.RPG Yaoi classé NC-17 : 10 lignes min par post.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Toya Yamamoto [Terminer]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Toya Yamamoto [Terminer]   Lun 16 Fév - 20:03

IDENTITY

Nom : Yamamoto
Prénom : Toya
Surnom : Trouve en un et je te butte !
Âge : 21 ans
Date de Naissance : 21 Décembre
Nationalité : Japonaise
Niveau Social : Toya se situe dans la moyenne, il a la chance d'avoir un 4 pièce à lui au coeur de Tokyo. Il ne roule pas sur l'or mais il n'en manque pas non plus. Il sait juste, très bien gérer son budget.
Statut Social : Célibataire.
Métier : Serveur au Sushis Bar le Kane tout en continuant ses études de Lettres à la Fac.

INSIDE OF YOU

Uke, Seme ou Ambi ? Ambi

Son plus grand rêve ? Son rêve, Toya, est un artiste, même si son emploi de serveur au sushi bar ne le reflète peut être pas forcément. Son plus grand rêve, publié les nombreux ouvrages qu’il a écrit et devenir un célèbre écrivain. Un jour, oui, il le sera, son nom sera sur toute les lèvres, ses livres dans les étagères des librairies, publier à des millier d’exemplaire, des couvertures dur et douce, une odeur de neuf dans les pages… un jour, oui, il sera un écrivain reconnu...

Sa plus grande peur ? Une peur... notre beau jeune homme ne supporte pas d'être enfermé. Il est claustrophobe, bien que rester dans un ascenseur lui soit encore supportable, il ne supporte pas être dans une petite pièce où tout est clos. Il n'aime pas non plus la solitude, bien qu'il aime être seul dès qu'il s'agit de lire ou d'écrire.

Relations Familiales : Toya entretient des relations plutôt normal avec sa famille, bien qu’il ne s’entende pas vraiment très bien avec son père qui aurait aimer qu’il fasse du droit plutôt que des Lettres et préfèrerait qu'il bosse dans son cabinet plutôt que dans un bar à Sushis. Sa mère, elle est plutôt fier de lui, elle vient souvent lui rendre visite dans son appartement pour lui ramener des petits plats et faire un peu le ménage, même si Toya n’en a pas vraiment besoin. Sinon Toya à encore un petit frère de 3 ans de moins que lui, qu’il voit de temps à autre, une espèce de tombeur de ses dames, toujours entouré d’une orde de fille et ne fichant rien a l’école pour le plus grand malheur de leur père.


He loves/he hates : 10 lignes minimum.
Les jours de pluie, la neige qui tombe, l’odeur des pages des vieux livres, l’odeur des pages d’un livre neuf, les feuilles qui s’envolent en automne, les couleurs de l’automne, se balader en vélo ou en roller ou encore à pied, lire à n’en plus finir, manger des sushis comme jamais, aller a la bibliothèque quand il en a le temps, acheter des livres encore et encore et les ranger dans sa bibliothèque. Echanger un baiser sous la pluie. Le bruit du vent, regarder la pluie tomber le nez coller à la vitre en contemplant Tokyo sous la pluie. Être blottis sous une couette, un chocolat ou café chaud en main, blottis contre un homme à regarder la pluie ou a écouter de la musique. Il adore par dessus tout le chocolat chaud... non, pas le café... aller comprendre... Il en prend au moins 6 fois par jour... accompagné de petit biscuit.. c'est un fana de sucrerie, il n'est pas rare de le voir un biscuit en bouche ou en main... quand à sa passion pour les sushis, il l'assouvit entièrement avec son boulot au Sushis Bar.
Au contraire, Toya n’aime pas du tout le soleil, la chaleur et tout ce qui s’en suit, il déteste transpiré, il déteste avoir chaud et avoir le soleil dans les yeux. Il ne supporte pas les gens qui mâchent un chewing gum comme des vaches quitte à aller leur dire en face. Il ne supporte pas non plus qu’on maltraite un livre, cela le met hors de lui. Faire du mal à un livre est un sacrilège pour lui. Il n'est pas un grand fana des voitures... il préfère le vélo.
Signe(s) Particulier(s) ? Qu'ils soient physiques ou psychologiques !

Toya porte deux bagues à l'index et au majeur de la main droite. Il possède aussi une légère cicatrice au menton et a toujours un petit sourire au lèvres.


TELL ME YOUR STORY


Tout a commencé par une naissance, comme tout homme. Toya Yamamoto a vu le jour, un Mardi matin neigeux du mois de décembre, le 21 pour être précis. Son père, avocat dans un grand cabinet de Tokyo, fier comme un i, d’avoir un fils en qui il plaça de suite de grand espoir.
Un fils, qui suivra ses pas dans le domaine du droit, un fils qui le rendra fier.
Son enfance se passa pour ainsi dire, normalement. Il est élevé dans la pure tradition japonaise, sa mère s’occupe de lui durant la journée durant les 3 premières années de sa vie avant de le mettre en crèche et de lui préparer des Bentos colorés. Toya a toujours adoré se genre de chose, il est d’ailleurs heureux comme un gamin quand sa mère lui en ramène dans son frigo et qu’il les découvre en rentrant du boulot. Son père lui transmis très tôt son gout pour la lecture en lui apprenant à lire et à écrire dès 4-5ans, tout en effectuant de longue balade a vélo ou a pied avec lui quand son boulot ne lui prenait pas tout son temps. Un petit garçon brillant.
Toya devint un jeune homme des plus beaux. Son mètre quatre vingt douze lui valait de faire tourner les têtes et de se faire repérer par une agence de mannequin pour laquelle il fait de temps à autre des séances photos, lui rapportant un peu d’argent. Des cheveux d’un noir de jais impossible d’ordonner, un visage au trait fins et parfait, un regard doux de couleurs miel. Coté vestimentaire, Toya aime s’habiller avec goût, tout en étant à l’aise, aussi porte t il souvent une chemise ouverte, qu’importe la couleur, une cravate défaite, ainsi qu’un pantalon noir et une veste assortit. Hugo Boss, Calvin Klein étant ses marques favorites.

Une première fois inoubliable…



Il était en deuxième année de lycée quand il rencontra, Usami.
Usami, c’était le nouveau bibliothécaire… Il avait été frappé par lui, un matin en rentrant dans la bibliothèque, en effet, la vieille dame avait laisser place à un homme des plus charmant. Toya estima qu’il devait avoir dans la trentaine et son estimation se révéla juste lorsqu’il fit plus ample connaissance avec Usami par la suite…
Passant tout ses moments de libre dans la bibliothèque, Toya croisait forcément Usami en entrant, sortant, en lui demandant un renseignement sur tel ou tel livre, en les empruntant et tout ce qui s’en suit. Toya passait des heures et des heures dans cette bibliothèque et au fur et à mesure des jours et des heures passé dans ce royaume de littérature, Toya et Usami apprirent à se connaitre. Des paroles échangés, des rires, des cafés, des discutions divers et variés, des coups de cœur littéraire. Au fur et à mesure que Toya en apprenait plus sur Usami, il sentait naitre en lui un sentiment étrange, une chaleur envahissait son corps et son cœur quand il était non loin du corps de Usami. Il se surprit même à sentir l’odeur de Usami quand celui-ci lui tournait le dos… Des sentiments étranges et contradictoire pour lui… Toya ne comprenait pas se sentiment nouveau et pourtant, il l’appréciait.
Un soir, alors qu’il étudiait à la Bibliothèque, assis seul sur une table, éclairer par la seule petite lumière de sa table d’étude, ses yeux parcourant un ouvrage de Rousseau, Usami se colla contre son dos et posa sa main sur le livre en question.
- « La raison fait l’homme mais c’est le sentiment qui le conduit disait Rousseau » chuchota t il.
Alors que Toya était encore sous la réflexion des paroles de Usami, il était tout de même troubler par le corps de l’homme contre lui… Ce qui s’en suivit le laissa sans voix… Usami lui lécha le cou, puis lui mordit l’oreille avant de lui murmurer d’une voix douce.
- « Mes sentiments m’on conduit à cela… »
Toya ne savait pas vraiment quoi faire, il fixa le livre, tentant vainement de lire les pages devant ses yeux… Les mains de Usami s’aventurèrent sur son pantalon et Toya frissonna avant de sursauter et de se reculer, il était maintenant face à Usami, ses yeux plongeant dans les siens ne sachant pas vraiment quoi faire, en fait si, il n’était pas gêné… il était plutôt heureux de savoir que Usami ressentait donc des choses pour lui… Debout en face de lui, un sourire au lèvres, Usami le regardait… Toya le fixa avant de se lever d’un bond, de coller Usami contre une étagère, quelques livres en tombèrent… son visage s’approcha de celui de Usami, tout en le fixant, puis ses lèvres vinrent se poser au siennes, dans un baiser tendre et passionnée… il avait attendu cela depuis tellement de temps maintenant… il en avait rêvé, il l’avait pensé et tout se réalisait maintenant… Cette nuit dans cette Bibliothèque fut la première et la plus merveilleuse des nuits… une nuit de découverte, une nuit d’extase, une nuit de plaisir indescriptible… Le début d’une romance courte pour cause du départ de Usami vers les Etats Unis au bout de Un an et demi de relation, mais une relation des plus merveilleuse.

Petit plaisir littéraire…


Son goût pour les livres le mena bien entendu a suivre un chemin littéraire. Toya pris donc le chemin des études littéraire afin de d’obtenir un Doctorat ès Lettres. Il était brillant, passant tout ses moment de libre a lire des livres, à en acheter, à en écrire… Sa relation avec Usami était graver en lui, il se devait de l’oublier…. Mais en tant qu’écrivain, cette histoire restera à jamais graver en lui… Alors comment se satisfaire alors que ses études lui prennent un temps fou et qu’il travail en même temps pour se faire un peu d’argent… Toya commença donc des aventures sans lendemain, des moments intenses et éphémère qui prenait fin dès le lendemain matin… Il dominait ou se faisait dominer peu importe… du moment que l’homme l’attirait et qu’il prenait son pied. Ses histoires d’un soir, était toute noté dans un carnet, il aimait les décrire et les garder, qui sait, elles feraient surement l’objet d’un livre un jour… Petits plaisir littéraires, petit plaisir éphémère…

L’hypnotic…


Il était à présent en deuxième année de Master, et avait trouver un emploi au Sushis Bar de l’hôtel Hypnotic… il avait entendu parler de cette hôtel, qui engageait exclusivement des hommes extrêmement beau, intelligent … il avait été engagé de suite… on lui avait d’ailleurs proposé de travailler en tant que hôte… mais sa liberté de faire ce que bon lui semblait était plus forte, qui plus est il préférait nettement dominé, qu’être soumis…
Qui plus est, son travail en tant que serveur, lui laissait le temps d’écrire ses bouquins, de bosser ses partiels pour la fac, de se faire des hommes aussi beau que lui et lui donnait une inspiration insatiable.. Un livre sur un hôtel pour hommes… il avait déjà une accroche « argent, sexe, passion… un hôtel hypnotisant… oserez vous passez les portes de l’Hypnotic poison... » bien sûr, cela restait encore étudier… et puis qui sait, il irai surement essayer par lui-même ses hôtes si apprécier…


REALITY
Nom/Pseudo : Asa
• Âge : mouahahaha 21 ans
• Où avez-vous trouvé ce forum ? j’ai fait une demande de partenariat avec mon forum et il m’a plus *__*
• Quel est votre avis dessus, avez-vous des suggestions ? il est sublimissime *__* j’adore !! c’est mon premier forum Yaoi ! je l’ai justement choisis parce que c’est le seul que je trouvais classe ^^
• Code réglement : Code Bon !
Revenir en haut Aller en bas
Hiraku Takada
[A] ~ Hôte N°1 ~ Weak but Agressive Boy.
[A] ~ Hôte N°1 ~ Weak but Agressive Boy.
avatar

Nombre de messages : 154
Age : 25
Localisation : Mmmh... dans ton lit, peut-être ?
Date d'inscription : 26/12/2008

MessageSujet: Re: Toya Yamamoto [Terminer]   Mer 18 Fév - 22:04

    Welcomeuh !

    Very nice character & presentation !

    Fiche validée !

    Have fun Smile

_________________

« Just descend with me together to the deepest layer of hell. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hypnotic-poison.forumactif.com
 
Toya Yamamoto [Terminer]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Daiklan Écuyer d'Émeraude(Terminer)
» je croyais que c'était terminer...
» [East Blue- Shimutsuki] La forge de Yamamoto
» Nam Mok Li(terminer)
» Yamamoto & co (arme à la demande)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: It's time to stop the game. :: *{ Over & Over.-
Sauter vers: