.RPG Yaoi classé NC-17 : 10 lignes min par post.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ne suis-je né que pour mourir ?(PV Gabriel)

Aller en bas 
AuteurMessage
Reiya Atsuaki
.Hôte.
.Hôte.
avatar

Nombre de messages : 82
Age : 25
Localisation : s'il te plais laisse moi aller dans ton lit ç_ç
Date d'inscription : 30/05/2009

MessageSujet: Ne suis-je né que pour mourir ?(PV Gabriel)   Lun 15 Juin - 20:17

"Reiya..."

Il avait ouvert les yeux bien difficilement .Il lui semblait que tout le poid de son corps était sur son visage , et sur le bas de son dos .
Frottant sa tête de ses toutes petites mains , il s'assit sur le lit et regardait l'homme qui était entrain de se rhabiller alors que lui était encore nu .

Le petit se frotta les yeux d'une main en penchant sa petite tête sur la gauche .
Il s'était encore assoupie ,le client l'avait regarder dormir pendant combien de temps ?D'habitude , quand ils ont ce qu'ils veulent , ils partent sans même s'occuper de ce que peut ressentir ce jeune homme .Surtout que faible comme il l'était , il n'avait pas pu tenir le coup trop dur de rester éveiller.Puis , cet homme là ,devait bien avoir une quarantaine d'années , c'était vraiment un pervers de prendre un jeune de dix sept ans aussi enfantin que Reiya , même plus qu'un pervers !

La voix de l'homme sonnait comme une douce prière .Et ce fût encore avec le draps qui dissimulait sa maigreur qu'il regardait le blond mettre l'argent sur la table et partir .Un homme d'affaire en mal d'amour surement , ou don la femme l'avait quitter , mais ça il ne préférait pas savoir .
Il s'attachait trop facilement aux gens , bien trop ...C'était embêtant dans se métier , et il s'attendait sans surprise à tomber amoureux tout aussi facilement .Puis c'était toujours les hommes qui parraissaient durs qui attirait le petit , peut être qu'il aime juste les méchants garçons...

Enfilant sa chemise la rattachant avec son ruban rouge , puis remettant le reste de ses habits il soupirait sinistrement .Ne pouvant s'empêcher de se demander ce que tous les hommes qui venaient le voir avaient comme problémes , il aurait bien voulut les aider ....Nooon même pas , ce petit démon s'amusait à les séduires et à se faire acheter des cadeaux qu'il ne pouvait s'offrir, il aimait tellement les manipuler !

Tout en enfilant ses longues chaussettes noirs et blanches , il sortit le joli collier en or qu'un de ses clients venait de lui offrir .Ca faisait que quelques jours qu'il était là , mais il arrivait si bien à avoir ce qu'il voulait , tellement bien que ça en devenait prèsque alarmant .

Un petit pendantif en or en forme de fée avec une pierre d'ou il ignorait la nature.Elle était juste violette et semblait bien belle .
Si bien qu'il en était fière d'avoir réussit à se la faire payer le jour ou il sortait avec un de ses clients en ville étant passer devant un bijoutier .

Une fois ses chaussures mises , il se leva en refermant la porte de la chambre de son "travail" , une des chambres que les hôtes ont chacuns.Mais lui , il était bien heureux de vivre chez son sensei .Si bien qu'il s'avérait être il ce peut , le plus content des condamnés de tout l'univers .

Il ne voyait pas beaucoup Gabriel c'était vrai , mais au moins , il était dans son appartement alors pourquoi s'en plaindre ?Surtout , qu'il tentait le plus possible de réussir à dormir avec lui .Il lui était facile de prendre un air mignon en disant "je...je n'arrive pas à dormir...." sauf qu'un jour ça ne marchera surement plus .

Une fois qu'il eût déscendu le long éscalier en colimasson , il se dirigea au hasard vers le jardin , mais prèsque à toute vitesse .Il avait bien trop peur de croiser le grand patron de l'Hp.Puis si celui ci voyait qu'un de ses hôte se baladait sans client , il allait surement se faire bien plus que remonter les bretelles .
Pourtant , il n'avait aperçu qu'une fois celui ci , mais après tout ce qu'on disait de lui , il en avait tellement peur qu'il le fuyait comme la peste .

Arriver dans ce jardin , il leva la tête au ciel .
C'était une de ses douces fins d'après midi , le ciel orangé , lui délivrait l'un de ses plus beaux visages , et le petit sentit soudain , cette peine , cette douleur de ce dire :

"Combien de fois pourrai-je voir le ciel aussi beau avant que la maladie..."

Il préféra s'arrêter observant la douceur du vent léger sur ses épaules .
Reiya sans client et à cet instant , était le vrai .Ce n'était pas l'être démoniaque , manipulateur et séducteur qu'il faisait montrer à tous ses clients , là il était fragile , et peut être simplement heureux de vivres , comme ceux qui savent leur jours comptés.

Marchant d'un pas léger , il s'approcha vers un grand arbre aux multiples racines qui sortaient de terre tellement il devait être vieu .
Et là , dans le silence , il s'assit sur la balançoire , n'en faisant pas mais posant ses deux mains sur les cordes , admirant juste le ciel avec sa teinte la plus belles , et impassible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel d'Essex

avatar

Nombre de messages : 66
Age : 27
Localisation : Dans le dos de mes protégés et aux pieds de Thao
Date d'inscription : 21/05/2009

MessageSujet: Re: Ne suis-je né que pour mourir ?(PV Gabriel)   Mar 16 Juin - 21:35

Gabriel, héritier du titre de comte d'Essex, n'était pas très bien, ces derniers temps. Certes, il avait le calme, Thao étant parti quelque part, pour des raisons obscures. Mais toute cette histoire, avec Jada, les tueurs étant apparemment à leurs trousses, un cadavre, des problèmes de cœur... Oui, il fallait bien avouer que l'anglais n'a plus eu ce genre de soucis depuis sept ans. Enfin, les sentiments, il croyait les avoir écartés pour toujours.

Eh bien, non. Jada l'obsédait. Il ne pouvait pas passer cinq minutes sans penser à lui. Heureusement, personne ne lui posait des questions et son comportement restait le même. Cependant, dans sa tête, cet homme ne le quittait pas. Il croyait le voir, là où il n'y avait personne et entendre sa voix dans le silence...

Enfin, lors d'un moment de libre, comme souvent, il alla dans le jardin pour se promener, penser, remettre de l'ordre dans son esprit. Ca lui réussissait plutôt bien, jusqu'au moment, où il reconnut une petite silhouette, assise sur la balançoire.

Reiya Atsuaki. Nouvel hôte, engagé il y a peu, par Gabriel lui-même, en absence de Thao. Et un hôte souvent suivi par l'ombre, qui servait à tant de professeur. Ce dernier était même allé à prendre le garçon comme "animal de compagnie", le laissant loger chez lui, au moins pour un temps.

Comme à tous les nouveaux, il lui expliqua le fonctionnement et les règles de Hypnotic Poison. Il en surveillait les gestes durant les soirées et avant la montée en chambre et lui donnait des conseils. Mais très peu, le petit avait du talent. Séduire, c'était là un art dans lequel le garçonnet pourrait en apprendre long à certains de ses ainés. Gabriel l'observait toujours avec plaisir et l'avait pour lui tout seul de temps à autre. Cet emploie du temps semblait convenir aux deux.

Le sensei s'approcha, par derrière, du garçon, posa ses deux mains, blanches et froides, sur ses épaules et l'embrassa tendrement dans le cou. Puis il lui ébouriffa les cheveux et sourit.

"Comment va-Tu, Rei-kun? C'est une belle journée, n'est-ce pas?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andd.forumactif.com/forum.htm
Reiya Atsuaki
.Hôte.
.Hôte.
avatar

Nombre de messages : 82
Age : 25
Localisation : s'il te plais laisse moi aller dans ton lit ç_ç
Date d'inscription : 30/05/2009

MessageSujet: Re: Ne suis-je né que pour mourir ?(PV Gabriel)   Mer 17 Juin - 19:15

(je vais faire petit gomeeen)

Un sursaut ,
Il crut sur le coup que quelqu'un voulait l'agriper pour le faire tomber par terre , et voulut se débattre .
Mais à la vu des mains , il comprit qui était l'homme près de lui , et il sentit ses joues rougir.Et quel ne fut pas la couleur de son visage suite au baiser dans sa nuque , il ferma ses deux petites yeux puis les rouvrits pour regarder l'homme.

Contrairement à l'accoutumer , il avait un regard faible ,voir prèsque fragile .Ce regard , avec ce physique si frêle convennait entiérement au petit être assit sur la balançoire .

Mais il esquissa un sourire en voyant le visage de son sensei .Il était si heureux de le voir , tellement , le petit prit une main de son maître la posant sur sa joue .Quand celui ci ébourrifa ses cheveux , le petit poussa un petit "grr" en seccouant la tête adorablement .L'image du chat lui convennait à merveille !Il avait tellement de mimique , un visage si enfantin et des gestes tellement adorables que le chatton était l'animal qui lui correspondait le plus .

"Senseiiiii !Ne me décoiffez pas ainsi voyons !...Oui c'est une belle journée...J'en verrai plus souvent des comme ça quand..."

Il affichait un air faussement faché voir boudeur qui était tout en douceur et lui rajoutait encore plus d'innocence .Quand à la fin de sa phrase , elle semblait peu triste , alors qu'il parlait d'une mort qui n'allait pas tarder à arriver .Comme ci mourir ne le dérangeait plus vraiment .
Le petit mignonnet se tourna sur la balançoire en allant se blottir contre le torse de son maître quittant ainsi son jeu .IL était rare pour lui de se sentir aussi bien , il se sentait même très bien , en sécurité , et tout aussi que c'était plaisant d'être contre cet homme .

Mais malgrès tout ce bien être il releva la tête , sa mine était triste , tellement qu'on aurait pu penser qu'il allait pleurer .Ce n'en était pas loin , son oeil bleu , et son oeil rouge étaient bien trop humides pour s'avérer dans leur états normaux , et il ajouta d'une voix mélancolique en baissant la tête :

"Ces temps ci , vous êtes rarement avec moi...Je...je me sents seul sans sensei...et.."

Il avait du mal à parler , et ne pouvait plus cacher son chagrin maintenant .De plus il lui semblait redevenir comme avant , avec autant de mal à parler et sa tête baissée ainsi .Il fini :

"J..Je ne vous plaîs plus c'est ça?...Sensei...Je.."

Il arrêta sentant que si il continuait , d'une il allait pleurer comme depuis longtemps il n'avait pas pleurer , et surtout qu'il allait être encore plus stupide qu'il ne l'était déjà .
Surtout , il se demandait pourquoi il était dans un tel état pour son sensei .Il savait que jamais celui ci ne l'aimerait vraiment , et ce qui ne lui faisait rien avant , le menait aux larmes .

Dans un geste rapide , il se retourna en mettant ses deux mains sur son visage cachant ses yeux .Son faible corps commençait à tremblotter....Oh non , qu'allait penser le brun ?
Il était encore plus honteux qu'avant , et il aurait voulut que son professeur ne remarque pas ses larmes , mais avec un tel silence , il était facile de l'entendre sanglotter .
Sa voix tremblante et douce ajouta dans une tristèce qu'il ne pouvait plus dissimuler :

"Je sais que pour sensei je ne suis...Q..Qu'un jouet...Ma...Mais pour moi...sensei...est..."

Il n'arrivait plus à finir sa phrase .Quel idiot , il avait si peur de la réaction de son sensei .Après tout , il n'était pas grand chose pour cet homme , alors pourquoi il pleurait ? Pourquoi il souffrait tant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel d'Essex

avatar

Nombre de messages : 66
Age : 27
Localisation : Dans le dos de mes protégés et aux pieds de Thao
Date d'inscription : 21/05/2009

MessageSujet: Re: Ne suis-je né que pour mourir ?(PV Gabriel)   Mer 17 Juin - 21:42

La réaction du garçonnet ne surprit Gabriel que dans un premier temps. Il fallait reconnaitre qu'il était rarement là. Mais bon, ce n'était pas ça son travail, il ne pouvait se donner en exclusivité à un seul hôte ou client. Et la solitude... Eh bien, ils la connaissaient tous, autant qu'ils étaient, à Hypnotic Poison. Toutes fonctions et états confondus. Les riches, comme les plus misérables, les jeunes comme les plus âgés, dont il faisait d'ailleurs partie. La solitude était ce qu'on cherchait à combler, en vain, bien entendu.

"Je sais, Rei-kun. Je sais, mais Tu sais que nous avons tous les deux beaucoup de travail. J'essaye d'être là le plus possible, pour Toi, mon chaton..."

Souriant légèrement, également avec une note de tristesse, le professeur prit Reiya dans les bras et le serra contre lui. Cet être fragile, marchant côte à côte avec la mort, était si mignon... Et il avait besoin de lui. Il devait ignorer que Gabriel n'était fort que parce qu'il avait comprit que la vie était comme ça? Sinon, il était tout aussi faible et démuni. Enfin, la force et la présence de Jada le renforçaient. Mais il était petit lui aussi.

"Bien sûr que Tu me plais... Tu es mon chat à moi... Et Tu es si mignon..."

Il le lui murmurait à l'oreille, le serra d'une main contre lui et lui caressant la tête de l'autre. Peut-être était-ce un tort de prendre ce petit à la maison? Oh, il ne causait aucun soucis, mais il s'attachait si vite. Et dans son malheur, il ne pouvait le jeter dehors, comme ça. Au début, Gabriel était certain que c'était là un jeu, rien de plus. Un chat, un maître... On se lèche la main et on se fait du bien, mais ça devait s'arrêter là. Et pourtant, ce n'était pas le cas... Les deux hommes s'attachèrent un peu.

Même si Rei était trop petit et jeune pour être un partenaire affectif pour Gabriel, ce dernier l'aimait beaucoup. Il ne voulait absolument pas le blesser. Un jouet? Oui, sans doute au début. Quand il ne pensait pas faire plus qu'avec les autres... Mais là, il s'étaient trop liés pour qu'il ne soit qu'un jouet.

"Termine ta phrase, mon petit, je t'écoute. Tu sais bien que Tu n'es pas qu'un jouet... Je suis là pour t'écouter... Viens, marchons un peu..."

Il lui prit doucement la main et l'entraina vers les coins les plus reculés du Jardin. Les fleurs de toutes les couleurs donnaient un aspect apaisant et paradisiaque à ce lieu magnifique. Gardant le petit près de lui, le sensei continua à parler de sa voix douce et séduisante. Il fallait adoucir cette vie que menait le petit garçon.

"J'ai une idée... Pour le moment, Tu ne t'inquiètes pas. Je vais arranger tout ça, pour te prouver que Tu es important... Mais en attendant, Tu dois juste me faire confiance."

Il s'installa sur un banc et fit asseoir Reiya à côté de lui. Il le serra encore, comme un enfant. Puis, il déposa un doux baiser sur les lèvres du garçon. Ce qu'il pouvait être mignon. Le prof se perdit un instant dans ses pensées, se demandant si son idée pouvait marcher... Sans doute. Mais il fallait un peu de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andd.forumactif.com/forum.htm
Reiya Atsuaki
.Hôte.
.Hôte.
avatar

Nombre de messages : 82
Age : 25
Localisation : s'il te plais laisse moi aller dans ton lit ç_ç
Date d'inscription : 30/05/2009

MessageSujet: Re: Ne suis-je né que pour mourir ?(PV Gabriel)   Jeu 18 Juin - 21:44

C'était injuste ,
Beaucoup trop injuste .Pourquoi il se montrait encore plus fragile qu'il ne l'était déjà ?Reiya était sous son jour le plus frêle , et il n'était là que le vrai Rei , celui qu'il avait toujours été et qui n'avait jamais été autre que celui là .L'autre masque qu'il s'éfforcait de montrer n'était même plus assez grand pour pouvoir dissimuler l'autre .

C'est ainsi que sa honte et ses yeux pleins de larmes , se cachaient dos à son professeur ."Ne me regardez pas ..."voilà ce qu'il pensait , il ne voulait pas qu'il le regarde ainsi et puisse voir combien il était pathétique .

Quand il entendit la premiere phrase de son sensei, il ne se retourna pas non plus .C'était déjà beaucoup trop dur d'essayer de se contrôler , mais pour lui , quand il commençait à pleurer , il n'en finissait plus , si bien qu'il n'arrivait pas à se calmer tout seul .
OH non !Pourquoi quand son prof lui disait "mon chatton" il se sentait si mal à l'aise ?

Habituellement , il n'aurait pas réagit plus que ça , mais maintenant , quand il entendait cet homme lui dire ça , il se sentait rougir et de plus en plus mal à l'aise , même beaucoup trop .
Il tenta de parler , sa voix douce et tremblante par les sanglots l'empêchait parfois de bien articuler , mais il tentait quand même :

"Quand...Vous rentrez je dors...et le lendemain quand je me léve vous n'etes plus là...Appare quand on mange...Je..Je..Me force de manger pour sensei...Juste pour rester...même un tout petit..peu plus longtemps..."

Il était si gêné, et les sanglots qui ne s'arrêtaient pas ,c'était bien dur pour lui de dire tout ça corréctement .Puis il se disait que l'homme dérrière lui devait le trouver encore plus minable qu'il ne lui semblait l'être, pourtant , lui , le pauvre malade , voulait juste un peu qu'on pense à lui .

Les mains de son professeur veinrent l'attrapper pour le serrer contre lui .Le petit enfonça son visage dans le torse du brun ne voulant pas qu'il le regarde , de plus ses joues rougis étaient bien trop gênantes à dévoiller.
La phrase qu'il prononça fit encore plus rougir le petit homme .Lui ?Mignon?Puis , il lui plaîsait ? ce n'était pas un menssonge ça ?Peut être que oui , mais pour une fois , il voulait croire que ce menssonge était vrai et qu'on l'aimait bien .

Ce murmure dit ainsi dans son oreille lui fit relever la tête pour fixer son professeur , il ferma son oeil bleu , puis l'autre rouge sous la main douce et grande de l'homme se laissant faire .Il n'arrivait toujours pas à contrôler ses larmes , et il était tellement humilié de lui même .

Ses grands yeux ouverts fixaient l'homme , puis il les détourna mettant ses deux petites mains fragiles sur ses yeux en se cachant encore le visage et disant d'une voix toute gêné :

"Ne me regardez pas !Je suis pitoyable ...Ne me regardez surtout pas sensei ..."

Il y avait ,malgrès ses mains, les larmes qui coulaient entres ses doigts , et qui glissaient sur ses poignets si minces , voir beaucoup trop mince .Ce n'était pas sa faute si sa taille s'était stoppée et que son corps ne grossissait pas ...Si ça c'était sa faute , même si il avait faim , il mangeait peu , sauf en ce moment , comme il l'avait dit plus haut , il se forçait parfois à manger pour rester plus longtemps avec son sensei .

Ses jours étaient comptés , alors ,il voulait profité des derniers temps qu'il pouvait encore avoir .Vivre jusqu'a vingt ans , n'était pas sur , les médecins avaient dis ça pour rassurer sa mère , mais lui connaissait la vérité , et il sentait qu'il partirait dans peu de temps , un an? Peut être Deux ?Quel jeu dangereux que la vie ...

Une autre phrase de son maître se fit entendre , et il releva légérement la tête faisant non .Finir sa phrase ?Oh pitier pas ça !Jamais il ne voudrait la finir , elle était bien trop riddicule , et en plus il savait bien ce qui l'attendait .Il n'était pas qu'un jouet ?Ah...Alors il était peut être même rien qu'un peu , un tout petit peu , important pour lui ?Si il avait pu à cette pensée il aurait sourit , seulement , il n'en eut pas l'envie .

"N...Non je ne veux pas....Ne me regardez pas...sensei..."

*je vous en pries...ne me regardez pas...pas maintenant...*

Répétant encore qu'il ne voulait pas qu'il le regarde, et le pensant même .
Il se laissa faire sans rien dire quand celui ci lui prit la main .La poupée de chiffon qu'il était , n'avait pas envie de résister , mais sa main libre cachait toujours la moitier de son visage , le rendant encore plus mignon qu'il ne l'était déjà .

Arrivé dans un coin plus avancé du jardin , tout en regardant les fleurs d'un oeil , il entendit son sensei parler.Il n'y comprit rien , quel idée ?Puis , lui faire confiance pourquoi?Et surtout qu'est ce qui allait rentrer dans l'ordre ?Devait il s'attendre à un truc horrible ou agréable ?Il l'ignorait , et une boule attroce se forma dans son éstomac pensant à toutes les horreurs possibles qui pouvaient se produirent .

"Je...Ne comprend pas..."

Il se fit encore câliner en se laissant toujours aussi faire posant sa tête sur son épaule .Puis reçevant le baiser , il eut encore les joues rougis , et son regard était tellement frêle , avec ses yeux en larmes.

"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ne suis-je né que pour mourir ?(PV Gabriel)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ne suis-je né que pour mourir ?(PV Gabriel)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: SHINJUKU NI-CHOME >> HYPNOTIC POISON :: *{ L'Hypnotic Poison. :: Le Jardin-
Sauter vers: