.RPG Yaoi classé NC-17 : 10 lignes min par post.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Freedert ^^

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Freedert Snow

avatar

Nombre de messages : 2
Age : 25
Date d'inscription : 22/09/2009

MessageSujet: Freedert ^^   Mer 23 Sep - 16:59

IDENTITY


  • Nom:Snow
  • Prénom : Freedert
  • Surnom : Freed’
  • âge : 17 ans
  • Date de Naissance : 26/juillet/
    1992
  • Nationalité : Japonaise
    (Origine : Anglaise)
  • Niveau Social : Euh sans doute un statut modeste, pas riche
    mais qui a au moins un toit.
  • Statut Social :Vu son âge je dirais qu’il est célibataire
    ^-^’’
  • Métier: Hôte





INSIDE OF YOU


  • Uke, Seme ou Ambi ?*a toujours eu du mal avec ces termes*
    >< Passif !!! XD
  • Son plus grand rêve ? Aucun…
  • Sa plus grande peur ?De tomber amoureux
  • Relations Familiales : Orphelin donc aucune famille connue a ce jour.
  • Aime/Aime pas : Freedert a des gouts assez particuliers surtout
    question vestimentaires, il aime les costards blanc et noir avec plein de
    bordures noires par ci et par là, il aime taper l’œil d’autrui et cela ce
    remarque souvent… En même temps un mec franchement canon avec des cheveux
    bleu ne passe pas trop inaperçu dans la rue faut dire ! Freedert n’aime
    pas les gens gentils pour lui ils sont aussi cons et inutiles que les gens
    qui sont méchants gratuitement. Et pourtant il est le premier a se livrer a
    ce malin plaisir qu’est l’auto satisfaction en enfonçant son prochain… Il
    adore provoquer a croire que c’est son passe temps favoris. Il aime aussi
    exhiber son corps pour lui il est mieux que tout le monde et il l’assume
    franchement son coté narcissique égocentrique. Il adore jouer le type
    aguicheur afin de parvenir a ses
    fins. Sans doute son coté « pétase juvénile ». Il n’aime pas les
    légumes verts et les gens qui ne tiennent pas l’alcool. Par contre il
    adore boire et fumer
  • Description psychologique : Freedert est quelqu’un d’assez complexe à
    première vu, mais cette complexité révèle une grande simplicité. En effet
    il est du genre a tout prendre sur un ton ironique et cynique le tout avec une once de sarcasme ;
    si il aurait été une phrase elle serait sans conteste « chacun sa
    merde et Dieu pour tous ». Freedert n’aime pas les gens gentil
    pour lui ils ne sont que des rébus de la société, des simples d’esprits
    qui ne veulent pas s’immiscer. Freed’ adore la provocation, on peut dire
    que si un pays « provocation » aurait existé il aurait été
    président de ce dernier. Freedert
    est très protecteur vis-à-vis de ses proches, il ne les laissera jamais
    leur arriver la moindre galère, disons qu’il accorde une place importante
    a l’amitié dans sa petite tête de conard de base, pour lui l’amitié est
    une chose sacré et puissante bien plus forte que l’amour, qui n’est qu’un
    ramassis de sentimentalisme a la con. Mais Freedert cache bien son jeu, il
    met une sorte de carapace pour pas que les gens puissent voir sa vrai
    personnalité, il se déteste lui-même si on peut dire, ou du moins il
    n’aime pas montrer sa véritable nature aux autres, une nature faiblarde
    d’après lui, c’est pourquoi il donne cette image de mec qui rien ne
    l’atteins, et à force de se la donner ; il en est devenu ainsi…
    Personne ne peut toucher son ego sur-dimensionné et son caractère fort.






  • Description physique :Freedert est assez petit 170centimètre pour
    un poids approximatif de cinquante kilos, sa silhouette est très
    androgyne, des jambes longues et fines lui donnant sa démarche si
    particulière et un buste assez fin mais tout de même bien battis où l’on peut
    apercevoir sa ligne abdominales. Sa chevelure est d’une couleur peu
    commune, quand a sa forme elle est
    plongeante en cascade sur son visage quelques mèches par ci par là pour un
    effet de style personnel et a la fois très commun. vu qu’il aime bien tout ce qui sort de
    l’ordinaire il a teint ses cheveux en une sorte de bleu foncé avec quelque
    mèche sortant du lot. Ce même bleu est assortit a ses yeux de couleur
    marines, pas un bleu commun un joli bleu océan où on l’a l’impression de
    se noyer dedans. Il a quelque chose dans son regard qui nous donne
    l’impression qui nous pénètre et qu’il comprend la moindre parcelle de
    sentiments nous habitant. Quand on le voit pour la première fois souvent
    la première impression qu’on pouvait penser était que c’était un garçon
    gentil, en effet il sourit tout le temps, mais ce n’est qu’un vil
    subterfuge pour que personne ne sache ce qu’il pense vraiment, c’est comme
    une sorte de piège a con, de cette manière il vous disait indirectement
    « je te souris mais après cela je te ferai les pire crasse que tu
    n’as jamais connus ! » Enfin il n’était pas de nature
    foncièrement méchante juste qu’il se méfier des gens en générale. Freed’
    était franchement un magnifique bout de viande pour certains et certaines,
    et il le savait très bien, il en jouait pas mal d’ailleurs histoire de
    « passer du bon temps ». Enfin bref vous l’aurez compris Freed’
    était un parfait conard doté d’une beauté magique, et maintenant place a
    l’histoire ! =D






  • Signe(s) Particulier(s) ? Si ce n’est qu’il a les cheveux bleus aucun XD.





TELL ME YOUR
STORY



« A l’intention de la Directrice de
l’orphelinat,



Demande d’insertion dans
votre établissement.



Suite au coup de téléphone que je vous ai passé
plus tôt ce matin, je me permets de vous rédiger cette lettre afin de clarifier
certain sujet qui aurait pu vous échapper. Tout d’abord sachez que le bébé a
était retrouver sous un pont ensevelis sous un tas d’ordures, ce sont les cris du bébé qui a attirer
l’attention d’une dame, et qui nous l’as remis une fois lavé et nourris. Nous
avons fait des recherches sur cet enfant « abandonné », mais nous
n’avons rien trouvé, il n’a du sans doute pas voir le jour dans ce pays qu’est
le nôtre, c’est pourquoi en attente que l’autorité prennent la relève de
l’affaire nous nous permettons de l’insérer chez vous.


Veuillez agrée Madame l’expression de mes
sentiments les plus distingué.



Mr
le Directeur des services sociaux.
»


« -Doux Jésus !


-Qu’allons nous faire ma
Mère ?


-Allons sœur Anne, il est
évident que ce bébé a besoin de nous, je vais immédiatement écrire un courriel
pour répondre au directeur et lui donner notre accord ainsi que notre
bénédiction.


-Bien ma Mère. »



C’est une fois le courriel
rédiger et envoyé, que la Mère supérieur vînt annoncer la nouvelle au autre
membre de cette orphelinat religieux. L’orphelinat était une sorte de
sanctuaire pour nos jeune enfants qui n’avais plus de familles, souvent
abandonné par leur proches pour des problèmes financier souvent enfuis de chez
eux et les parents n’avais jamais cherché a les retrouvé, ces enfants venait de
beaucoup de coins de notre pays. Tous sauf ce nouvel arrivant qui allait
bientôt entrer ici. L’orphelinat était très chaleureux une immense chapelle
pour prier Dieu tout les jours, une salle de classe afin d’instruire les jeunes
enfants, enfin c’était un bel et accueillant orphelinat, il y avait même un grand
jardin intérieur pour qu’ils s’amusent en toute sécurité. En effet en dehors de
cette bâtisse il n’était pas bon de
mettre son nez dehors. C’était dans une petite banlieue très mal famé qu’était
installé cet orphelinat. Entre voyous mafieux et autre proxénètes qui régnait
sur la jungle bitumé il n’était vraiment pas bon de rester dehors et surtout
pour une jeune enfant. Mais aussi étrange que cela puisse paraitre tout ces
gens mal intentionné ne s’approchait jamais de l’orphelinat. Cet événement
bizarre entraina des rumeurs chez les citadins, l’un d’elle était
particulièrement rigolote d’après notre Mère supérieure. Elle disait :
‘‘Dans cet orphelinat réside le Diable en personne, une femme qui tuer tout
personne extérieur s’approchant de ce lieu’’ Autant dire que même les plus
braves ne s’approchait pas, de peur de rencontrer ce Diable en question… Enfin
assez parler de ce lieu revenons donc a nos chers petit moutons.


Notre bébé venait d’arriver
dans notre orphelinat, il fut tout de suite complimenter par notre équipe de
nones et père qui y résidait même les enfants le tarifait d’éloges. Ils le
trouvèrent tous sans exception « magnifique » même Père Bapheus avait
dit que si Dieu aurait eu un fils ça aurait était sans conteste ce petit bout.
Notre bébé était blond platine une peau blanche comme le lait mais on ne voyait
pas les veines, une joli blanc pur, de petits yeux bleu marins et un sourire à
vous faire fondre le plus gros iceberg du globe. C’était a notre sœur Anne que
la tâche de s’occuper de l’enfant revenait, elle était jeune et avait déjà
accouché contrairement a toute nos consœur ici présente, il fut évident qu’elle
était a même de s’occuper de cet enfant. Et c’est ce qu’elle entreprit plutôt
bien d’ailleurs. Pendant toute sa croissance elle ne cessait de s’occuper de
lui, de l’instruire un peu comme une mère ferrait. Sœur Anne avait perdu son
enfant, elle avait était marié a un homme avait eu un bébé avec ce dernier, tout
ce passais pour le mieux quand l’homme eu soudain un penchant pour la bouteille
et rentrer souvent ivre mort et violent, il tapait souvent sur l’enfant et Anne
s’interposa tout le temps, oh oui Anne était une femme avec un fort caractère, personne toucherai
son enfant tant qu’elle sera vivante c’était sa promesse. Dès que son maris
revenait bourré, et qu’il tapait son fils elle lui sautait dessus le ruant de
coups pour qu’il arrête bien entendu elle en recevait aussi mais cela ne lui
faisait rien personne ne toucherai son fils de son vivant un point c’est
tout ! Mais la tragédie survenu, alors qu’elle rentrait du travail elle
retrouva son fils chez elle inerte sur le sol, son maris tenu debout devant ce
dernier un couteau ensanglanté… Il ne fut pas beaucoup de secondes pour qu’Anne
compris ce qui s’était passé, son maris avait tué son fils, c’est dans un élan
de colère qu’elle l’attrapa par derrière le fit tomber et commença à le ruer de
coups, son mari se débâti et lui planta le couteau dans le bras gauche, Anne
s’en fichait elle affichait une haine tellement grande qu’on aurait juré que le
Diable l’habitait. Elle prit rapidement un cendrier en cristal et alla
l’exposer sur le crane de son mari, elle répétât l’opération a maintes reprise
tant qu’elle le voyait encore bouger et respirer. C’est ainsi qu’elle le tua.
Il fallut un bon moment avant qu’elle ne retrouve ses esprits et sa lucidité,
elle s’approcha de son fils et étrangement il souriait, c’est en voyant son
visage qu’Anne éclata en sanglots. Elle prit son enfant dans ses bras et sortit
de l’appartement, elle se dirigeât dans les rues avec son enfant mort sur les
bras les gens la regardèrent choqués. Elle entra dans une chapelle et alla poser
son fils sur une table, c’est alors que notre Mère supérieur vint a sa
rencontre, elle fut très surprise de voir le corps du garçon mais cacha son
moindre sentiments. Anne tout en pleure se jette a ses pied et entre cris et
larme disait « Faites le revivre ! »…


Freedert avait maintenant
6ans et il était toujours autant le chouchou des ces résidants, tout le monde
l’aimaient bien, il jouait avec tout le monde faisait ses devoirs en rentrant
de l’écoles prier au heures prévus et aider souvent sœur Anne dans ses tache
ménagère même si cette dernière préférait qu’il aille jouer plutôt que de
l’aider… Freedert était doux gentil et aimer beaucoup son prochain, c’est Sœur
Anne qui était très contente, elle n’arrêtait pas de s’auto complimenter sous
des airs de plaisanteries. Freedert aimait beaucoup Sœur Anne il l’appelait même
« Maman Anne ». Elle en était particulièrement heureuse, d’autant
plus que Freedert lui rappelait son garçon assassiné. Un soir Freedert
n’arrivait pas à dormir, et il décida donc d’aller se promener dans le jardin
afin de mieux contempler les étoiles. C’est alors qu’avec les reflets de la
lune il fut attirer par un reflet sur la clôture qui l’entourait, un trou était
présent, depuis quand était-il là ? Freedert eu un élan de curiosité et
passa dans le trou de cette dernière, il fut agréablement surpris quand il vu
qu’elle donnait sur ce qui restait sans doute de bâtiments en ruines, c’était
splendide les reflets de la lune argenté sur les ancienne bâtisse se mariées a
merveilles les ombre que faisait les encadreurs des anciennes fenêtres donnait
un charme a ce lieu en ruine. Freedert fut soudainement amoureux de ce lieu, il
allât se posé sur ce qui s’emblait être le troisième étage ce ne fut pas sans
posé quelque problème il s’écorchât le bras en escaladant la façade afin d’y
accéder. Il s’allongea sur le sol en ruines et contemplât les étoiles, elles n’étaient
pas comme on pouvait les voir depuis le jardin elle avait un charme beaucoup
plus fort. C’est alors qu’un bruit se fit entendre,
« …Dert !!!! » Il reconnut la voie de maman Anne et s’empressa
de descendre et de retourner dans le jardin. Elle était là entrain de crier son
nom dans le jardin, c’est quand elle le vit qu’elle avança d’un pas ferme pour
aller le gifler et le prendre immédiatement dans ses bras, Freedert ne
comprenait pas.


« Ne me refais plus
jamais ça ». C’était les seuls mots qu’elle prononçait, Freedert pleurait
non pas a cause de la gifle mais car il avait inquiéter maman Anne… Freedert
pris la main d’Anne et l’entraina dans les ruines derrière. Anne fut elle aussi
submergé par une émotion forte, comme le fut Freedert avant elle… Anne pris
Freedert dans ses bras et le porta.


« Tu sais Freedert, je
venais souvent ici quand j’étais un peu plus jeune.


-Ah bon maman
Anne ?


-Oh oui, cet endroit est
tombé en ruine suite il y bien longtemps tu sais mon petit, je venais ici avec
mon fils.


-Tu as un enfant ? Il
s’appelle comment ?


-Il n’est plus ici, elle
sourit, il a rejoins les cieux et vit en paix au paradis


Freedert ne connaissait pas
le sens du mot mourir personne ne lui avait appris donc il ne comprenait pas
trop ce que voulais dire « partir pour les cieux ».


-… ça veux dire quoi
« rejoindre les cieux » ?


-Ben euh… Quand on atteint
un certains âge notre corps ne peux plus vivre dans ce monde, et il est envoyé
au ciel pour rejoindre notre seigneur, mais des fois des accidents parviennent
notre corps peux continuer à vivre dans ce monde mais des choses font qu’il
part rejoindre quand même les cieux…


-Ah j’ai compris !
Freedert ne semblait pas comprendre le drame qui était arrivé au fils de maman
Anne…


-Allez Freedert, rentre il
est tard, et la prochaine que tu veux venir ici tu me préviens que je sache ou
tu es et que je ne m’inquiètes pas !


-D’accord Maman Anne. »


Sœur Anne ramène Freedert
sans sa chambre et le borda, elle lui expliqua aussi pourquoi elle l’avait appelé
Freedert. Ce nom venait d’un livre parlant d’une histoire romantique d’âpres
les récits, mais c’était une histoire beaucoup moins mignonne et fleur bleu que
ce qu’on raconte… Freedert était une femme qui attendais son amour en temps de
guerre, dans la version mignonne ils se retrouvèrent tout deux et passaient de
bon moments. Mais dans la version que connaissait Sœur Anne, Freedert attendais
patiemment, elle apprit la mort de son aimé c’est pourquoi elle pria dieu de
prendre sa vie et de faire revivre celle de son aimé… Son aimé ressusciter pria
dieu de rendre la vie de Freedert à sa place. Dieu fit mieux que ça il leurs
permis de vivre ensemble a jamais en
leur prenant leur temps a tout deux… Pour Sœur Anne Freedert était un nom
puissant, et elle pensait qu’avec ce nom là il allait être heureux jusqu'à la
fin des temps… Les année passèrent encore et encore Freedert avait maintenant
16 ans, il était toujours aussi beau mais il avait changer, il aimer attirer le
regard d’autrui et la provocation rien de bien méchant avec Maman Anne il
aimait la taquiner ainsi que tout les autres mais cela restait gentil par
contre avec ceux qu’il connaissait pas il était provocateur cynique ironique a
souhait un vrai petit Diable, Maman Anne était toujours hilare quand il lui
racontais ce qu’il avait pu dire comme repartie au gens qui lui déplaisait.
Sœur Anne n’avais pas changé pendant ce nombre d’années, elle était toujours
aussi jeune, elle venait de fêter ces 33ans cette année. Freedert avait même
teins se cheveux en bleu foncé avec quelque mèches bleu clair, autant dire
qu’il était bien voyant et qu’il aimer le regard des autres. Il était aussi
sexuellement bien actif que se soit homme ou femme du moment qu’il éprouvait du
plaisir cela lui convenait. Sœur Anne trouvait ça un peu jeune pour être
sexuellement actif mais elle ne s’y opposait pas après tout de nos jours il
était normale que les garçons et filles soient attirer par le sexe. Freedert
alla souvent les soirs d’insomnie se poser aux ruines, le temps passait n’avait
rien arrangé a ces bâtiments il risquait de s’effondrer au moindre choc, et ils
étaient devenu un repère d’alcoolique et de SDF, des mégots et cadavre de
bouteille était parsemé en guise de moquette quand au papier peint c’était leur
pisse décomposé qui recouvrait les murs mais Freedert aimait cet endroit. Un
soir alors qu’il somnolait paisiblement il fut arracher de ce moment de détente
par une force exerce sur son dos, c’était un homme qui voulait abuser de lui.
Il se débattu autant qu’il le pouvait mais dans cette posture et face a la
force exercer par ce dernier c’était peine perdue, Freedert allait passé a la
casserole, l’homme avait baiser le pantalon de Freedert afin de mieux le violer
sans doute au moment ou Freedert sentis son pénis contre lui un bruit de verre
briser survint l’homme était sonner Freedert en profiter pour se dégager et vu
Maman Anne cul de bouteille briser a la main avec un regard qu’il n’avait
jamais vu auparavant… Anne était haineuse et vraiment en colère elle chopa
l’homme à la gorge devant Freedert qui remettait son jean à sa place. Elle le prit
par la gorge et lui fit une prise d’étranglement en disant :


« Alors conard t’aime
violer des mômes ! Tu vas déguster alors fils de
pute ! » Anne lui serrais la
gorge tellement fort qu’on entendait suffoquer l’homme, il se débattait en lui
mettant quelque droites bien placé mais Anne ne lâchait pas elle était décider à
le tuer. C’est seulement au moment ou Freedert avait dit « Maman Anne
stop ! » qu’elle s’arrêta net, l’homme décocha une droite dans le
visage d’Anne, et Freedert dans un accès de violence le poussa il tomba
s’empaler sur un bout de ferraille, il avait le ventre percer, Anne avait vu
cela et ordonna a Freedert de rentrer immédiatement, il s’exécuta troublé par
ce qu’il venait de faire. Pendant ce Temps Anne pris un briquet et des fond de
bouteille qui rester et immolât l’homme empalait une étrange fumé nauséabonde
survenu dans l’air. Anne était toute sérieuse à croire qu’elle avait tué toute
sa vie… Elle rejoint Freedert dans sa chambre et elle décida de lui narrer son
histoire… A la fin de ce récit elle lui racontât comment la Mère supérieur
avait pris soin d’elle et s’était battu pour qu’elle ne finit pas en prison
pour meurtre La seule réaction qu’avait Freedert a ce moment était de la
prendre dans ses bras…


Quelques mois plus tard Freedert rentra tout heureux a l’orphelinat il
avait enfin trouver un travail, son travail d’âpres ce qu’on le lui avait dit
était de s’occuper de clients dans un complexe, mais il n’avait pas compris que
c’est un travail a vie… Et c’est ainsi
qu’il se retrouva prisonnier a vie de l’Hypnotic Poison…



REALITY


  • Nom/Pseudo :Top secret :p mais bon tu peux
    m’appeler Yceuh :p
  • Âge : 19
    ans
  • Où avez-vous trouvé ce forum ? Sur le site croquemitaine (dans les liens
    publicitaire)
  • Quel est votre avis dessus, avez-vous des
    suggestions
    ?Ben je trouve le principe de l’HP assez fun,
    donc j’ai rien à redire la dessus ; mais pour ce qui est de la
    gestion et la simplicité d’utilisation j’ai un peu du mal XD *en mode gros
    blond t’sais*
  • Code règlement : You are happy to be here aren’ you ?


Dernière édition par Freedert Snow le Mer 23 Sep - 19:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itaku Mizuki
~ Modo du RP | Hôte ~
~ Modo du RP | Hôte ~
avatar

Nombre de messages : 194
Age : 33
Localisation : Derrière mon pc, logique non ?
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: Freedert ^^   Mer 23 Sep - 17:34

Bon, je vais être honnête, je ne suis pas allé jusqu'au bout. Relis toi, corriges le plus de fautes possibles et là je te validerais. (ou Nobuo s'il repasse avant moi)

Voilà. =)

Edit : Bouh, je suis allée jusqu'au bout cette fois. Elle est triste ton histoire. ='(
Je te valide mais il faudra que tu fasses quelque chose pour les fautes. ^^'

_________________

(Sign made in Sosil)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://utopiaworld.1fr1.net/forum.htm
 
Freedert ^^
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Before you went. :: *{ Registre d'Hypnotic Poison.-
Sauter vers: