.RPG Yaoi classé NC-17 : 10 lignes min par post.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [faut remettre le titre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Gabriel d'Essex

avatar

Nombre de messages : 66
Age : 27
Localisation : Dans le dos de mes protégés et aux pieds de Thao
Date d'inscription : 21/05/2009

MessageSujet: [faut remettre le titre]   Lun 8 Juin - 9:36

Tout allait comme sur des roulettes. Gabriel reste cependant sérieux. Là, il était en train de chauffer de l'acier. Et il serait bientôt assez chaud pour qu'il puisse le forger. Il pourrait lui faire faire pratiquement tout. Surtout tenant compte du fait qu'il s'agissait d'un assassin. Sous hypnose, il pourrait sans doute tuer quelqu'un pour lui. Intéressant. Un jour, il faudrait y penser. Si, un jour, il apprend qui exactement a tué Vincenzo.

En attendant, il esquiva la question sur la nature de la drogue. Le magicien ne peut pas dévoiler tous ses secrets. La bonne dose y était, pas de doute. Cependant, il y avait un désavantage. Gabriel avait entre trois quarts d'heure et une heure pour le soumettre. Après, la drogue se dissiperait... C'était assez mais, pour bien faire les choses, il ne fallait pas perdre de temps.

Et Jada lui tendait la perche en lui demandant quelque chose. Un baiser. Comme il était mignon. Oh, mais il allait en avoir plein. Mais plus tard. Le professeur posa son index sur la bouche de son client et continua à parler, d'une voix douce, séduisante. Une voix d'hypnotiseur sensuel...

"Non... Pas tout de suite. Tu dois attendre... Nous allons parler un peu avant. Ne me quitte pas des yeux... Tu es bien... Détends-Toi et écoute-moi très attentivement... Très attentivement."

Le regard d'or brillait étrangement, c'était si fascinant. D'Essex s'installa plus confortablement, sans presque cligner des paupières. Il souriait légèrement, son visage était doux, beau et calme. Il caressa, du bout des doigts, le visage détendu, en face de lui.

"Tu es fatigué... Très fatigué. Tu n'as pas envie de bouger, de parler... Tu ne veux pas, Tu ne peux pas bouger... Détends-Toi encore... Et encore..."

Son emprise sur l'esprit de Jada s'affirmait, petit à petit. La soumission allait être totale. Cependant, il allait faire en sorte que le client se souvienne de l'essentiel. Il devait pouvoir juger, par la suite, de l'efficacité de sa technique. En plus, il était un homme de confiance, dévoué à son travail. Le pouvoir qu'il avait, il n'allait pas s'en servir par la suite, autrement que pour faire du bien à Uffe. Il continua à le caresser de ses dix doigts. Le visage, les tempes, le cou, les épaules,...

"Tes yeux se fatiguent... ne me quitte pas du regard... Tu as envie de les fermer... De t'en dormir..."

La suggestion allait sans doute passer. Ainsi, Gabriel passa à la fin de la première phase. Il cessa les caresses, mais approcha, lentement, son visage de celui de son client jusqu'à être à une vingtaine de centimètres de celui-ci. Il laissa un temps de silence, avant de continuer...

"Je vais claquer des doigts... Lorsque cela va se produire, Tu t'en dormiras. Tu fermeras les yeux, mais Tu resteras concentré sur ma voix... Tu seras dix fois mieux que maintenant... Détends-Toi... Détends-Toi..."

Ce murmure pourrait introduire en transe quelqu'un de tout à fait ordinaire. Mais un drogué n'avait aucun autre choix que de succomber aux charmes du professeur. Approchant encore plus sa bouche de celle de Jada, il claqua des doigts. Leurs lèvres se touchèrent, au moment où l'assassin ferma les yeux... Le baiser fut bref, unilatéral, et Gabriel laissa encore un temps avant de continuer, le laissant sombrer dans la détente, le calme et le plaisir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andd.forumactif.com/forum.htm
Jada Uffe
| Client de l'Hypnotic Poison |
| Client de l'Hypnotic Poison |
avatar

Nombre de messages : 203
Age : 28
Localisation : au pied de celui qui domine ma vie
Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: Re: [faut remettre le titre]   Lun 8 Juin - 20:21

Quelle belle voit avait cet homme… alors que les seconde passait Jada ne pouvait plus le quitter des yeux, il n’aurait pas son baisé toute suite et pourtant il patienterait. Ce n’était pourtant pas dans ses habitudes de patienter. Il le sentait très bien que quelque chose le rendait si calme, si docile et pourtant il se laissait aller.

"Je vous écoute…"

Jada avait laissé glissé ses yeux sur ces lèvres regardant chaque mouvement, mais il attendit avec calme que Gabriel vienne prendre ses lèvres. Alors qu’il le désirait il se sentent encore plus engloutir. Sa conscience c’était mis de côté pour laisser place à une soumission impressionnant venant de Jada .

Il écouta avec attention ce que disait Gabriel, alors qu’il répétait ces mots Jada se senti partir. Il ne répondit pas au parole de celui-ci qui dans un contexte normale l’aurait fait rire. Il tenta pourtant de se redressé, par envie mais finalement se rallongea correctement et ne bougea plus.
Jada sentait la moindre caresse et les doigts de Gabriel le firent frissonner. Il bougeait légèrement les partie du corps que Gabriel touchait poux les sentir encore mieux.

Alors qu’il avait fermait les yeux il les rouvrit quand Gabriel lui demanda de ne pas le quitter des yeux. Mais quand celui-ci arrêta ses caresses le corps de Jada se cambre comme si il lui demandait de ne pas s’arrêter.
Il écouta attentivement ce que lui dit Gabriel, il le vit approcher, il allait avoir son baisé il ne désirait que ça, un baisé de cet homme qui en cet instant était le seul qui excité à ses yeux. Jada entrouvrir alors les lèvre, le désir pour cette homme se lisait dans ses yeux. Mais Gabriel claqua des doigts et Jada ferma els yeux petit à petit laissant un soupire de frustration s ‘échapper.
Pourtant alors qui était ailleurs il sentit ces lèvre chaud contre les sienne et frissonna. Jada était complètement d’étendu, au point ou la présence de Gabriel commençait à l’excité, ses lèvre s’entrouvrir comme si il voulait dire quelque chose mais aucun son ne sortie.

Si il avait était lucide cette situation l’aurait inquiétait il jouait avec le feu. Gabriel servait ce qu’il devait considérer comme un ennemie, c’est-à-dire thao. Mais après leur petit discussion ça lui était bien égale qu’il se passer quelque chose maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kunshu.goodbb.net/index.htm
Gabriel d'Essex

avatar

Nombre de messages : 66
Age : 27
Localisation : Dans le dos de mes protégés et aux pieds de Thao
Date d'inscription : 21/05/2009

MessageSujet: Re: [faut remettre le titre]   Lun 8 Juin - 21:22

Il était facile à travaillait, Gabriel y avait peu de mérite. C'est maintenant que son art allait pouvoir prendre son envol vers le plaisir pour atteindre le paradis de la jouissance. Il allait les y emmener tous les deux avec les ailes de l'hypnose et des caresses. Il se leva, tout en reprenant la parole. La parole qui signifiait le contrôle, plus puissant que les menottes, cravaches et chantages. Un contrôle qui venait de l'esprit, qui asservissait le corps par la volonté et non par la force. Il continuait de murmurer, descendant de son interlocuteur.

"Bien... Tu es parfaitement détendu. Aucun son, différent de ma voix ne parvient à tes oreilles... Il n'y a plus que nous deux, rien d'autre... Tu te détends encore. Avec chaque inspiration, Tu sombres de plus en plus dans le sommeil et dans le plaisir de la détente... Laisse ma voix te guider..."

Durant ce temps, le professeur se déchaussa complètement. Ses pieds nus rencontrèrent le tapis. Quelle joie! Il fallait savoir profiter de toutes ces petites choses. Contournant le lit, il prit sa valise en retira la clef des menottes, puis la ferma et déposa sur le sol. Ils n'allaient plus avoir besoin de ça... La serrure se verrouilla encore une fois, mais Jada n'entendit rien de tout ça. Il n'y avait que la voix du professeur qui comptait...

D'Essex remonta sur le lit et continua à parler, caressant le visage de son client d'une main, tenant la petite clef dans l'autre.

"C'est bien... Détends-Toi, Tu en as envie... Ne penses plus à rien... Tous tes soucis, tes problèmes, tes peines... Tout, tout s'envole. Ils ne sont plus là. Il n'y a que nous deux... Toi et moi... Et ma voix te guide dans ce plaisir... Ton corps est détendu, immobile... Tu ne peux plus le bouger, Tu es détendu..."

Il défit les menottes et les déposa sur la table de nuit. Jada était beau, si mignon... Gabriel en avait bien envie, mais il devait d'abord faire tout son travail. Il plaça donc les bras de l'hypnotisé le long de son corps et déboutonna son pantalon. Le corps flasque, mais terriblement séduisant se laissa encore faire. L'anglais déshabilla son client, avec quelques difficultés, mais sans cesser de lui murmurer sa volonté, ses suggestions qui prenaient, petit à petit, force de loi.

"Voilà... Tu es parfaitement bien, maintenant..."

Il fallait passer à la dernière phase offensive, la dernière étape avant la fin de la séance et le début du jeu conscient... Et du plaisir plus charnel qu'intellectuel. La voix de Gabriel était si séduisante, si enivrante, alors qu'il colla son torse à celui de Uffe et demanda:

"M'entends-Tu, Jada? ... Réponds: "Oui, maître.""

Si ça allait marcher, la soirée, et la nuit, allaient être inoubliables pour les deux hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andd.forumactif.com/forum.htm
Jada Uffe
| Client de l'Hypnotic Poison |
| Client de l'Hypnotic Poison |
avatar

Nombre de messages : 203
Age : 28
Localisation : au pied de celui qui domine ma vie
Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: Re: [faut remettre le titre]   Lun 8 Juin - 22:06

Entendre que ça voie, il le désirait en effet. Jada avait fait impasse sur tout autre sont et n’écouter que cette voie qui lui faisait envie. Car détailler le corps de Gabriel en pensé, imaginant ces lèvres magnifique lui dicter sa conduite.
Il se laissait aller de plus en plus. Sombrer sans savoir si il atteindrait un jour un fond.
Faire le vide en lui ça semblait en cet instant si simple pourtant Jada portait en lui tellement de chose, de sentiments qui l’empêchaient de dormir. Étant focaliser sur la voie il la sentit s’éloigner de lui il bougea alors seulement la tête vers l’endroit ou ce trouvait gabriel.
Puis durant une petit duré il n’étendit rien laissant échapper un léger gémissement suppliant Gabriel de continuer à parler
Alors qu’il écoutait a nouveau la voie de Gabriel il sentit ses poignet se libérer, alors qu’il aurait pu l’enlacer et enfin le serrer contre lui mais il ne fit rien et laissa ses bras dans la même position. Sa peau rentra en contacte avec celle de Gabriel et il frissonna, espérant plus. Mais celui-ci se contenta de lui mettre les bras correctement. Plus il en ovulait plus mais restait si docile

Oui il était docile, comme jamais il ne luttait même pas contre ses envie de lui faire l’amour, elle restaient simplement dans un coin de sa tête, pour plus tard. Il ne se rendait même pas compte que Gabriel se déshabillait tellement absorbé par l’hypnose de celui-ci.
Quand allait il enfin pouvoir le toucher avoir ses lèvres qu’il désirait son corps frissonnait rien qu’a entendre cette voie.

Enfin il sentit le torse de celui-ci, il se cambra pour le sentir le plus possible. Il était si proche de lui maintenant. Gabriel lui demanda alors de lui répond comme si il parlait à son maître. Et celui-ci s’exécuta.

"Oui maître…"

Sa réponse fut suivit d’un soupire. Il avait envie de les toucher encore plus, la frustration de ne pas en recevoir l‘ordre se fit sentir dans tout son corps, grâce à un frisson. Il était tellement dépendant de cette fois, mais il voulait plus, il voulait voir ce corps le satisfaire.

"Maître…"

Il voulu formuler une volonté, mais ne le fit et se stoppa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kunshu.goodbb.net/index.htm
Gabriel d'Essex

avatar

Nombre de messages : 66
Age : 27
Localisation : Dans le dos de mes protégés et aux pieds de Thao
Date d'inscription : 21/05/2009

MessageSujet: Re: [faut remettre le titre]   Lun 8 Juin - 22:22

"Oui, mon esclave."

Ce murmure,à l'oreille, droit au cerveau de Jada, était empli de passion et de désir. Mais il y avait encore quelque chose à faire, avant de réveiller l'assassin et de lui faire l'amour. Il voulait être soumis, n'est-ce pas? Et il voulait faire appel à lui par la suite... Les drogues étaient chères, pas les paroles. Et il y avait quelque chose que Gabriel décida de faire déjà, il y a un long moment... Il le fallait, le client l'avait demandé... Puis, il n'allait rien en retenir...

"Continue de m'écouter, mon esclave... Tu es seul avec moi, il n'y a rien d'autre... Tu es avec moi... Et à moi... Détends-Toi..."

Sa voix était porteuse d'une douceur terrible, de même que ses caresses qui se dispersèrent sur tout le corps du client. Il n'évita que les parties intimes de Jada, pour ne pas l'exciter outre mesure. D'abord, il devait se concentrer. Et puis... ça allait venir en dernier lieu, en dessert. A l'attaque.

"Ecoute-moi, très attentivement, mon petit esclave... Tu aimes ce qui t'arrive, n'est-ce pas? ... Rassure-Toi, ça ne fait que commencer... Je serais très bon pour Toi, mais d'abord, Tu dois savoir deux choses... Ouvre les yeux, je te l'ordonne. Et fixe-moi..."

Il tourna la tête de Uffe vers lui, le fixant de son regard d'or si puissant. Lui caressant le visage, sans jamais passer ses doigts et mains devant les yeux, il continua à parler...

"Bientôt, je vais te réveiller. A partir de ce moment-là, Tu continueras à avoir envie de moi... Tu me désireras... Et Tu feras tout pour moi... Ton plus grand soucis sera de me satisfaire. Je serais ton maître... Et ce jusqu'à ce que Tu jouisse... Une fois que je te donnerais ça, Tu seras libre... Me comprends-Tu, mon esclave?"

Et il le laissa répondre, sachant bien que ce n'était pas fini... Les vraies joies allaient uniquement commencer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andd.forumactif.com/forum.htm
Jada Uffe
| Client de l'Hypnotic Poison |
| Client de l'Hypnotic Poison |
avatar

Nombre de messages : 203
Age : 28
Localisation : au pied de celui qui domine ma vie
Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: Re: [faut remettre le titre]   Lun 8 Juin - 22:44

Oui il n’y avait rien que Gabriel pour lui, il était le seul homme qu’il désirait, être comblé par lui…

"Il n’y à que vous maître."


Jada réagissait aux caresses de Gabriel lui montrant par des soupire qu’il l’excitait. Qu »il en voulait plus, bien plus.

"Oui maître j’aime ce qui m’arrive…"


Il allait en avoir plus son corps se cambra ne pouvant faire que ça pour le moment. Et quand celui-ci lui ordonna d’ouvrir les yeux Jada le fit sur le champ le revoyant enfin. Le quitté des yeux était impossible. Il n’y avait que Gabriel pour lui. Embrasser des doigt qui lui caressait le visage, les sentir à nouveau sur son corps.

"Le satisfaire, oui il en avait envie, encore et encore, jusqu’à épuisement."


"Oui maître réveillez moi que je puisse vous satisfaire."


Il ne comprenait pas vraiment le sens se sa propre phrase car réveillé il l’était, enfin pour lui. Il voulait juste satisfaire son maître.
Jada avait complètement oublié la situation de départ, il ne voulait plus attendre. Il voulait que son maître le laisse jouer avec ce corps. Il savait satisfaire les hommes. C’était hélas la premier chose qu’on lui avait apprit. Il en avait tellement honte que jamais il ne demandait d’avoir cette posture.
Mais il se sentait si bien maintenant.

"laissez moi vous satisfaire... laissez moi vous montrer maître."

il brulait de désir pour lui. attendre lui était impossible mais il devait lui obéir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kunshu.goodbb.net/index.htm
Gabriel d'Essex

avatar

Nombre de messages : 66
Age : 27
Localisation : Dans le dos de mes protégés et aux pieds de Thao
Date d'inscription : 21/05/2009

MessageSujet: Re: [faut remettre le titre]   Lun 8 Juin - 23:26

Gabriel sourit à son esclave. Son sourire fut beau, mais avait une note de tristesse. Quel homme magnifique, réduit à l'état de marionnette. Bientôt, d'ici un quart d'heure, sans doute, l'effet de la drogue allait se dissiper. Il devait apporter la dernière pierre à l'édifice du plaisir. Sa voix prit en autorité, sans perdre en charme, lorsque sa main s'arrêta, tenant Jada par la mâchoire inférieure.

"Silence. Patiente encore un peu, esclave. J'ai encore une chose à te dire..."

L'acte, qu'il allait poser, personne n'allait l'apprendre. Même sa servitude envers Thao avait des limites. Il allait voler à Jada Uffe ce qu'il avait de plus précieux, alors autant le garder pour lui. Même le client allait l'oublier. Et, Gabriel se rassura lui-même, plus que d'habitude, "ce n'était rien que pour le travail". Rien que ça... Il se demanda, si l'homme, soumis à sa moindre parole, en ce moment, l'aurait tué, s'il savait à froid ce qu'il allait lui faire? Peut-être bien. Mais il ne proférerait plus jamais de telle menace. Ils allaient être amants cette nuit et encore durant bien des soirs, cela ne faisait pas de doutes. En attendant...

"Ce que Tu vas entendre maintenant, Tu le garderas dans le fond de ton esprit. Ta conscience n'y aura aucun accès. Personne sauf moi ne pourra y accéder, mon esclave... Ecoute bien: Une fois libre, Tu seras parfaitement normal, rien n'aura changé dans ton comportement ou tes pensées, Tu seras maître de toi-même... Mais à chaque fois que, moi et moi seul, je prononcerais les mots "comte d'Essex", Tu sombreras dans le même sommeil que celui dans lequel Tu es à présent... Tu seras de nouveau mon esclave, désireux de me satisfaire, obéissant à mes ordres... Comme ça, nous allons pouvoir jouer plus souvent... As-Tu bien compris?"

Il ne doutait pas que si. La drogue, tout le temps passé sous hypnose... Jada n'avait pas d'autre choix que de se soumettre. Et ils allaient désormais pouvoir jouer souvent, avec une efficacité de cent pour cent. Le professeur n'avait pas l'habitude de laisser partir ses client instatisfaits. De plus... Avouons-le, Jada Uffe avait le mérite de le ressembler en beaucoup de points, même s'il était un ennemi de son patron. Il n'userait jamais de son pouvoir pour lui faire du tort. Jamais... Cependant, à quel point cela pouvait être jouissif pour eux deux... Gabriel savait se soumettre pour faire plaisir... L'autre allait se soumettre par la force de l'esprit de Gabriel... Parfait. Un couple bien agréable...

Le professeur se leva, toujours en pantalon, pieds nus... S'appuyant dos contre le mur oppsé au lit, il reprit la parole, d'une voix plus vive.

"Bien... Il est temps de satisfaire ton maître, esclave... Je vais compter de un à cinq. Au dernier chiffre, Tu devras te réveiller pour venir me servir, te soumettre à ma volonté, ce jusqu'à ta jouissance, où Tu obtiendras ta liberté. Un... Tu commence à sentir ton corps... Deux... Trois... Tu contrôle ton corps... Quatre... Tu peux bouger... Cinq. Tu es libre..."

Et il ricana. Maintenant, l'homme libre, Jada Uffe, allait se rendre compte, que malgès sa liberté mentale, et la drogue dissipée, il ne pourrait pas résister à Gabriel. Maintenant, le temps était venu d'apprécier le savoir-faire et le professionnalisme de Gabriel... Ce dernier le le quittait pas des yeux.

"Au pieds, Uffe-sama, mon esclave... Je veux que Tu lèches mon pied... Viens... Ton maître en a envie..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andd.forumactif.com/forum.htm
Jada Uffe
| Client de l'Hypnotic Poison |
| Client de l'Hypnotic Poison |
avatar

Nombre de messages : 203
Age : 28
Localisation : au pied de celui qui domine ma vie
Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: Re: [faut remettre le titre]   Mar 9 Juin - 0:07

Ce silence retenti en lui comme un ordre ultime. Non il voulait le satisfaire, pour lui demander de ce taire?
Jada écouta avec attention les dire de Gabriel toujours sous son emprise. La chose que comprit Jada c’était que grâce a ce mot il pourrait servir son maître encore et encore. Alors que l’information se gravait en lui il ne pouvait plus y accédait, cette demander faisait partie de lui a présent.

"J’ai comprit maître."

Il le regarda alors Gabriel son maître se lever sans bougeait attendant son accord. Il avait maintenant envie de bouger. Du regard il le suppliait de bien vouloir le laisser agir un peut. N’ayant que Gabriel en tête il ne pouvait que souffrir que son maître s’éloigne de lui.

Oui le satisfaire, il le torturait a lui promettre ça sans lui en laisser la possibilité. Il aurait put râler mais attendit que Gabriel compte jusqu’à cinq, plus vite, plus vite.

Enfin son corps lui obéissait à nouveau sa conscience lui revenait petit à petit comme il se réveillé d’une douce nuit. Arrivé à cinq Jada se releva en silence il posa une main sur son front. Que c’était il passé, la piqûre,… c’est promesse dont il n’arrivait pas à en comprendre le sens.
Il constata qu’il était nue. Le ricanement de Gabriel attira son attention il le regarda.

"Que c’est il passait?"

Il ne comprenait pas grand-chose. Mais quand celui-ci lui dit aux pieds il eu envie de le soumettre pourtant de sa bouche sorti un

"Oui maître…"

Comment ça maître. Jada regarda Gabriel avant d’avoir envie de satisfaire sa demande. Lui lécher les pieds de quelque mais non! Mais que lui arrivait il? C’était pourtant si excitant. Il se rappela alors son envie de satisfaire cet homme encore et encore. Cette sensation lui plaisait mine de rien.

Jada se leva et avec une démarche légère, alla vers Gabriel son maître. Il se mit a genoux. Sa conscient lui rappela que non il ne se mettait a genoux devant personne. Mais pour Gabriel il devait le faire.
Il lui attrapa délicatement le pied et le lécha.

"Cela vous satisfait?"

Il avait vraiment di ça? Non il devait au moins comprendre ce qui lui arrivait. Se désire incontrôlable de le satisfaire.

"Gabriel que ce passe t il?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kunshu.goodbb.net/index.htm
Gabriel d'Essex

avatar

Nombre de messages : 66
Age : 27
Localisation : Dans le dos de mes protégés et aux pieds de Thao
Date d'inscription : 21/05/2009

MessageSujet: Re: [faut remettre le titre]   Mar 9 Juin - 1:06

Que lui arrivait-il? Le professeur ne put s'empêcher, et n'en avait pas envie, d'éclater de rire. Il rit durant un moment, dévisageant l'homme à ses pieds. Il ne comprenait rien... Parfait, comme prévu. Cela voulait dire qu'il avait bien fait son travail et que le client allait être satisfait... Il répondit, content de son exploit, prêt à continuer.

"Je ne fais que ce pour quoi vous allez me payer... N'êtes-vous pas bien à mes pieds?"

Puis, il renversa Jada sur le dos avec son pied et vint à côté de lui. Son pied droit se posa d'abord sur le torse du client-esclave, avant de se poser sur son visage. Sur la bouche pour être précis. Il continua, reprenant sa voix de maître-hypnotiseur.

"Tu dois être mon esclave... Tu n'as plus le choix... Et ce jusqu'à ce que je te libère. Et cela n'arriveras que si Tu me sers comme il faut... Esclave. Je ne suis pas encore satisfait... Lèche!"

Et Gabriel entreprit de passer son pied sur les lèvres de son esclave, l'humidifiant sur sa langue, répandant sa propre salive sur son visage. Il l'avait asservis. Cette nuit allait être la plus chère de toute la vie de cet homme. Mais, il allait la rendre inoubliable et parfaite.

"Oui... Voilà..."


Son pouvoir était souligné par le fait, qu'il resta à moitié habillé et son esclave était nu. Un simple détail et pourtant, il avait le pouvoir.

Après quelques minutes de cette petite humiliation, le prof vint s'installer sur le lit, laissant Jada étendu sur le sol. Il s'étala, comme un prince et claqua des doigts, avec toute l'arrogance possible et imaginable, ce qui n'altéra pas la mélodie de sa voix, toute-puissante, en ce moment.

"Viens... Viens près de ton maître... J'ai envie que Tu sois mon chien, maintenant... N'aboie pas... *rire* Mais lèche-moi la main, cette fois..."

Et il lui tendit ladite main, attendant satisfaction de ses désirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andd.forumactif.com/forum.htm
Jada Uffe
| Client de l'Hypnotic Poison |
| Client de l'Hypnotic Poison |
avatar

Nombre de messages : 203
Age : 28
Localisation : au pied de celui qui domine ma vie
Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: Re: [faut remettre le titre]   Mar 9 Juin - 1:39

Cette situation était humiliante il léchait avec avidité le pied d’un homme qu’il connaissait a peine mais qu’au fond de lui reconnaissait comme son maître.
Certes il avait commander de se faire soumettre, mais la même son esprit était soumis. Tout en lui apprécier cette soumission sauf une partie de son esprit bien éveillé.
Jada tomba sur le dos, il aurait pu se relever et lui en mettre une mais encore une fois il resta docile. Le pied de Gabriel, son maître, vint alors se poser sur son visage et sans rien demander il continua a le lécher avec application.

"Oui maître."

Jada n’arrivait pas, à accepter son sa soumission même si tout son corps l’avait accepté depuis bien longtemps. Lui tentait de résister contre des pulsions plus forte que lui.
Et faire cette tache humiliante l’excitait plus qu’il ne l’aurait pensé. Et il commençais a accepter cette humiliation.

"Je désire vous combler encore plus, maître."

Puis Gabriel alla s’installer sur le lit. Jada le regarda et se redressa le regardant avec envie. Être son chien voici une bien étrange demande que Jada se fit un plaisir de commenter.


"Je suis du genre félin ça m’évite d’êt… oui maître"


Quoi il ne pouvait pas finir sa phrase sans avoir envie de réaliser encore une fois ses envies. Il avança alors vers lui avec une démarche séduisant, même appétissante. Il se mit a quatre patte sur le lit il lui attrapa la main et la léchât.
C’est a ce moment là qu’il se rappela son envie presque maladive d’embrasser gabriel. Et il y répondu sans se poser de question.

"Je peux vous faire sentir bien maître."

Il prit les devant malgré tout mais pour satisfaire son maître. Enfin il captura ses lèvres avec plaisir. Il embrassa celle-ci tout en les savourant.

"J’aime le goût qu’elles ont."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kunshu.goodbb.net/index.htm
Gabriel d'Essex

avatar

Nombre de messages : 66
Age : 27
Localisation : Dans le dos de mes protégés et aux pieds de Thao
Date d'inscription : 21/05/2009

MessageSujet: Re: [faut remettre le titre]   Mar 9 Juin - 8:36

Gabriel jubilait à voir cet homme, si beau, si fort, si séduisant, être totalement soumis, combler ses caprices, sans hésiter. Ou presque. Car Jada n'était pas privé de volonté. Seulement, son désir pour lui était si grand qu'il faudrait quelque chose d'extraordinaire pour lui donner assez de force pour désobéir. Et encore, combien de temps pourrait-il résister, sans baver? Cette idée fit sourire le professeur qui commenta le commentaire de son esclave.

"Tu es du genre quoi? Je n'ai pas bien entendu... Ah! Du genre esclave. Oui, c'est bien, mon petit..."

Il n'y avait pas de méchanceté. Gabriel s'amusait et espérait que l'autre aussi. Enfin, certainement. L'unique désir de Uffe était de le combler. Et il lui en donnait l'occasion. Lorsqu'il vint embrasser le jeune noble, sans que cela ne lui soit demandé, Gabriel se laissa faire. Il répondit au baiser, en prenant le contrôle et repoussant la langue de son amant, l'envahissant avec la sienne. Leurs bouches restèrent ainsi unies dans un tango de plaisir durant plusieurs longues minutes.

Puis, le maître mit fait au baiser et fixa son partenaire avec tendresse. Il lui caressa le visage.

" Ce n'est pas mal... Mais ose prendre encore une initiative, esclave, et je peux t'assurer que Tu seras puni... Compris?"

Encore une fois, il y avait à peine du mécontentement forcé. Mais le but était de jouer et non de faire du mal à quelqu'un. Les gardes allaient sans doute perdre leur pari de cris de douleur, car si Jada allait hurler et gémir ce soir à coup sûr, ce serait de plaisir.

Puis, il le repoussa encore une fois et le mit sur le dos, toujours sur le lit, à ses pieds. Mais cette fois, il n'allait pas se faire lécher. Le brun aux yeux d'or enleva, très lentement, se mouvant dans une sorte de danse envoûtante, son pantalon. Maintenant, ils étaient tous les deux nus. Enfin... Gabriel avait toujours ses lunettes, l'empêchant de voir flou et permettant d'assurer une plus grande puissance à ses yeux. Même s'il n'en avait pas besoin, il les garda pour l'instant.

Son vêtement se retrouva au sol et lui, il fit signe à son esclave de s'approcher. Le laissant se blottir contre soi, le dominant, incontestable, avouons-le, lui susurra à l'oreille:

"Je sais de quoi Tu as envie... Et je vais peut-être bien te le donner bientôt... Mais avant je veux que Tu me donnes une raison de le faire... N'importe quoi qui puisse me convaincre... Fais ou dis ce que Tu veux... Du moment que ça marche..."

Il lui laissait l'entière liberté, étendu sur le lit. Mais l'autre devait se rendre compte qu'il devait lui faire plaisir, sous peine de rester dans cet état de désir, encore durant un moment... Très long moment...
Le prof' se passa la langue sur les lèvres et attendit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andd.forumactif.com/forum.htm
Jada Uffe
| Client de l'Hypnotic Poison |
| Client de l'Hypnotic Poison |
avatar

Nombre de messages : 203
Age : 28
Localisation : au pied de celui qui domine ma vie
Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: Re: [faut remettre le titre]   Mar 9 Juin - 21:32

Il le provoquait le bougre ! Lui qui devait restait docile face à ces provocations. Jada ne fit qu’approuver la fausse affirmation de gabriel. Ce qui en temps normale l’aurait rendu fou de rage. Lui esclave il manquait plus que ça. Enfin il pouvait pas vraiment contester vu qu’il désirait satisfaire Gabriel de n’importe qu’elle façon.
La réponse de au baisé que Jada avait donner lui fit sentir une grande satisfaction. Ces lèvre enfin, on lui rendait un baisé, il fut prit d’une joie immense. Joue avec la langue de son maître c’était si bon. Savourer chaque mouvement chaque contacte avec celui-ci, était là priorité de Jada.
La caresse qui suivit le baisé fit fermer les yeux de Jada avec docilité.

Une punition venait de lui c’était presque trop tentant. Il aurait bien embrasser une seconde fois pour provoquer son maître, mais non c’est docile qu’il le regarda.

"C’est bien compris maître. Mais une punition de votre par me comblerait de bonheur."

C’est à ce moment là que Gabriel le poussa le mettant alors sur le dos, Jada eu un aire surprit pas prévenue de cette manœuvre. Jada pu alors admirer son maître défaire son pantalon il se mordilla les lèvres d’envie. Mmm quel régale il serait bien aller l’aider pour aller plus vite. Mais non c’était encore mieux de patienter.

Enfin il avait l’autorisation de ses rapprocher et Jada ne se priva pas de prendre son maître dans les bras. Collant leur deux torse et ressentant enfin cette chaleur qu‘il attendait tant.
Jada allait avoir ce qu’il désirait, il eu alors un sourire en coin. Il semblait que Gabriel voulais être satisfait avant.

"J’ai donc carte blanche"

Parfait enfin il allait pouvoir agir comme il se doit et oublier un moment son obéissance. Jada ne perdit pas de temps et embrassa Gabriel dans le coup langoureusement. Le léchant il remontra jusqu’au lèvres qu’il se contenta pourtant d’effleurer.

"M’avoir à vous semble vous plaire… capture l’uncapturable… le propre de l’homme."

Il colla sa joue à celle de Gabriel.

"Vous aussi, vous aimé être dominé…"

Il l’embrassa et laissa ses mains se promener sur le torse nue de celui-ci. Il fit des mouvement de bassin rapide, contre l’entre jambe de gabriel.
Il lui mordilla la peau du coup, savourant chaque seconde de se contenta extraordinaire à ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kunshu.goodbb.net/index.htm
Gabriel d'Essex

avatar

Nombre de messages : 66
Age : 27
Localisation : Dans le dos de mes protégés et aux pieds de Thao
Date d'inscription : 21/05/2009

MessageSujet: Re: [faut remettre le titre]   Mar 9 Juin - 22:08

Gabriel sourit. Oui... Certains hommes savaient s'imposer à lui. Thao... Oui, Fan-Jiang avait le don de faire baisser le regard or du professeur. Sans doute, cela venait du fait qu'il lui devait tellement. Il lui arriva déjà de se laisser faire par des clients capricieux, simplement. Mais cela revenait à obéir à Thao. C'était pour son business que le noble anglais faisait tous ces sacrifices. Car ce n'était pas toujours aussi agréable qu'avec Jada Uffe, si arrogant soit ce dernier... Cet assassin, cet ennemi de son maître, avait un charme indiscutable.

Cependant, le prof' n'a pas pu se demander le pourquoi de cet enchantement trop longtemps. Jada commençait à aller trop loin. Certes, il voulait le satisfaire. Mais ce soir, le contrat prévoyait la soumission du client. Ainsi, pas question de se laisser prendre par cet excité.

"Oui, j'aime ça... Parfois. Je suis certain que Tu puisses me faire aimer ça encore plus. Mais, ce soir, Tu m'as demandé de te soumettre... Et je serais un bien piètre amant si, après tous ces efforts, je ne le faisait pas jusqu'au bout... Tu es d'accord?"

Question rhétorique. Il s'en moquait, de son accord, ce soir... Le soir qui était tombé depuis longtemps, il faisait bien nuit. Gabriel repoussa son interlocuteur et le fixa dans les yeux, reprenant d'une voix plus autoritaire.

"Assez, esclave. Ca suffit... Tu as été satisfaisant... Maintenant, mon tour est venu de te libérer. Mets-Toi à quatre pattes, comme un vrai esclave, devant son maître..."

Et il se redressa, sur ses genoux, derrière le client. L'heure était à la jouissance, à la satisfaction totale. Prenant un préservatif, caché entre le lit et le matelas, toujours au même endroit, par le service de ménage, Gabriel l'enfila rapidement et posa ses mains sur les hanches de l'esclave. Tout en le pénétrant, il poussa un soupir de plaisir et ajouta:

"Ah... Laisse-Toi aller... C'est le dernier ordre de ton maître..."

Un va-et-viens régulier commença. Lent d'abord, accompagné de caresses recherchées avec les mains. Mais le dominant dut abandonner tout ça, lorsque le plaisir se fit trop grand, pour eux deux. Il s'appuya plus fort sur son esclave et s'empara de son sexe, le caressant au rythme de ses aller-et-venues. Ils devaient jouir en même temps, le sensei en avait envie. Son autre main plantait ses ongles dans le haut du dos de Jada.

La sueur recouvrit les deux corps, les deux hommes étaient des experts dans le domaine des joies charnelles, il ne fallait pas se leurrer. Ainsi, leur rapport dura longtemps. Très longtemps, bien que le temps perdit son importance, après la première seconde de cet Acte magnifique, cette belle union de deux corps. Le brun poussait quelques gémissements, laissant libre-cours à ses sensations. Il n'y avait pas de honte à avoir du plaisir, quitte à gémir bien fort.

Mais même cet instant magique dut avoir une fin. Le latex s'emplit en même temps que la paume de Gabriel. La boite de mouchoirs, également camouflée, cette fois, sous le lit vint à son secours. A peine propre et libre de ses mouvements, Gabriel se laissa tomber sur les coussins, reprenant sa respiration. Il demanda, assez vite et avec un petit sourire:


"Alors, Uffe-sama... Ai-je été satisfaisant?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andd.forumactif.com/forum.htm
Jada Uffe
| Client de l'Hypnotic Poison |
| Client de l'Hypnotic Poison |
avatar

Nombre de messages : 203
Age : 28
Localisation : au pied de celui qui domine ma vie
Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: Re: [faut remettre le titre]   Mar 9 Juin - 23:04

Pourquoi Gabriel avait il besoin de parler, pourquoi se contenter de le savourer comme il se doit. Jada avait carte blanche, mais pas assez longtemps à son goût hélas.
Il savait éduquer et Gabriel faisait aussi très bien son travaille, mais de là a parler d’amant, Jada ne l’approuva pas. Pour être vulgaire il aurait un coup d’un soir fort cher. Mais pour lui amant avait un consonance régulière: c’est-à-dire des rencontre régulière sexuel ou intellectuel. Enfin Jada même si il avait envie d’être docile cette fois était presque un animal sauvage que contrôlait vaguement son patron.

Jada fut alors repoussé alors qu‘il savourait encore le corps de celui-ci. C’est plus frustré qu’autre chose au Jada le laissa le diriger, se mettant docilement à quatre pâtes sans broncher, même si il était docile et soumis il n‘avait pas encore assez profiter de son maître pour être tout excitait même si celui-ci l‘attirant étrangement.

La pénétration ne se fit pas attendre, Jada avait hélas l’habitude de ce genre d’entré en matière si l’on puis dire et il savait y trouvait son plaisir. Il poussa alors un soupire de plaisir quand il sentit le membre dure en lui. Pour une fois qu’il désirait vraiment être prit.

Hmmm

Fut la seule réponse qu’il lui donna. Affaiblie par le désir il se pencha vers l’avant laissant seulement son cul en l’aire. Un mouvement de va vas et viens commença en lui ce qui le fit gémir de nombreuse fois. Jada sentait bien la présence de Gabriel en lui et gémissait le supplient d’aller encore plus profondément, encore plus vite.
Puis Jada senti la main de celui-ci caresser son sexe… oui encore pensait il. Jada n’avait aucune envie que ce moment s’arrête. Il bougea lui aussi pour accentuer ce moment de plaisir. Ce sexe qu’il désirait était en lui c’était un moment tellement bon.

Haaa maître….

Il senti son corps chauffer tellement il s’avait que bientôt il allait jouir il accéléra alors ses propres mouvement pour savourer un maximum. Quand enfin il jouit ce fut dans un crie de plaisir. Épuisé il se laissa allonger sur le ventre.

Vous êtes un rapide, mais ce fut bon.

Jada attendit quelque minute et se redressa. Il regarda Gabriel et lui sourit pour enfin l’embrasser sur le front.

Vous pourrez débiter ce que je vous doit de mon compte personnel.

Il le regarda avant de se lever. Et de chercher ses vêtements. Jada récupérait très vite, étant violé régulièrement. Et il ne savait pas non plus restait dans un lit après l’avoir fait, c‘était quelque chose que faisait les couples. Jada passé ses nuits dans les bras de jeunes hommes toujours différents. Il n’y avait pas de raison pour que cette fois ce soit différent.

"J’avoue que vous m’avez étonner en ce qui concerne ma docilité. Mais ne le prenait pas mal, vous êtes meilleur pour rendre docile et apprendre que pour l’acte en soit."

Une petite pique que se permettait Jada cette fois si. Histoire de se rassurer sur son côté dominateur et rebelle. Il se pencha pour l’embrasser une dernier fois. Il avait complètement oublié qu’il ne serait pas forcément dominateur si il recroisait Gabriel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kunshu.goodbb.net/index.htm
Gabriel d'Essex

avatar

Nombre de messages : 66
Age : 27
Localisation : Dans le dos de mes protégés et aux pieds de Thao
Date d'inscription : 21/05/2009

MessageSujet: Re: [faut remettre le titre]   Mer 10 Juin - 0:30

L'effet fut immédiat et Gabriel ne put s'empêcher de sourire, voyant cet homme si soumis, il y a quelques minutes, redevenir lui-même. Le commentaire de Jada ne blessa pas l'anglais. Ce dernier le fixa durant un moment, se rendant compte qu'ils avaient encore une chose en commun. Chacun d'eux allait sortir d'ici, avec un sentiment d'arrogance et de supériorité sur l'autre. Le brun espérait juste, de ne pas avoir à utiliser son pouvoir sur Uffe, autrement que pour jouer. Thao ne devait pas apprendre CA.

Le bisou sur le front adouci un peu la froideur de son client. Mais si le client ne voulait pas de tendresse, il n'y en aurait pas. Ainsi, il se leva, animé par une nouvelle pensée: le Travail. Il faisait nuit, et il fallait bien faire une ronde. Le prof se leva pour s'habiller, chose qu'il fit rapidement, se remettant dans un état impeccable.


"Ce sera fait... Et, si l'occasion se présente, je vous laisserais sans doute mener la danse."

Il sourit, avant de prendre sa valise et de se diriger vers la porte. Il l'ouvrit pour Jada et la ferma derrière lui. Le raccompagnant à l'accueil, il laissa la mallette sur place, s'assura que toutes les affaires soient rendues à leur propriétaire et se dirigea vers une porte de service, l'ouvrant avec son passe-partout.

L'anglais se tourna vers son amant de ce soir et le regarda un instant, en silence. Il lui avait fait un effet assez marquant, sans savoir très bien pourquoi. Toujours est-il qu'il n'avait pas envie qu'il lui arrive quelque chose. A moitié sérieux, et avant de disparaitre derrière la porte, le brun lança, ajustant ses lunettes:

"Faites attention à vous, Uffe-sama..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andd.forumactif.com/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [faut remettre le titre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[faut remettre le titre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faut-il remettre en question les habiletés du PDT du Sénat ?
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]
» Il ne faut pas boire de sang.
» Il faut vivre.
» La curiosité est un vilain défaut ! [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: SHINJUKU NI-CHOME >> HYPNOTIC POISON :: *{ Le Dark Angel.-
Sauter vers: