.RPG Yaoi classé NC-17 : 10 lignes min par post.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre Etrange sous le manteau de la nuit [Pv Black]

Aller en bas 
AuteurMessage
Thao Fan-Jiang
if you don't respect the boss, he'll turn u into a slut ♥
avatar

Nombre de messages : 44
Age : 33
Localisation : Au plus profond de mon bureau.
Date d'inscription : 16/02/2009

MessageSujet: Rencontre Etrange sous le manteau de la nuit [Pv Black]   Lun 16 Nov - 18:53

Le chant de la nuit soufflait le silence morbide des endormis, baignant la ville d’une toile soporifique. Le murmure des créatures crépusculaires résonnait en écho, annonçant que l’heure tardive amenait la venue du commencement de leur quête sur leur royaume. Le hululement des chouettes, le papillonnage des papillons de la nuit, la recherche de nourriture croissante des renards donnaient un aspect inverse de ce qui se passait à l’intérieur du bureau du dragon éveillé. Oui, alors que les respirations paisibles de ses hôtes, de son petit personnel offraient une musique d’ambiance sous les tentures de Morphée, Mister Fan-Jiang travaillait encore et toujours. Cependant, disposant d’une anatomie d’un humain normalement constitué, son enveloppe charnelle hurlait à l’intérieur de sa boîte crânienne un repos mérité. D’ennui et de lassitude, ses belles lèvres s’entrouvrirent échappant un soupir tandis que ses menottes refermèrent les épaisses reliures de cuirs. D’une lenteur calculée, Thao quitta le confort moelleux de son fauteuil. A pas chaloupé, son intérêt se porta au niveau des fenêtres embuées par l’affrontement du froid hivernal à la chaleur ambiante de la pièce.

Étrangement nostalgique, ses miroirs de l’âme redessinaient le contour de l'œil de la nuit, appréciaient la magnificence du manteau du firmament. Sa sénestre plongea au plus profond de sa cascade de jais, profitant de son étreinte soyeuse. D’une immobilité parfaite, l’ébauche d’un maître artisan arrêta l’unique geste qu’il émettait. Placide, de sa volonté, la course de sa respiration se mit au strict nécessaire. Son esprit se referma devant toute les tentations, les problèmes de la pauvreté, les flagrances voluptueuses d’anciens amants. Définir son appartenance à une existence réelle revenait du miracle par son soudain état statufié. Les secondes devinrent des minutes... Puis... les peaux mobiles protégeant ses paupières se relevèrent. Un sourire ourla ses belles lèvres, partie de sa personne si tentantes. Un fruit du Pêché entêtant d’un désir insoumis d’y déposer sa bouche pour une ballade sous le signe de la Passion.

Combien de temps n’avait il pas fait profiter l’extérieur de sa divine présence ? Le Propriétaire de l’Hypnotic Poison ignorait la réponse et en faisait fi. Seul escomptait son désir d’humer le parfum frais de cette soirée. Quittant la paix salvatrice de son bureau, le Gérant devint ombre mouvante parmi les ombres des innombrables couloirs constituants sa fierté. Bientôt son chemin se stoppa devant les deux épaisses portes d’aciers de l'ascenseur. S’installant dos contre la surface froide, Mister Fan-Jiang croissait ses bras, patient que la descente en enfer finisse très vite. Les aiguilles de sa montre remettaient en mémoire que la grande horloge continuait le périple continuel que lui adjurait Chronos. Une pensée sans grand intérêt voyez-vous … Enfin l’étau de métal ouvrit sa bouche d’acier, offrant la délivrance d’un passage de lumière dans l’atmosphère exigüe de la pièce. Majestueux, Thao se dirigea vers la frontière entre la prunelle de ses yeux et le manteau sombre du dehors. Sa silhouette fondit avec la voûte anthracite des cieux étoilés, l’élément venteux faisait ondoyer sa cascade de soie d’ébène.

Sa marche continua longue sans qu’une once d’être vivant ne trouble le silence bénit des lieux. Sans y réfléchir vraiment, il pénétra un endroit risqué. Mais l’option de tomber sur un des yakuzas n’arriva pas à ébranler son impassibilité. Ses sens l’alertèrent d’une présence hostile à quelques mètres qui le suivait apparemment depuis un moment. Scrutant le voile sombre et opaque de la nuit, ses prunelles d’aigles recherchaient à dessiner les courbes de la silhouette. Ses lippes s’entrouvrirent laissant échapper sa voix trahissant un calme entier.


« Et si tu venais à arrêter ce jeu d’une idiotie rare en te mettant face à moi ? A moins que tu craignes de tomber sur un morceau de choix trop difficile à prendre entre les mailles de ton filet. »


Dernière édition par Thao Fan-Jiang le Mar 29 Déc - 22:09, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aedenia.forumactif.org/forum.htm
Black Jack
| Client de l'Hypnotic Poison |
| Client de l'Hypnotic Poison |
avatar

Nombre de messages : 70
Age : 32
Localisation : Le pays des Merveilles
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Rencontre Etrange sous le manteau de la nuit [Pv Black]   Dim 22 Nov - 18:35

    Le silence de la pièce n'était troublé que par une respiration paisible et profonde, caractéristique du sommeil. Sur le lit, emmêlé dans les draps défaits, un corps d'homme était étendu, solitaire. Sa poitrine se soulevait régulièrement, faisant bouger les ombres nocturnes couvrant sa nudité. Alangui dans une position fort impudique, un assassin dormait comme un enfant.

    La chambre se trouvait au Dark Angel et le corps était celui de Black Jack. Après une soirée mouvementée, il était venu se changer les idées avec un hôte et après un jeu particulièrement jouissif, s'était tout simplement laissé glisser dans le sommeil. L'hôte était déjà partit depuis longtemps, l'abandonnant à Morphée.

    Il ouvrit doucement les yeux et tourna la tête pour regarder la fenêtre. Il faisait encore nuit, peut-être était-il temps de rentrer chez lui maintenant. Il soupira longuement, souriant : ses muscles étaient aussi bien détendus que s'il venait de subir le meilleur des massages. Jack se sentait tout simplement merveilleusement bien, en paix avec le monde. Il devait au moins avoir atteint le niveau de sérénité du Dalai Lama. Prenant le temps de se prélasser encore un peu, il se leva et alla sans se presser prendre une douche tiède.

    Ce ne fut qu'après s'être rhabillé convenablement qu'il sortit son téléphone de la poche de son manteau pour regarder l'heure. Et bien ! Il était tard mais moins qu'il ne le pensait. Après sa "sieste", l'américain n'avait plus sommeil et se demanda soudain ce qu'il pourrait faire : il n'avait pas envie de rentrer chez lui. Un autre club ? Non, il était rassasié pour ce soir. Un bar ? Un cinéma ? Ou tout simplement profiter de l'air vivifiant de la nuit...

    Il descendit, régla ce qu'il devait au réceptionniste de nuit qui somnolait et sortit, bien décidé à laisse ses pas le perdre dans les rues de Shinjuku, seulement guidés par les pâles lueurs de l'astre lunaire. Il ne faisait pas chaud mais le calme de Jack semblait atténuer la sensation de froid. C'était un phénomène étrange à observer. En parlant d'observer... En arrivant devant le bâtiment principal du complexe, il distingua une silhouette qui en sortait. Silhouette qu'il n'eut aucun mal à reconnaitre malgré la pénombre et la distance.

    Thao Fan-Jiang... Seul en pleine nuit... C'était trop tentant. Jack avait trouvé à quoi occuper la suite de sa nuit.

    Sans hésitation mais avec tout son professionnalisme, il commença donc à filer cette pointure. Jouant avec les ombres et les bruits de ces rues qui n'étaient jamais totalement silencieuses, il n'était pas ignorant de la réputation de son "gibier". Cette filature était fort amusante mais ne durerait sans doute pas alors il s'appliquait à en profiter. Par chance il était ce soir là tout vêtu de noir et se fondait parfaitement dans les ténèbres - à l'exception sans doute de son visage.

    Il le suivit longtemps, s'étonnant de le voir pénétrer dans un tel quartier. Aimait-il les bars à hôtesses ? Il y avait suffisamment d'hôtes chez lui pour s'occuper, pourquoi aller voir ailleurs ? Et ne craignait-il pas de tomber sur les mauvais types ? Il était très rare de voir un yakuza se déplacer sans sa suite de gardes du corps... Ah, mais Fan-Jiang était chinois, la différence était peut-être là. Jack devait avouer qu'il n'était pas très au fait des habitudes des Triades.

    Enfin, Fan-Jiang interrompit sa promenade sans raison apparente. Jack n'ayant pas repéré quoi que ce soit d'anormal, il en déduisit qu'il était découvert. Il resta pourtant à sa place, caché dans les ténèbres d'un coin de rue jusqu'à ce que Thao ne pose ses yeux sur lui et lui adresse la parole. L'avait-il seulement reconnu ? Tout en répondant, il avança, se révélant à la lumière du réverbère le plus proche.

    "Idiot ? Mais tu en as mis du temps pour me repérer..." fit-il, moqueur.

    Tutoyer le patron de l'Hypnotic Poison alors qu'ils n'étaient en rien intimes était évidement une provocation mais Jack n'était pas à ça près.

    "Morceau de choix, j'en suis convaincu. Mais tu ignore la solidité de mon filet, tu devrais prendre garde à ne pas y accrocher ta manche."

    Ca ressemblait à une menace mais ça n'en était pas une pour la simple et bonne raison que Black Jack n'avait aucun intérêt à le menacer. Il était là à titre personnel et non au nom de son patron. Il ne se moquait pas non plus, ou si peu. Allons, un peu de taquinerie ne fait jamais de mal à personne et c'était de bonne guerre... non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oishiistudio.forumactif.com
Thao Fan-Jiang
if you don't respect the boss, he'll turn u into a slut ♥
avatar

Nombre de messages : 44
Age : 33
Localisation : Au plus profond de mon bureau.
Date d'inscription : 16/02/2009

MessageSujet: Re: Rencontre Etrange sous le manteau de la nuit [Pv Black]   Mar 29 Déc - 23:15

Noble Reine Noire chargée d'épines, le regard de Mister Fan-Jiang s'attardait sur la silhouette de Black. Un mince sourire s'ourla sur ses délicieuses lèvres incarnadins à reconnaître ce client des plus subtil, un diamant qu'il n'avait encore jamais abordé. Même si l'envie embrasait parfois son esprit acide, son appréciation de la chasse l'en empêchait. Tout vient à point à celui qui sait attendre et l'adage prenait vie sous le regard de la Dame Blafarde. La proie venait seule à l'encontre du prédateur, tombant dans les mailles de son filet sans deviner l'issue de cette danse. Amusé par ce fait, les prunelles de l'asiatique trahirent son plat amusement devant la situation. Faisant face visuellement à sa cible, sa dextre s'approcha de ses poches où il retira un calumet de bois d'ébène. Quelques secondes à peine s'écoulèrent alors qu'il alluma ce précieux instrument pourtant si longtemps oublié. La fragrance de l'opiacé formait un serpent nuageux autour de sa personne, volute aérienne se dissipant sous la force du vent. Tirant une bouffée de ce bâtonnet du diable, ses morceaux de chairs s'étirèrent avant que bouche ne forme une ouverture, suffisante pour que son timbre aux reflets de miel ne murmure.

« Penses-tu vraiment Black qu'un homme aussi expérimenté que moi puisse me faire surprendre facilement ? Même sous le regard de la Dame Lunaire, je fais preuve de discernement à empêcher qu'une moindre ouverture ne permette à une lame de venir me blesser de dos … Alors oui, sur ce point tu t'approches du mot que j'ai utilisé juste avant. »

Les rayons lunaires coulant sur la toison de jais du Propriétaire de l'Hypnotic Poison offrait une note exotique au tableau qu'il représentait de la beauté asiatique. Des traits fins qui semblaient proche de la perfection, une longue chevelure touché satin, un visage efféminé. D'innombrables pêcheurs rêvèrent d'étioler les pétales de cette Rose Noire, de s'enivrer de son essence de jasmin, de dominer cette enveloppe de chair si tentante. Rien que des songes. En quelques mots les rêves se fissuraient au profit de la réalité sous le regard satisfait de l'indomptable dragon. Dominateur sur de nombreux domaines, sa verve acide déversait son poison aux choses qu'il jugeait futile et sans grand intérêt. Comme à chaque fois, de son intellect Thao ravisait l'échec et mat tant convoité. Insaisissable maître des mots et des maux qui songeait à son divertissement futur.

Aucun sentiment visible ne permettait de deviner la réaction de l'androgyne à la taquinerie de son interlocuteur. Un mur de brique impénétrable devant toute situation. Fermant ses paupières, son ouïe savourait le chant du crépuscule, le goût de l'opiacé passait à travers sa gorge. Statue prisonnière du cours du temps, son immobilisme passerait pour une légère insulte ou dénégation à s'intéresser au cas de Black Jack. En vérité, Mister Fan-Jiang parachevait le contrôle de ses sens mis en éveil par l'effet du dérivé de l'opium. Puis, subitement ses paupières se soulevèrent dévoilant le regard scrutateur d'un aigle. Tirant une bouffé du calumet, le Chinois pris grand soin de suivre les courbes de l'américain, s'attardant sur le moindre détail sans en perdre une miette. Satisfait de son expertise, un sourire orna ses belles lèvres alors que le Gérant brisa le manteau du silence. Sa voix suave se voulait tentante.


« Quel esprit taquin que tu recèles en ton sein Black … Mais, je vais y répondre par une unique question à tes propos... amusants. Demandes-toi pourquoi jamais d'antan une tierce personne a pu me voir avec des opiacés entre les doigts. »

Eteignant son bâton du diable, la Reine Noire la rangea précautionneusement au creux de sa poche. Assuré que son précieux instrument demeurait protégé de son écrin carmin, ses pas le menèrent à sa proie. Tout proche, Thao poussa le jeu à caresser la pommette de son souffle chaud. Étrange situation se déroulant sous l'oeil avisé de la Dame Blafarde. La bouche de la beauté de Chine mordilla le lobe avant qu'à la dérobée sa langue ne vienne rapidement goûter le derme. Exquis. Combien de temps par ses mains expertes n'avait-il pu présager les prémisses de l'extase ? Trop pour que puisse substituer un contrôle total de ses instincts dorénavant en éveil. Pourtant, par esprit du jeu et de refus de la facilité, le dragon se positionna face à Black. Son visage redevenu inaccessible, ses billes de verres sondaient ses consœurs à la recherche de la moindre trace de gêne ou crainte...

« L'effet de l'opium sur ma personne est tel qu'il vaut mieux éviter de se trouver dans mon chemin à ce moment là. L'opiacé éveille ma libido que je réfrène jour et nuit et m'empêcher d'accéder à mes désirs devient impossible. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aedenia.forumactif.org/forum.htm
Black Jack
| Client de l'Hypnotic Poison |
| Client de l'Hypnotic Poison |
avatar

Nombre de messages : 70
Age : 32
Localisation : Le pays des Merveilles
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Rencontre Etrange sous le manteau de la nuit [Pv Black]   Dim 10 Jan - 19:28

    Qui était la proie, qui était le prédateur ? Jusqu'à présent, Jack avait été celui qui pistait, dissimulé dans les ténèbres. N'était-il donc pas le chasseur ? Puis il avait été découvert mais les rôles devaient-il nécessairement s'inverser ? N'est pas prédateur qui pense l'être, est gibier qui présume de ses capacités.

    Jack n'appréciait pas les paroles et les insinuations de Thao. D'un autre côté il en était fortement amusé : le gérant se serait-il rendu compte de sa présence plus tôt si Jack avait choisi d'utiliser une arme de jet, légère et silencieuse, ou bien seules la douleur et la crainte du trépas auraient elles trahis sa présence ? Largement souriant, l'assassin glissa une langue gourmande entre ses lèvres, savourant la vision d'un Thao surpris par sa propre humanité.

    Alors que le chinois insultait l'américain en ayant l'audace de fumer ses opiacées sans plus sembler faire cas de lui, son épiderme blafard prenait une teinte bleutée venue des lumières de la nuit. Jack admirait cette couleur et l'immobilité de la créature en face de lui. Était-ce son âme qui quittait sa bouche en volutes évanescentes ? Sa peau était-elle maintenant aussi froide que celle des cadavres ? L'assassin ferma un instant les yeux, ne se sentant nullement menacé par son vis à vis occupé à autre chose. Il n'avait pas pour habitude de faire taire ses instincts et pourtant cette fois, cela lui sembla préférable. Alors que l'un enivrait ses sens de vapeurs capiteuses, l'autre chassait presque à regrets des désirs d'étreintes froides.

    Ils rouvrirent les yeux au même moment.

    Ils se jugèrent, se jaugèrent... Leurs critères étaient sans doute différents mais Jack n'avait plus en tête que de faire taire ses froids désirs grâce à une chaleur partagée, leurs haleines s'entremêlant dans l'air de la nuit en tourbillons plus entêtants encore que l'opium.

    Ni gène ni crainte...

    Jack ne connaissait ni pudeur ni effrois. Pas quand il s'agissait de devenir la proie de ce genre de prédateur. Si Thao le désirait dans sa couche ce soir là, alors Jack deviendrait son gibier, deviendrait l'instrument de son plaisir sans craindre de lui être soumis. Cependant, parce que lui aussi possédait sa part d'orgueil, il empêcha son corps de frissonner, son souffle de se faire soupirant. Mentir serait affirmer qu'il n'avait jamais désiré se trouver à cette place.

    Il n'avait encore prononcé le moindre mot depuis de longues minutes. Thao portait sur lui le parfum de l'opium et l'assassin en emplis ses sens en une profonde inspiration. Si ce qui venait d'être dit était vrai, si Thao venait de fumer ce qui était pour lui un aphrodisiaque, alors Jack n'avait ni raison ni désir de le fuir. Son regard aiguisé de tueur impitoyable accroché à celui légèrement voilé du gérant de l'Hypnotic Poison, il descella enfin les lèvres.

    "Je suis certain que ma réputation est parvenue à tes oreilles. Est-ce dans le but de m'éconduire que tu me tente de cette façon ?"

    Son sourire se fit carnassier, voire menaçant, en tout cas affamé. Ses dents dévoilées, il avança d'un pas, réduisant à néant l'espace le séparant encore de Thao.

    "Fan-Jiang-sama..." ironisa-t-il en articulant à outrance chacune des syllabes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oishiistudio.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre Etrange sous le manteau de la nuit [Pv Black]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre Etrange sous le manteau de la nuit [Pv Black]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un film palpitant [Pv]
» Chacun de nous porte un fou sous son manteau, mais certains le dissimulent mieux que d'autres. (terminer)
» Oriane Tully - Une biche au coeur de lionne sous un manteau d'écailles
» La nuit du renouveau.
» Une douce nuit sous le Balcon [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: TOKYO >> SHINJUKU. :: *{ Kabuchiko.-
Sauter vers: