.RPG Yaoi classé NC-17 : 10 lignes min par post.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le diable incarné => Yôchiro Kaneyama

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le diable incarné => Yôchiro Kaneyama   Sam 3 Jan - 18:15

~IDENTITY~


• Nom : Kaneyama
• Prénom : Yôchiro
• Surnom : Yô mais ne l’appelez pas ainsi si vous tenez à la vie.
• Âge : 25 ans
• Date de Naissance : 28 juillet 1984
• Nationalité : Japonaise
• Niveau Social : Aisé
• Statut Social : Marié
• Métier : Yakuza


~INSIDE OF YOU~


• Uke, Seme ou Ambi ?
Seme pur et dur
• Son plus grand rêve ? Cela est évident : Obtenir le pouvoir pour se faire respecter de tous. C’est un homme qui adore être au centre des choses et avoir de l’autorité sur tout et tout contrôler.
• Sa plus grande peur ?Peur, vous dîtes ? *ricane* Il n’a peur de rien, même pas de la mort elle-même mais peut-être de son père…En effet, il a peur de le décevoir ainsi que le clan auquel il appartient. Il y a aussi le fait de se faire dominer par quelqu’un qui lui rappellerait alors son passé et sa mère qu’il déteste tant. C’est la seule chose qui pourrait le pousser au suicide ou à la folie.
• Relations Familiales : Yôchiro est un homme marié à une ravissante jeune fille de 2 ans sa cadette. Pour l’instant, il ne compte pas avoir d’enfants avec elle, ayant d’autres passe-temps comme aller à l’HP pour assouvir sa libido et ses tendances masochistes. Comme c’est un homme détestable et violent, il n’a guère d’amis, juste des jouets pour passer le temps. Côté famille, sa mère est morte quand il avait 15 ans et il ne lui reste que son père qu’il aime rendre fier de lui, ce qui est le cas pour le moment vu qu’il ne l’a jamais déçu.
• He loves/he hates : Ce qu’il aime? Et bien...je dirais, en premier lieu, qu’il affectionne tout particulièrement la violence et le sexe. En effet, Yôchiro n’est pas un tendre et aime aller à l’HP pour assouvir ses tendances SM avec les putes de cet endroit. Il aime aussi être le meilleur pour l’honneur de son père. En nourriture, il adore les sushis et les pâtes. En matière d’hommes, il est attiré, le plus souvent, par des beaux jeunes hommes bruns faisant une tête de moins que lui et ayant un corps plutôt frêle mais musclé. Pour l’instant, Yôchiro n’aime pas grand-chose et trouve le monde pourri mais peut-être qu’un jour il trouvera quelqu’un qui lui prouvera le contraire et qui lui fera découvrir autre chose que le sexe et la tyrannie comme l’Amour et l’affection.

Ce qu’il déteste ? Il n’y a aucun doute là-dessus : sa mère. C’est à cause d’elle qu’il est devenu un être si cruel et détestable et il ne lui pardonnera jamais de lui avoir volé son humanité et son enfance. Ensuite, ce qu’il ne supporte pas, c’est de se faire dominer par quelqu’un de plus fort que lui mais fort heureusement, cela n’arrive pas très souvent. Il n’aime pas non plus qu’on lui manque de respect et qu’on l’insulte ou que l’on contredise son autorité.

• Signe(s) Particulier(s) ? Yôchiro a une cicatrice fine le long de sa jambe droite, faite par sa mère au couteau quand il essayait de lui échapper une fois de plus. Il en a aussi certaines dans le dos toujours faites par la même personne qui se disait sa mère et qui l’avait mis au monde mais elles étaient cachées par le tatouage d’un grand dragon blanc et les fioritures qui étaient autour : le symbole de son clan yakuza.

D’un point de vue psychologique, si on essaye de le dominer et qu’on y arrive, il reverra sa mère le martyrisant quand il était jeune et se mettra alors à pleurer comme un enfant et a demander qu’on ne lui fasse rien. C’est en partie pour cela qu’il préfère être le dominant car il ne veut plus que son passé ressurgisse.


~TELL ME YOUR STORY~


- Mère, non ! Je ne veux pas ! Arrêtez !

Sa mère le tenait fermement par le poignet alors que Yôchiro tentait désespérément de lui faire lâcher prise pour s’enfuir loin d’elle. Son regard était empli de peur et de souffrance en regardant la femme qui se disait sa mère en face de lui, sachant déjà ce qu’il allait subir si il n’arrivait pas à s’en libérer. Il l’entendit lui dire de se calmer et d’être un gentil petit garçon bien sage et obéissant.

- Je vous en supplie, ne me faites rien ! Je déteste ça ! Mère !

Yôricho ne put retenir ses larmes plus longtemps et elles commencèrent à couler le long de ses joues comme des mini – torrents, le cœur serré, complètement apeuré par la femme qui l’avait mis au monde. Sa mère le secoua comme un vulgaire sac à patate avant de le plaquer au sol sur le dos en lui couvrant la bouche pour arrêtez d’entendre ses gémissements et ses cris mais Yôchiro continuait. Il la vit lui déchirer ses vêtements par la suite et ses assauts de rébellion s’intensifièrent mais il n’était pas assez fort contre elle et ne fit juste qu’augmenter la colère de la femme qui commença à lui griffer le torse pour lui faire comprendre d’arrêter de bouger comme un petit vermisseau. Ses larmes s’intensifièrent et il ne se débattait plus, plongeant juste son regard suppliant dans celui de sa mère qui apparemment, n’avait pas du tout l’intention d’arrêter ses agissements. Il sentait la main gelée de cette femme qui prétendait être sa mère sur son petit corps tremblant de peur, descendant irrémédiablement vers son entrejambe et un instant plus tard, sur son sexe d’enfant à peine développé. Yô ne bougeait plus, se laissant faire volontairement pour que cela se finisse le plus vite possible comme toutes les fois où la femme lui faisait subir ce traitement. Son regard était devenu inexpressif tel un mort, comme si il n’avait plus d’âme et plus conscience de ce qu’il se passait. Il ne sentit même pas la main qui était sur sa bouche s’enlever pour venir s’occuper de son corps. Il restait là, étendu sur le sol, presque sans vie. Yôchiro avait à peine 10 ans à cette époque où il perdit toute humanité et son âme d’enfant.
Comme toujours, son père était rarement à la maison vu qu’il était le Chef du clan yakuza Waka-Gashira et ses frères, dans ces moments-là, dormait paisiblement dans leur lit. Sa dite mère profitait de lui une nuit sur deux depuis deux bonnes années maintenant, lui infligeant les pires traitements possibles et imaginables, passant par la violence physique et psychologique à la torture. Son père n’en sut rien du tout. La journée, Yôchiro devait suivre tout un tas d’entraînements comme les arts martiaux, le tir à la cible, le tir à l’arc, l’escrime, les manières de se tenir à table ou devant des invités de haut rang, des cours particuliers vu que ses parents, particulièrement sa mère, ne voulaient pas qu’il aille à l’école. Il n’avait pas un instant à lui mais cela ne le dérangeait pas car il évitait ainsi de penser à ce que sa mère lui ferait subir la nuit tombée, quand tout le monde dormirait. Il s’appliquait énormément dans ces entraînements et son père était très fier de lui, ce qui lui donnait le courage de continuer pour qu’au moins, il puisse être reconnu par cette personne qui lui était cher. D’ailleurs, Yô serait même capable de tuer l’un de ses frères si il lui faisait obstacle mais fort heureusement, ce n’était pas le cas mais ce n’est pas pour autant qu’il passait du temps avec eux pour en faire des amis. Non, pour lui, c’était juste de la concurrence et préférait rester solitaire.

Quand il eut ses 15 ans, sa mère décéda d’une étrange maladie et son père décida qu’il aille au lycée pour suivre ses études et qu’il puisse affronter la vie extérieure. Yôchiro, au fond de lui, était réellement heureux de pouvoir sortir enfin du cocon familial pour connaître le monde et fuir un peu cet endroit où il perdit toute joie de vivre et son innocence mais il ne le montra pas à son père. Comme attendu, Yô n’était pas très amicale avec les élèves de sa classe et la plupart du temps, avait l’expression du visage peu accueillante, ce qui faisait que rapidement, les gens avait peur de s’approcher de lui et ne lui parlait pas. Il ne s’en souciait guère car il ne cherchait pas à être aimé par eux mais juste de son père, ce qui le poussa à obtenir les meilleurs notes et être premier de son année. Il ne tolérait pas l’échec et que quelqu’un soit meilleur que lui. Côté relation sentimentale, pas mal de filles lui couraient après, le trouvant mystérieux et super sexy mais elles déchantèrent vite quand elles sortaient avec lui, celui-ci étant violent avec elles et cynique à un point non acceptable. On peut supposer que c’est à cause de cette période de sa vie où il fut maltraiter par sa génitrice que Yô a acquis sa haine et son dégoût pour les femmes et la violence qu’il faisait preuve avec elles, en imaginant que c’était à sa mère qu’il faisait cela, voulant lui faire payer ce qu’elle lui avait fait. D’autres enfants se serait plutôt renfermer sur eux, ne parlant plus à personne et ne voulant plus être touché par quiconque mais Yôchiro n’était pas l’un de ses enfants. Il se devait de devenir un homme fort pour la fierté de son père qui lui donnerait un jour son clan.

Comme son père le considérait comme un homme désormais, Yôchiro, maintenant âge de 18 ans, se devait de marquer sa peau par le symbole de son clan et alla chez le tatoueur qui avait apposé le seau du clan sur tous les membres y faisant partie. Son tatouage prit 3 jours pour être finis et Yô n’avait qu’une petite pause pour manger à chaque fois avant de se refaire charcuter le dos par les aiguilles de l’homme. Il ne versa aucune larme et ne fit aucune grimace sous la douleur qu’il éprouvait pendant ces 3 jours. Il était entraîné à contrôler ses émotions si futiles. Après cela, son père lui annonça qu’il lui avait trouvé une jeune fille avec qui se marier vu qu’il avait atteint l’âge de l’être. Yôchiro ne voulait pas mais son désir de vouloir rendre fier son père de lui comme toujours le poussa à accepter sans broncher la nouvelle. Il y eut un mois de préparatifs avant le mariage où il passa beaucoup de temps avec son paternel qui lui apprenait comment c’était d’être chef et lui montrait ce que ça serait quand il en serait un, ce qui déclencha en lui le sentiment d’ambition, voulant atteindre le pouvoir que détenait son père plus que tout au monde. Le mariage se passa sans embrouille et Yôchiro fut alors un homme marié désormais. Il déménagea de la demeure familiale et prit un appartement en ville de grande taille. La jeune fille ne lui déplaisait pas et elle était douce, gentille et aimante avec lui mais malgré cela, Yô ne put s’empêcher d’être tyrannique et violent avec elle, revoyant sans cesse sa mère se refléter en elle sous cette apparence si gentille. Le quotidien de la jeune femme devint alors un calvaire. De plus, il était jaloux et possessif donc quand sa femme discutait trop longtemps avec un homme ou l’approchait de trop près, il lui faisait payer. Quand il ne l’a touchait pas ou ne la violentait pas ou bien qu’il n’avait pas d’obligation envers son père, Yôchiro était souvent à l’ HP, le club de putain que son père finançait. C’est là qu’il comprit que les jeunes hommes étaient aussi très à son goût.

Cela fait maintenant 7 ans qu’il était marié et qu’il fréquentait le club. Maintenant Yôshiro est un homme de 25 ans, jambes presque parfaites et musclées qui donne envie de les lécher, belle paire de fesses, aussi finement musclées que ses jambes, donnant l’envie à quiconque de venir passer une main dessus ou de les dévorer du regard, engin de bonne dimension pour satisfaire ses partenaires et son propre plaisir, torse avec tablettes de chocolat mais pas trop prononcées et pectoraux qui ferait tourner la tête de n’importe qui, mains grandes et larges très masculine donnant l’envie d’être touché par elles, épaules larges qui donne l’impression qu’à l’intérieur de ses bras, on est en sécurité mais si on connaissait Yôchiro, on saurait que c’est juste une impression, visage en triangle avec de magnifiques yeux en amande dont le tour de la pupille est un mélange de marron et d’or, donnant l’envie de s’y perdre dedans, sourcils finement sculptés et entretenus et cheveux brun soyeux coiffés mais légèrement en bataille à l’avant, lui donnant un air super sexy : Tout pousse à dire que Yôchiro est un bel homme d’1 mètre 87 que l’on a envie de croquer à pleine dent mais son aura de cruauté entourant sa beauté empoisonnée n’apportera que malheur à celui qui l’approchera de trop près. En effet, pour résumé, Yôchiro n’est pas quelqu’un de tendre ou de doux, au contraire, il doit être l’homme le plus cruel et le plus détestable de la Terre, ne pensant qu’à lui et en rabaissant tout ceux qui constituaient son entourage a part son très cher père qu’il vénérait presque. C’est un homme violent, cynique, extrêmement méfiant et à tendance masochiste, tout ça étant dû à sa mère. Son père, lui, lui permit de développer son côté ambitieux, persévérant, malin et calculateur. Depuis qu’il était marié, il devint jaloux et possessif avec tout objet qu’il considérait comme le sien, que ce soit homme, femme ou matériel. Fréquenter l’HP depuis 7 ans développa son côté joueur, aimant s’amuser avec ses partenaires pour leur en faire voir de toutes les couleurs. Malgré tout ce que l’on peut penser, Yôchiro n’est juste qu’un homme qui a été briser par sa propre mère qui l’en fit un psychopathe sans cœur et sans âme. Au fond de lui, c’est un homme meurtri et faible, qui essaye de donner un sens à sa vie par tous les moyens, voulant juste se sentir en vie.


~REALITY~

• Nom/Pseudo : Lunalight
• Âge : 18 ans
• Où avez-vous trouvé ce forum ? Sur House of Desir puisqu'un membre en a fait la pub.
• Quel est votre avis dessus, avez-vous des suggestions ? Il m'a l'air bien sympathique et facile de s'y retrouver.
• Code réglement : Code Bon
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le diable incarné => Yôchiro Kaneyama   Lun 19 Jan - 14:52

FIche finie. Désolé pour le retard^^
Revenir en haut Aller en bas
Hiraku Takada
[A] ~ Hôte N°1 ~ Weak but Agressive Boy.
[A] ~ Hôte N°1 ~ Weak but Agressive Boy.
avatar

Nombre de messages : 154
Age : 25
Localisation : Mmmh... dans ton lit, peut-être ?
Date d'inscription : 26/12/2008

MessageSujet: Re: Le diable incarné => Yôchiro Kaneyama   Ven 23 Jan - 19:34

    Désolée pour le retard, bac blanc oblige.

    Cette fiche est validée avec plaisir, amuse-toi bien p'tit psychopathe !

_________________

« Just descend with me together to the deepest layer of hell. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hypnotic-poison.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le diable incarné => Yôchiro Kaneyama   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le diable incarné => Yôchiro Kaneyama
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Corne du Diable = Psycopathe
» L'ENFER EST SUR LA TERRE MAIS LE DIABLE EST EN AFRIQUE DU SUD !
» SI ARISTIDE EST UN DIABLE ,DUVALIER EST-IL UN DIEU ?
» ♣ FILET DU DIABLE | RPG | HP
» Yvendil ou la Sonate du Diable

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Before you went. :: *{ Registre d'Hypnotic Poison. :: Fiches Validées :: Clients-
Sauter vers: