquait, puisque lors de leurs temps libres, ils allaient s’amuser comme deux amis lycéens. Le jour de ses 19 ans, son père lui présenta une charmante demoiselle de son âge. C’était la fille d’un de ses collègues, et elle faisait des études d’art floral. Mitsuko commençait dans le stylisme, et son père le soutenait. Cependant, il était un peu malade, et selon lui, Mitsuko allait avoir besoin d’une autre personne pour le soutenir. C’est pourquoi, il lui demanda d’accepter le mariage, lui expliquant qu’il avait le temps pour refuser si jamais elle ne lui convenait vraiment pas. Pendant une année, malgré son travail, Mitsuko fréquenta cette demoiselle avec quelques traces d’amertume. Depuis qu’il avait vécu avec sa mère, il refusait de fréquenter les personnes du sexe féminin, et s’était rapproché des hommes. Pourtant, il lia une véritable amitié avec elle, sans se rendre compte qu’elle tombait amoureuse de lui. Il avait toujours été naïf, et ne se rendait pas compte qu’il pouvait facilement charmer les personnes de par sa franchise et son innocence. Il finit un soir par lui avouer la raison pour laquelle il était quelque peu distant avec elle. Elle lui répondit qu’elle s’en moquait complètement, qu’elle voulait juste qu’il comprenne qu’elle serait là pour l’aider s’il en avait besoin.

    A peu près à cette période, Mitsuko commençait les essayages avec les mannequins, et ne pouvait s’empêcher de frôler leurs torses dénudés. L’un d’entre eux le remarqua sans peine, et le retrouva après le travail pour lui conseiller Hypnotic poison. Bien que méfiant au début, il osa un soir à y rentrer, et devint depuis un fidèle client qui passait tous les jours, sauf lorsqu’il sortait avec sa fiancée.
    Il finit par se marier avec la charmante Shinobu, qui était devenue fleuriste. Il commença à aller un peu moins souvent à Hypnotic poison, et lorsque son fils naquit, il n’y alla plus du tout. Pendant deux années, il fit attention à sa carrière et surtout à son fils. Puis le soir, alors que sa femme s’endormait sans peine, il se tournait et se retournait, sentant qu’il lui manquait quelque chose. Il cru d’abord ne pas être satisfait de son travail et commença à ne plus rentrer pour bosser durant la nuit. Finalement, il comprit que ce n’était pas cela. Il trouva ce qui lui manquait : l’Hypnotic poison. Il avait besoin de la présence de garçons à ses cotés. Bien qu’il s’était refusé d’y aller à partir de la naissance de son fils Haru, il finit par y aller un soir de temps à autres. Puis ses visites devinrent plus régulières. Cependant, il se gardait toujours ses week-ends, qu’il passait avec son fils. Sa femme était au courant de cela, et bien que déçue qu’il préfère les hommes, elle resta auprès de lui, comme bonne amie, et surtout, comme sa femme aimante. Mitsuko ne compte plus le nombre de fois qu’il s’est excusé auprès d’elle, de ne pas réussir à lui redonner l’amour qu’elle lui porte. Ils se mirent d’accord sur le fait que leur fils ne devait pas apprendre que son père allait quelques soirs dans un tel endroit. Bien que Hypnotic poison était important pour Mitsuko, son fils restait sa priorité, et il lui arrivait de stopper ses visites régulières dans les cas où son fils était malade.


REALITY


  • Nom/Pseudo : Clemmak
  • Âge : 18 ans
  • Où avez-vous trouvé ce forum ? sur un top site
  • Quel est votre avis dessus, avez-vous des suggestions ?à vrai dire, pour le moment, je n’ai pas de suggestion à émettre. J'aime bien le contexte et le design aussi ^^
  • Code réglement : Lucky You
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiraku Takada
[A] ~ Hôte N°1 ~ Weak but Agressive Boy.
[A] ~ Hôte N°1 ~ Weak but Agressive Boy.
avatar

Nombre de messages : 154
Age : 25
Localisation : Mmmh... dans ton lit, peut-être ?
Date d'inscription : 26/12/2008

MessageSujet: Re: Mitsuko Ryuuku   Jeu 4 Juin - 19:23


    Okay okay Smile

    Fiche validée !

_________________

« Just descend with me together to the deepest layer of hell. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hypnotic-poison.forumactif.com
 
Mitsuko Ryuuku
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé ] Mitsuko Sachigo
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» Mon Voisin Du Dessous
» Collection oubliée
» Chez Ryuuku

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Before you went. :: *{ Registre d'Hypnotic Poison. :: Fiches Validées :: Clients-
Sauter vers: